5 Juillet 2012, l'Intrus.

L'INTRUS..un vent de fraîcheur qui souflle tout l'été au VBP qui a débuté la carrière professionnelle de quatre jeunes comédiens et une sécnariste finissants du Conservatoire d'art dramatique de Québec et donné ainsi le coup d'envoi de la saison d'été du Vieux Bureau de Poste qui pour cette 8e édition de théâtre d'été nous présente cette comédie d'Yves Amyot, l'Intrus.

Friand de Shakespeare, de musique classique, de ses soirées du samedi bien rangées avec de la nourriture maison de qualité...l'univers de Réginald et Juliette sera bouleversé par un choix de leur fille Florence qui va les mettre à rude épreuve.

La réalité dépasse parfois la fiction ou se mélange à celle-ci sans que l'on ne puisse arrêter le mouvement et c'est une comédie qui a du punch, où ça bouge, où on ne retient pas les répliques qui arrivent à toute vitesse, à un rythme surprenant et qui nous tient en haleine d'un bout à l'autre.

Recevoir sa fille, tout à fait normal, mais lorsqu'elle a à son bras un jeune punk coloré avec un bagage potentiellement dangereux, rend le couple Prégent un peu sur les nerfs...de là il n'y a qu'un pas à franchir pour que le mélange soit parfait, le ton hilarant, le tout traité avec légèreté, humour et intelligence.

Pour aider Florence à mettre ses parents à l'épreuve, Charles, le punk, donne du fils à retordre à ce professeur de littérature de l'Université Laval particulièrement lors d'un duel suave de tirades littéraires provenant de pièces entre autres, prouvant qu'ils ne sont pas si différents au fond, et qu'un bon repassage peut être parfois thérapeutique.

A tout le moins, on peut dire que cela devient une famille hyperactive, hyper attachante dont les réactions et opinions spéciales font bien rire nous embarquant dans leur scénario dès les premières minutes...tout y passe...les années de mariage, les réactions parfois exagérées face à une situation possible , la dépression, le sentiment d'abandon, l'espoir, les déclarations d'amour fou, le coeur léger, les révélations, la surprise et le rire...beaucoup de rire provoqué par des acteurs de talent à l'aube de carrière longue et prospère.

Donc un pur divertissement qui vous fera voir la vie et ses couleurs d'un oeil amusé en vous prouvant que les apparences peuvent être trompeuses et qu'au fond de la bouteille on peut y trouver son Roméo, si on s'appelle Juliette.

Cette comédie se poursuit du 6 juillet au 25 août, les jeudis, vendredis et samedis. Les billets sont disponibles au coût de 22 $, taxes et frais inclus. Il est également possible de profiter du forfait souper théâtre au coût de 41 $ grâce à la collaboration des restaurants Café du Marché, Express du Sud et Grain de Folie. Pour plus d'information ou pour effectuer une réservation, consultez le vieuxbureaudeposte.com ou composez le 418 839-1018.