Dawn Tyler Watson et ses invités au Palais Montcalm le 18 novembre 2021 !

Palais Montcalm - Maison de la Musique Ombrage C’est à une soirée à teneur blues et soul bien spéciale à laquelle vous conviait le Palais Montcalm, alors que Dawn Tyler Watson avec le Ben Racine Band, ainsi que le Paul Deslauriers Band, avec Annika Chambers, s'amenaient sur les planches de la salle Raoul-Jobin! Et ils étaient tellement content de retrouver cette scène avec des spectateurs devant eux et de vivre en direct leurs réactions, sentir leur plaisir se mélanger aux leurs.

Figure incontournable du blues au Québec, Dawn Tyler Watson a raflé un prix Juno avec son récent album Mad Love. Celle qui est aussi gagnante de deux prix Maple Blues se présente à Québec appuyée par des membres du Ben Racine Band, avec lesquels elle continue de représenter le Québec à l’échelle internationale! Elle a d’ailleurs remporté les plus grands honneurs du défi International Blues Challenge (IBC), à Memphis en 2017. Elle était la première canadienne à obtenir ce prix prestigieux et la première femme à le gagner en 25 ans, rien de moins!

Dawn Tyler Watson - Palais Montcalm 2018 - Archives Media ds 2 Rives Ombrage Photo: Dawn Tyler Watson - Palais Montcalm 2018 - Archives Media ds 2 Rives

Elle arrive toujours aussi dynamique que d'habitude et on voit son plaisir évident dès le départ de sa portion de 55 minutes car elle est très contente de faire du blues, de la musique live et après vérification de la clientèle à savoir si les gens étaient nouveau – fresh meat - ou d'anciens qui revenaient soit - des repeat offenders - elle s'élance avec quelques pièces de blues qu'elle a déjà fait comme «It aint Elvis Baby» avant de nous présenter plusieurs pièces de son nouvel album Mad Love comme «You're the only one for me» en duo puis «Love to burn» mettant en valeur certains membres du Ben Racine Band tout comme dans «Bad Seed».

Elle parle des femmes qui dépassent l'âge de 50 ans et qui ne se trouvent plus à leur goût et au final un moment donné on se trouve pas si mal qui lui a fait écrire «I look good» en demandant au public de répondre -hell ya. Elle nous rappelle qu'elle a mis tout son coeur dans cet album et cela paraît lorsqu'elle entonne «Feels Good» terminant sa portion qui avait débuter par une pièce plus mouvementée comme «Alligator» qui donnera le goût à plusieurs de se procurer son dernier album Mad Love.

Après la pause de 20 minutes, c'est au tour du Paul Deslauriers Band de débuter leur portion et sur scène ou dans la vie privée, Paul Deslauriers et Annika Chambers font la paire! Depuis leur rencontre en 2018 au International Blues Challenge à Memphis, au Tennessee, le renommé bluesman québécois et la grande chanteuse soul-blues américaine ont unis leur destin artistique. Ensemble, ils cumulent de nombreux prix prestigieux témoignant de leur immense talent! Un spectacle attendu, qui a permis aux gens de Québec d’apprécier autant la voix d’Annika Chambers que celle de Paul Deslauriers et son jeu de guitare virtuose, qui a ravi de nombreux admirateurs lorsqu’il a accompagné Bruce Dickinson et l’Orchestre symphonique de Québec au Palais Montcalm à l’occasion des 50 ans du Concerto for Group and Orchestra, de Jon Lord, en 2019.

Ce soir on voit aisément leur complicité en particulier dans «Let me go down in flames» ou «Take me to the brink» ou «I'm in a dangerous mind» en s'adressant à Deslauriers lui rappelant -look at me baby- et d'autres pièces qui semblent les rapprocher et qu'ils ont un plasir fou à partager – Elle lui rappelle qu'elle ne veut pas le partager avec personne avec «The jalous kind». Ils ont pris ainsi le temps de nous présenter plusieurs morceaux de leur dernier album Bounce qui est arrivé en même temps que la Covid dont la tournée a dûe être reportée. A la fin ils offrent une surprise aux spectateurs en ramenant Dawn qui fait un duo avec Annika qui fait monter d'un cran la chaleur dans la salle avec un effervescent «Fever» avant de repartir dans la nuit du Carré d'Youville.