La fête de l'opéra arrive à Québec, le décompte est commencé !

Festival d'Opéra Ombrage Il ne reste que quelques jours avant le début du Festival d'opéra de Québec. Toutes les équipes sont au travail pour offrir une expérience unique et accessible aux spectateurs. Notamment, on pourra assister à la naissance d'un nouvel opéra inspiré de la vie et de l'oeuvre de Marguerite Yourcenar et revoir Faust qui n'a pas été présenté professionnellement à Québec depuis 25 ans.

C'est Une veuve joyeuse qui ouvre le Festival à la Bordée le 24 juillet à 19 h 30. La proposition des Jeunesse musicales du Canada est originale et habile. On a intelligemment trouvé une manière d’intégrer à la mise en scène le fait qu’on ne présente pas l’œuvre complète de Lehàr. On n'en dira pas plus pour garder la surprise. Ce condensé de péripéties et de quiproquos permet de s'initier à l'art lyrique en plus de s'évader en toute légèreté.

Les opéraphiles, tout comme les amoureux de littérature, attendent avec impatience de voir en grande première la coproduction du Festival d'opéra de Québec, de l'Opéra de Montréal et des Violons du Roy présentée à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm. La librettiste Hélène Dorion qui a co-écrit le livret de Yourcenar - Une île de passions avec la regrettée Marie-Claire Blais sera sur place pour assister à la naissance de l'opéra composé par Éric Champagne. Le livre autour de la création de l'oeuvre paru le 13 juillet aux Éditions de l'Homme sera disponible sur place.

Le point culminant du Festival est sans contredit la production de Faust. Déjà, l'équipe de l'Opéra de Québec a partagé sur les réseaux sociaux des photos des répétitions, des esquisses des décors et des costumes, et on sent que c'est un opéra à ne pas manquer. La dernière présentation de cet opéra à Québec a eu lieu le 1er novembre 1997 sous la direction de Bernard Labadie. Cette fois-ci, c'est le jeune chef Victorien Vanoosten qui se fait remarquer en Europe qui assure la direction musicale. La distribution est savamment composée de chanteur d'ici, de France et de Belgique et réunie à la fois de jeunes artistes prometteurs ainsi que d'autres bien établis. Avec 32 choristes du Choeur de l'Opéra de Québec et 60 musiciens de l'Orchestre symphonique de Québec, ce sera certainement grandiose.

Le jeune public n'est pas en reste avec 3 contes d'Andersen - Pour petits et grands enfants. Ce triptyque lyrique de contes aimés de tous ne peut que ravir les jeunes de 7 à 77 ans. Il s’agit de la même équipe de créateurs qui a fait Peau d’âne l’été dernier et qui avait eu un très grand succès auprès des festivaliers. En effet, c’est une excellente manière de s’initier à l’opéra (sujet accessible, humour, durée, etc.) ou même d’aborder l’opéra sous un autre jour si on est un opéraphile de longue date. Le librettiste Jean-Philippe Lavoie sait toucher le coeur des enfants tout en faisant de nombreux clins d'oeil qui s'adressent au plus grands. Les trois contes sont présentés sans entracte et durent environ 20 minutes chacun.

Pour ceux qui préfèrent les activités extérieures, le Festival d'opéra de Québec offre plus de 200 prestations gratuites dans le parcs et au coeur du centre-ville de Québec. La Brigade lyrique s'est refait une beauté et sa scène ambulante a maintenant l'allure d'un castelet et offre deux programmes distincts : une brigade opéra et une brigade opérette. Une nouveauté cette année, le Circuit opéra est un circuit piétonnier qui présente l'histoire de l'opéra à Québec à travers cinq stations lyriques.