Les portes s’ouvrent enfin sur un 3e lieu de diffusion au Palais Montcalm – Maison de la musique !

Chez Madame Belly Ombrage Le Palais Montcalm – Maison de la musique est très heureux d’annoncer que dès le mercredi 1er décembre, sa nouvelle salle Chez Madame Belley ouvrira ses portes.

Avantageusement situé à l’avant du Palais Montcalm, ce nouveau lieu de diffusion, qui compte une terrasse donnant sur la place D’Youville, accueillera principalement des artistes émergents. Le public pourra y apprécier des spectacles en sirotant un verre dans une ambiance lounge et décontractée.

D’une capacité allant de 75 places assises à 120 personnes debout, la salle débutera ses activités en proposant six spectacles gratuits mettant en vedette de jeunes artistes de Québec. Il sera possible de réserver les billets pour ces spectacles dès le mercredi 17 novembre à midi au palaismontcalm.ca.

Un hommage à Madame Henriette Belley
Au Palais Montcalm, dans les années 60 et 70, le spectacle ne se limite pas toujours à la scène. Certains soirs, un personnage haut en couleur fait une entrée remarquée dans la salle: Mme Henriette Belley. L’énigmatique dame, cartomancienne et couturière, répète inlassablement le même scénario. Juste avant le début du spectacle, alors que les lumières sont tamisées et que le public est assis, elle descend fièrement l’allée jusqu’à son fauteuil situé tout près de la scène. Ses atours scintillants et extravagants, qu’elle a elle-même conçus, ne laissent personne indifférent. Sous les applaudissements, elle tend les bras vers l’assistance en guise de remerciements. Un soir du printemps 1964, Jacques Brel entre sur scène et constate que le siège de Madame Belley est vide. Il fait signe à ses musiciens d’attendre. Une fois l’excentrique spectatrice enfin assise, il la salue et commence enfin son tour de chant.

À l’entracte, Mme Belley fait aussi tourner les têtes. Si on ose l’approcher pour lui parler, elle exhibe son costume et commente volontiers sa confection. Cette dame solitaire aux tenues extravagantes est disparue en 1990, emportant avec elle tout son mystère.

L’historien Denis Angers parle de Madame Belley Cette réalisation a été rendue possible grâce à la Ville de Québec et au Palais Montcalm – Maison de la musique.

La Ville de Québec a contribué à l’aménagement de ce nouveau lieu de diffusion, dans cette institution culturelle municipale que constitue le Palais Montcalm. Ce local, stratégiquement placé au cœur de place D’Youville, était inoccupé depuis près de 10 ans. La salle dédiée principalement à la relève musicale s’inscrit dans les efforts de la Ville pour soutenir la scène musicale émergente. Ce sera également une occasion d’attirer une nouvelle clientèle.

À propos du Palais Montcalm – Maison de la musique
Palais Montcalm – Maison de la musique (PMMM) est un organisme à but non lucratif ayant la responsabilité de diriger, de gérer et de coordonner toutes les activités artistiques, culturelles et commerciales exercées au Palais Montcalm, de même que la poursuite du développement de la Maison de la musique. PMMM est principalement voué au développement, à la promotion et au rayonnement de la musique en général.