Dans l'univers de Marc Hervieux au Domaine Forget 11 juillet 2021 !

Marc Hervieux au Domaine Forget Ombrage Depuis le 7 juillet 2021, on a accès à l'univers de Marc Hervieux grâce au volet en webdiffusion du Domaine Forget qui a décidé en 2021 d'offrir 7 concerts à sa clientèle qui ne pouvait se rendre chez eux ou qui n'avait pu acheter de billets compte tenu de la distanciation donc on aura accès aujourd'hui à une sélection de grandes chansons d’origines culturelles diverses, de la chanson napolitaine, sicilienne, des comédies musicales, bref un voyage dans l’univers de Marc Hervieux.

Après un accueil du directeur musical, M. Paul Fortin pour ce 2e concert virtuel, capté le 27 juin dernier au Domaine on arrive sur scène pour apprécier le répertoire vocal de Marc Hervieux ténor, accompagné par Éric Sénécal au piano, qui nous annonce dès le départ qu'il nous amène dans ses souvenirs devant le stéréo en bois de son père et les disques de ses parents. Il débute avec -Quand on a que l'amour – pour réchauffer sa voix avant de poursuivre avec -Une chance qu'on s'a" chanté avec le choeur du Domaine, pour souligner que c'est ce qui nous a manqué le plus pendant la pandémie sans oublier les calins.

Il nous fait voyager en Italie avec -Love in Portofino – puis pour mémère Rosa il chante -Malafemmena- qu'elle chantonnait tous les jours. Son père aimait le country, sa mère les crooners et sa soeur Maryse du Barry Manillow ou Neil Diamond et nous offre tiré du – jazz signer- la pièce -Hello again avant de chanter – You are always on my mind -avec un brin de magie dans la voix en souvenir de son père. Cela lui rappelle la journée où son père qui ne buvait jamais avait pris une bière et demie en allant à un encan et peu après son retour un cheval était arrivé, résultat de l'encan, ce qui le fait rire encore.

Que ce soit en italien, en espagnol ou en français, Marc chante l'amour que ce soit tiré du populaire ou d'un opéra comme -l'Amour c'est ma chanson- avant d'enchaîner avec le merveilleux -Somewhere over the rainbow qui enchante les spectateurs qui demeurent sous le charme pendant un profond -Halleluya . Dès les premières notes on se souvient de la musique du parrain avec -Parle pas (en italien) avant de chater que -Le coeur est un oiseau -un hymne de liberté.

La chorale du Domaine (spectateurs de la salle) reprenne du service avec -Que c'est beau la vie – Marc nous parle de l'instrument le plus extraordinaire soit la voix, deux petites cordes vocales qui vibrent et on constate que son instrument est encore plus merveilleux lorsqu'il nous chante du Caruso – Te volio bene assai" qui est chavirant. Avant son rappel il est fier de dire qu'il fait partie du CA du Domaine en remplacement de son ami Joseph Rouleau dont il s'ennuie. Il termine avec -La quête – nous laissant dans le rêve de cette inaccessible étoile.

Encore une fois Bravo pour ce beau concert – Le prochain spectacle en webdiffusion sera le Trio Lorraine Desmarais et Sonia Johnson à compter du 21 juillet à 15h (pour une période de 14 jours mais une seule fois selon le meilleur temps pour vous et votre famille) Information au Domaine Forget de Charlevoix.