Pascale Picard et l'Orchestre symphonique de Lévis : Un concert pop symphonique !

Vieux Bureau de Poste Ombrage Dans le cadre de son 20e anniversaire, Diffusion Avant-Scène s'associe à l'Orchestre symphonique de Lévis pour offrir un concert pop symphonique inédit. Accompagnée des 65 talentueux musiciens classiques de l'Orchestre symphonique de Lévis, sous la direction du Maestro Gilles Auger, Pascale Picard vous fera découvrir ou redécouvrir en version symphonique, ses grands succès. Les 26 et 27 janvier 2024 à 20 h, à l'Espace symphonique de Lévis, un concert tout en nuances dans un environnement inspirant attend les spectateurs. Une rencontre entre deux univers rendue possible grâce aux arrangements de Gilles Léveillé.

Guitare à la main, Pascale Picard se produit dans les bars de sa ville natale de Québec depuis qu'elle a l'âge de les fréquenter. D'abord armée des reprises de tous genres, elle se met peu à peu à présenter des compositions originales à la hauteur de sa voix. Ces dernières se retrouveront en 2007 sur Me, Myself & Us, un premier album qui fera rapidement des ravages avec plus de 300 000 copies vendues. La jeune artiste fera une entrée fracassante dans le paysage musical, et ce autant au Québec qu'en France. Deux Félix à son actif et près de quatre ans sur la route plus tard, Pascale se lance dans une seconde aventure en compagnie de ses fidèles acolytes. A Letter to No One voit le jour en mai 2011, au grand plaisir du public qui attendait avec impatience le retour de l'auteure-compositrice-interprète. C'est de plus grâce à cette notoriété grandissante que Pascale se voit confier, en 2012, l'interprétation des chansons de la bande sonore de la série « Trauma » (saison 3). Sans perdre le rythme, Pascale Picard sort en 2014 un troisième opus. Elle arpente ensuite de long en large les routes du Québec allant de Rouyn-Noranda aux Îles-de-la-Madeleine. All Things Pass vit sur scène en band, mais aussi en solo, qui est pour l'artiste une façon de retourner aux sources. En 2017, Pascale s'offre une pause afin de jouer son nouveau rôle de maman à temps plein. Puis, elle tombe dans une période créative prolifique qui se transforme rapidement en un quatrième album. Se tournant cette fois-ci vers un nouvel instrument, le piano, Pascale décore ses pièces de cordes cristallines et de textes optimistes, vulnérables et personnels. Unissant ses forces au réalisateur Antoine Gratton, la musicienne se rend plus loin que jamais dans son cheminement artistique. The Beauty We've Found paraît en octobre 2018, sous l'étiquette Simone Records.

L'Orchestre symphonique de Lévis est le plus important regroupement artistique de la région de Lévis. À ce titre, il fait figure d'ambassadeur culturel en Chaudière-Appalaches. Fondé en 2000, il a remplacé l'Orchestre symphonique des jeunes de Lévis (OSJL) qui avait vu le jour en 1985. Ce virage s'est effectué de façon naturelle puisqu'avec le temps, il semblait limitatif de réserver un espace créatif seulement aux jeunes alors que la musique rassemblait plusieurs générations animées d'une même passion. Issus de différents milieux, quelque 65 musiciens bénévoles évoluent avec l'Orchestre symphonique de Lévis dirigé par le Chef Gilles Auger (Ci-contre) et son assistant Félix Ste-Marie pour le plus grand bonheur des spectateurs qui ont le plaisir d'entendre et de voir s'exécuter des artistes de cœur.

Chef d'orchestre et directeur artistique de l'Orchestre symphonique de Lévis, Maestro Gilles Auger possède une feuille de route bien étoffée. Diplômé du Conservatoire de musique de Québec et de la prestigieuse Juilliard School of Music de New-York, Gilles Auger a dirigé, depuis, la majorité des orchestres canadiens incluant Toronto, Montréal et Québec en plus d'avoir conduit les musiciens de l'Orchestre de chambre de Besançon, de l'Orchestre national de Lyon et celui de la Suisse romande. Le Maestro a enseigné à l'École de musique de l'Université Laval et au Conservatoire de musique de Québec, son Alma Mater, pendant 35 ans. Chef de l'Orchestre symphonique des jeunes de Lévis depuis 1985 (devenu l'OSL en 2000), il considère cet orchestre comme « son bébé », ayant été à son podium depuis ses débuts jusqu'à aujourd'hui. En plus de ses activités de chef d'orchestre et de professeur, Maestro Auger s'adonne aussi à la composition. Il a composé de nombreux cycles de mélodies, deux symphonies et un opéra, encore en chantier, sur Le roi se meurt, d'Eugène Ionesco. Gilles Auger a contribué à la formation de nombreux jeunes chefs, dont le chef assistant Félix Ste-Marie.

Cet événement est rendu possible grâce au soutien de l'Entente de développement culturel entre la Ville de Lévis et le gouvernement du Québec, Desjardins, Bernard Drainville, député de Lévis, et Martine Biron, députée des Chutes-de-la-Chaudière.

Les billets pour ce concert pop symphonique sont en vente sur le pointdevente.com. Toutes les informations sont disponibles au www.vieuxbureaudeposte.com, 418 839-1018 et au www.oslevis.org, 418 603-3138.