MARIE DOOLEY automne-hiver 2013-14: rumeurs de passerelle urbaines et sophistiquées

Marie DOOLY Alors que le mercure descend tranquillement vers le point de congélation, la designer MARIE DOOLEY nous enveloppe de tissus magnifiques et nous propose une collection qui se réclame tantôt de la modernité urbaine, tantôt du rétro-chic des vestiaires d’après-guerre. Imaginées, conçues et cousues sous le signe de «l’essentiel mode indémodable», les pièces automne-hiver MD appellent celles qui suivent de près les tendances sans jamais tomber dans le piège de la fashion victim.

La garde-robe MARIE DOOLEY en vrac
Dans l’ensemble, la collection MARIE DOOLEY 2013-14 rassemble des vêtements aux coupes très structurées certes, mais lesquels, bonne nouvelle, s’adaptent à toutes les morphologies. En effet, grâce à MARIE l’impératrice du design, petites ou élancées comme minces ou moins minces y dénicheront le morceau «avantage silhouette et camoufleur défauts» si difficile à trouver. Promis, juré! Si les teintes smokey, le kaki et le rouille s’affichent en couleurs phares de la collection, s’y greffent ici et là quelques pointes de couleurs vives. Et que dire côté matières, sinon que le roman d’amour entre le tweed, les lainages, les tissus extensibles et MARIE entame son énième chapitre? Sur les cintres MD se retrouvent encore cette saison jeans parfaits, pantalons droits, larges ou fuseaux, jupes fleurs, crayons, ligne A et chandails bambou. Tous hyper couture et seyants, bien évidemment. Quant aux robes, vestes et manteaux qui les côtoient et complètent la collection, MARIE DOOLEY en a fait des morceaux choisis et leur a voué une attention plus que particulière.

Marie DOOLY

La robe, pièce unique
Parce qu’à elle seule elle nous habille, parce qu’elle s’enfile facilement, parce qu’elle résout joliment le sempiternel «qu’est-ce que je mets?», parce qu’elle est ultra polyvalente, parce qu’elle galbe astucieusement le corps, parce qu’elle est sublime et nous sublime, MARIE a travaillé et retravaillé la robe sous toutes ses coutures et nous la propose en multi versions. Mais qu’elle soit courte, mi-genoux, longue, unie, à motifs, à tartans, droite, près du corps, casual, rétro glam ou carrément glamour, toujours la robe MARIE DOOLEY nous confirme que less is more.

La veste, oui je la veux!
Portée sur une robe, avec une jupe, un jeans ou un pantalon, la veste est définitivement l’achat le plus futé de la saison et MARIE DOOLEY nous la propose en version longue de style redingote ou plus courte, mais invariablement structurée et ceinturée à la taille. Mélange séduisant de féminité et de laine ou de tweed, les vestes MARIE DOOLEY tour à tour prennent d’assaut le style militaire, se parent de zips asymétriques, adoptent l’allure années 40 ou contemporaine plus chic. Toutes et chacune cependant ont le don de nous hisser au rang de hyper stylées.

Beaux, beaux, chauds, chauds les manteaux!
À retenir avant toute chose: avec leur doublure matière coupe-vent astucieusement dissimulée entre deux épaisseurs, les manteaux MARIE DOOLEY tiennent la promesse de nous garder au chaud même au plus fort de l’hiver. Tous longueur genou, ils s’habillent de tons neutres mais aussi de lime, fuschia, rouge et bleu et donnent illico une touche plus gaie à la grisaille de la saison froide. Droits ou ajustés très près du corps, ils nous enveloppent de beauté et réchauffent la rentrée. ILS nous les faut par dessus tout!

La mode automne-hiver 2013-14 MARIE DOOLEY, aucun fashion faux pas!

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec