De Québec à Paris avec Steeve Matthews au Théâtre Capitole !

De Québec à Paris avec Steeve Matthews au Théâtre Capitole a dû être changé de date à plusieurs reprises, après avoir été programmé le 4 octobre 2020, d'abord reporté le 28 mars 2021 nous avons finalement pu assister au spectacle le 7 novembre 2021 à 20h00 pour le plaisir des fans qui se sont donné rendez-vous pour entendre leur crooner préféré.

De Québec à Paris avec Steeve Matthews Ombrage Steeve nous revient donc avec un nouveau spectacle entièrement en franҫais. Avec « De Québec à Paris », il nous fait revivre plusieurs grands succès qui ont marqué les années 40 à 70. dont les incontournables des Fernand Gignac, Claude Blanchard, Michel Louvain, Tony Massarelli, Jean Nichol, Charles Aznavour, Gilbert Bécaud, Michel Sardou, Charles Trenet, Claude Franҫois, Dick Rivers, Édith Piaf, Dalida, Mireille Mathieu, Joe Dassin et plusieurs autres.

On retrouve au côté de Steeve Matthews, ses 8 musiciens et ses 2 choristes qui seront sous la direction musicale de Miroslava Sedianska et en exclusivité, un invité spécial, l'accordéoniste Denis Côté. Comme cela fait 2 ans environ qu'il attendait de se produire il nous chante que «C'est si bon» avant de nous offrir un medley des chansons de Gilbert Bécaud, Mr 100 000 volts qui avait fait 31 fois l'Olympia. On y entend également «Les feuilles mortes» de Montand avant de revenir au Québec avec notre Johny Farago «Je t'aime, te te veux» .

De Québec à Paris avec Steeve Matthews Ombrage Ses 2 choristes sont intervenus à maintes reprises pour chanter des succès en duo comme «Acropolys Adieu», «C'est beau un homme» donnant à Steeve le temps de relaxer un peu sa voix étant donné qu'il avait fait un show crooner en après-midi avant de faire celui de Québec à Paris.

On se promène souvent en Europe avec «Les vieux mariés» de Sardou, «Le plus beau tango du monde» de Tino Rossi , «La mer» de Trenet ou «Que je t'aime» de Johnny Halliday et «Salut les amoureux» de Joe Dassin. «Comme j'ai toujours envie d'aimer» donne le goût à plusieurs de se coller un peu plus et de chanter avec «Ce soir je pleure» de Tony Masarelli. Pendant la pause c'est Denis Côté et son accordéon qui tient la route avec «Partons la mer est belle», «Froufrou», «Sous les ponts de Paris» y allant même dune polka offrant aux gens des groupes ou famille de se lever et danser si le coeur leur en disait en gardant leurs masques.

De Québec à Paris avec Steeve Matthews Ombrage Au retour on est accueilli par Fernand Gignac avec le ballroom orchestra avec «A ma Paula» puis un medley de plusieurs chansons qui nous rappellent le bon temps et qui font chanter la chorale du Capitole avec «Un amour comme le nôtre», «Le temps qu'il nous reste», «La maladie d'amour», «Je t'appartiens» et un coucou à Michel Louvain et «La dame en bleu» tout comme l'incontournable Charles Aznavour avec «La bohème – Je n'aime que toi – Formidable». On a même droit à la Piaf en formule trio «L'hymne à l'amour» pour nous permettre de partir avec cet ultime chant d'amour intemporel. Toute une soirée de près de 2h d'un mélange incroyable de chansons qui nous ont rappelé tant de beaux souvenirs au temps où on pouvait sortir comme on voulait, danser et se rencontrer en groupe sans mesures de distanciation, quel bon temps.