Orchestre symphonique de Québec nous interprète «JAMES BOND» !

Orchestre symphonique de Québec - James Bond Ombrage James Bond 007 est un personnage plus grand que nature créé par Ian Flemming et dont le 1er film nous est arrivé en 1962 et avant le début de la soirée, pour ceux qui avaient accès au spectacle en mode virtuel le 9 octobre 2021, nous avions accès au site dès 19h15 pour quelques clips supplémentaires nous présentant quelques attraits entourant la magie de James Bond que ce soit le nombre d'interprètes de James Bond allant de Sean Connery à Daniel Craig, les titres de certains films, les drinks préférés de James Bond vus par un mixologue du Château Frontenac entre autres.

Aston Martin, Walther PPK, champagne Bollinger et vodkas martinis sont la toile de fond de ce programme glamour à souhait, un voyage musical à travers les films du plus célèbre agent secret, James Bond. Les Goldfinger, Skyfall, Live and Let Die nous propulsent au cœur de l’action et font revivre pour un soir ces mythiques acteurs qui ont incarné 007.

A la tête du groupe on a droit à David Martin, chef ainsi que Jeans ‘n Classics, groupe invité avec Stéphanie Martin, chanteuse -Gavin Hope, chanteur – Peter Brennan, guitare -Jeff Christmas, batterie -Steve Lucas, guitare basse et Kevin Adamson, claviers qui se joindront à l'Orchestre symphonique de Québec pour cet hommage James Bond.

Au programme nous avons eu deux pièces musicales «The James Bond Theme» et «Bondoverture» tout simplement magnifiques représentant un mélange savoureux des plus belles mélodies qui nous rappellent ces belles soirées au cinéma et savamment arrangées par l'Orchestre Symphonique de Québec dirigée par David Martin qui semble heureux de célébrer 007 - à la sauce grandiose symphonique.

Par la suite c'est le groupe Jeans ‘n Classics qui prend le relais en alternant entre les deux chanteurs pour nous présenter les plus grands succès choisis soit: «You Only Live Twice», «Skyfall»,«Thunderball»,«You Know My Name», «For your eyes only», «We Have All The Time In The World» et «Another Way To Die» qui au départ avaient été chantées par de grandes vedettes telles que Adèle, Louis Armstrong, Tom Jones ou Alicia Keys entre autres. On est à même de constater la puissance des voix de Stéphanie et Gavin qui nous rappellent ces grands moments cinématographiques en cette première partie.

Après une pause et la Bondoverture magistrale de l'OSQ on reprend avec «Writing’s On The Wall» de Sam Smith puis un volet -AustinPower- Mike Myers- avec plusieurs chansons dont «The Look Of Love» , «Daydream believer» des Monkeys. Tiré du film The spy who love me «Nobody Does It Better» s'enchaîne avec «Live And Let Die» pour terminer de manière flamboyante avec «Goldfinger» avec une Stéphanie Martin vêtue d'une robe dorée et avec un grand sourire nous montrant à quel point elle était heureuse d'être sur scène après 18 mois d'absence et d'être devant une belle grande salle pleine de spectateurs contents de retrouver leur Orchestre symphonique qui leur apporte la musique au coeur à nouveau.