Orchestre symphonique de Québec - LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITION 31 janvier 2024 !

Ombrage La majorité des gens sont arrivés pour pouvoir assister dès 19 h, aux préludes en compagnie de l’un de leurs musicologues. Ces rencontres permettaient d’approfondir la démarche de création et de poser un regard éclairé sur le contexte historique dans lequel les œuvres ont été composées. Le prélude a été suivi d’un pré-concert où on a pu entendre la soprano Marie-Philippe Bois, étudiante à l’Université Laval, qui nous a interprété le Recitativo con Rondo en mi bémol majeur de Mozart, accompagnée d’Anne-Marie Bernard, au piano.

Orchestre symphonique de Québec - LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITIONOmbrage Un concert sous la direction d’Anna Rakitina, qui s’est imposé comme l’une des cheffes d’orchestre les plus excitantes et les plus recherchées de la nouvelle génération sur la scène musicale internationale. Elle semblait toute petite sur la scène mais très grande dans la manière de diriger les 61 musiciens qui étaient présents à un moment ou l'autre de la soirée.

Orchestre symphonique de Québec - LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITIONOmbrage Débutant par une pièce de Ravel : Ma mère l’Oye, suite qui nous a apporté de la grande musique mettant en vedette les instruments de l'Orchestre qui nous faisait rêver par moments où les flûtes nous amenaient un oiseau rieur et une belle douceur qui semble nous amener au pays des contes de ma mère l'Oie- Des portions sont plus pimpantes et plus mélodieuses avant que les trombones et percussions arrivent et une belle finale tout en cloches et tambours.

Orchestre symphonique de Québec - LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITIONOmbrage Dans Le Troisième concerto pour violon de Mozart, on a pu découvrir l'excellent prodige Kersong Leong, (violon en remplacement de Baiba Skride) de l'Orchestre Symphonique de Toronto qui nous a ébloui tout au long de sa prestation. Avant même que Mozart ne sorte de l’adolescence, ce concerto pour violon est d’une élégance et d’une élévation caractéristiques de tout ce que Mozart a pu écrire au cours de sa vie . Le soliste nous a montré sa maîtrise de son archet et a su faire chanter son violon qu'il manie d'un doigté exceptionnel avec tant d'aisance et puissance .

Orchestre symphonique de Québec - LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITIONOmbrage Après une ovation monstre, Kersong Leong est revenu sous les applaudissements pour nous offrir un rappel texturé nous montrant encore une fois la maîtrise de son violon dont tous ont parlé pendant la pause .

Orchestre symphonique de Québec - LES TABLEAUX D'UNE EXPOSITIONOmbrage Pour la troisième partie, l’Orchestre nous invitait au vernissage d’une exposition donnée à Saint-Pétersbourg, en hommage à un peintre à peine disparu, grand ami de Moussorgski. Celui-ci reprend les titres de toiles qui évoquent les voyages de l’artiste en France, en Italie, en Russie, et certains portraits grotesques ponctués par une Promenade qui, récurrente, accompagne la progression des visiteurs à travers cette grandiose rétrospective. Tous les musiciens sur place mettent en valeur leurs instruments qui nous font découvrir chacun la force de ceux-ci- Le timbre change souvent entre des moments très énergiques suivi de petites notes de flûtes on dirait même parfois un ton plus sombre presque funeste jusqu'à l'aboutissement où les cloches sonnent une finale majestueuse sous une longue, très longue ovation forte.