«La promesse d'Iréna», un film de Louise Archambault au cinéma LE CLAP de Ste-Foy !

La promesse d'Iréna Ombrage Déjà en première place depuis sa sortie au cinéma LE CLAP de Ste-Foy , La promesse d'Iréna a tout pour plaire déjà par le fait que c'est un film de Louise Archambault également réalisateur de (Le)Temps d’un été et qui a le talent de nous séduire mais aussi elle sait nous ouvrir un passage de ce qui est arrivé pendant la deuxième guerre. Sélection jeune cinéphile 13 ans et plus car il y a certains segments qui peuvent vraiment impressionné certains auditeurs.

Présenté en Version Française, d'une Durée: 121 min qui passe très vite car les artistes ont le don de nous faire ressentir ce qu'ils vivent en particulier Sophie Nélisse qui interprète le rôle principal de l'infirmière polonaise Gut Opdyke qui a du s'adapter rapidement quand la situation changeait passant de cuisinière, travaillant au mess des SS qui sans rendre compte lui font presque des confidences lorsqu'ils parlent de leurs plans sans se rendre compte qu'elle peut fournir certains renseignements pour sauver des vies.

Cette véritable et incroyable histoire de l'infirmière polonaise Irène Gut Opdyke, qui a sauvé 12 personnes juives pendant la Deuxième Guerre mondiale en les cachant dans la villa d'un officier allemand pour qui elle servait de gouvernante, nous montre a quel point elle avait un grand coeur au point de risquer sa vie à tous les jours surtout pour déjouer un machiavélique SS qui la désirait et qui aurait voulu prouver sa trahison par chance son major était là pour la sauver. Vraiment un film que tous les spectateurs adorent.

Irène Gut Opdyke née Irena Gut (5 mai 1922 – 17 mai 2003) est une infirmière polonaise qui obtient une reconnaissance internationale pour son soutien à des juifs polonais persécutés par l'Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle reçoit le titre de Justes parmi les nations par Yad Vashem pour avoir risqué sa propre vie pour sauver douze Juifs d'une mort certaine.

Drame de guerre réalisé par Louise Archambault. Scén.: Dan Gordon, d’après son œuvre. Mus. orig.: Alexandra Stréliski. Int.: Sophie Nélisse, Dougray Scott, Andrzej Seweryn, Maciej Nawrocki.