Mme Britta Kröger succède à M. Jean-Yves Germain à titre de présidente du C.A. !

Orchestre symphonique de QuébecOmbrage L’Orchestre symphonique de Québec annonce l’arrivée en poste de Mme Britta Kröger à titre de nouvelle présidente du conseil d’administration, et du même coup le départ de M. Jean-Yves Germain après un mandat de 8 ans au sein de l’organisation.

Mme Britta Kröger Jean-Yves Germain, un passage déterminant À son arrivée, l’avenir financier de l’Orchestre symphonique de Québec était un enjeu majeur. C’est sous son impulsion que l’Orchestre a conçu et mis en œuvre un nouveau modèle d’affaires dont découleront les plans d’action qui mèneront à une bonne progression des revenus autonomes et à la résorption du déficit accumulé depuis des années précédentes.

Durant son passage, il aura su positionner stratégiquement l’Orchestre auprès des gens d’affaires et des partenaires publics et veiller à la mise en place d’un processus rigoureux de recherche d’un nouveau directeur musical. Le dévouement et la constance dont a fait preuve M. Germain demeureront un exemple et une inspiration de tous les instants pour les administrateurs, les ambassadeurs, les musiciens et l’équipe administrative de l’Orchestre.

« Après quelques années d’incertitude et un grand travail de réorganisation et de réalignement, c’est sûr que je passe la main a une nouvelle présidence, satisfait du travail accompli », mentionne M. Germain.

Britta Kröger une visionnaire passionnée Très impliquée à l’Orchestre depuis 7 ans, Mme Kröger est sans conteste l’une des plus grandes admiratrices et fans (selon ses termes) de notre institution. Très engagée auprès de la communauté de Québec, elle a accepté sans hésiter de relever le défi de continuer à positionner l’Orchestre comme un leader social et culturel tout en honorant le legs de son prédécesseur. Nul doute que sa fougue et sa passion sauront amener l’Orchestre encore plus loin. Mme Kröger reprend le flambeau de la tradition de la famille Simons qui depuis des décennies est impliquée à l’Orchestre. Partenaire majeur, leur apport contribue à faire de l’Orchestre symphonique de Québec ce qu’il est aujourd’hui.

« Je pense qu’on peut dire que la musique est un élément salutaire dans nos vies et à bien écouter la musique classique, celle-ci est souvent d’une modernité hallucinante. J’ai un immense respect pour les gens qui nous procurent ces sensations fortes. Mon engagement est un acte d’amour. » - Britta Kröger