Le Défi Cycliste 2013 de l’IRDPQ rapporte plus de 25 000$ à la Fondation Élan

Le Défi Cycliste 2013  de l’IRDPQ C’est un public enthousiaste qui a assisté, samedi dernier, à l’arrivée des participants du Défi Cycliste IRDPQ 2013, sous la présidence d’honneur de David Veilleux. 25 000 $ ont été amassés lors de la deuxième édition de cette activité de financement au profit de la Fondation Élan.

Plus de 100 cyclistes et paracyclistes s’étaient donné rendez-vous pour contribuer à la mission de la Fondation Élan et montrer qu’une déficience physique ne rend pas impossible la pratique d’un sport.

Pour David Veilleux, qui a participé au trajet de 95 km reliant Baie-Saint-Paul à Québec, « L’activité physique est profitable à tout le monde et ça fait du bien tant au corps qu’à l’esprit. Les gens qui sont à l’Institut sont un bel exemple de courage et de persévérance et je crois que chacun de nous devrait s’inspirer d’eux lorsque vient le temps d’entreprendre un défi qui semble insurmontable. »

Plusieurs usagers ou anciens usagers de l’Institut se sont en effet lancés sur certains parcours du Défi. On peut facilement s’imaginer ce que représente cet accomplissement pour une personne devant composer avec une déficience physique. « Avoir réussi le Défi, et même le simple fait de pouvoir faire du vélo avec des amis, ça représente beaucoup pour moi. Je trouve que c’est vraiment un bel accomplissement après seulement un an de réadaptation », a déclaré Jonathan Blais-Boilard, qui a parcouru les 75 km du Défi Grand Portneuf.

La pratique d’un sport constitue souvent un élément de motivation important dans le processus de réadaptation. Il permet à ces personnes vivant des situations de handicap de garder espoir et d’améliorer leur qualité de vie. En consacrant tous les fonds recueillis au Fonds du sport adapté, la Fondation Élan pourra par le fait même rendre possible la participation à des activités sportives et l’acquisition de matériel adapté permettant aux usagers de l’IRDPQ de repousser encore plus loin leurs limites et de relever de nouveaux défis par l’entremise du sport.

Pour la Fondation Élan, cette activité de financement revêt une importance considérable car elle représente l’essence même de sa mission; elle est source d’inspiration et d’espoir pour un grand nombre d’usagers de l’Institut qui réalisent que malgré un handicap, il leur sera possible de réaliser des exploits.

À propos de l’IRDPQ et de la Fondation Élan
L’Institut offre des services d’adaptation, de réadaptation et de soutien à l’intégration sociale aux personnes de tout âge ayant une déficience motrice, auditive, visuelle ou du langage. Désigné institut universitaire depuis 1995, l’IRDPQ contribue à la formation, à l’évaluation, à la recherche et au partage des connaissances dans les domaines de l’adaptation, de la réadaptation et de la participation sociale pour l’excellence des services et le développement d’une société inclusive.

La Fondation Élan amasse des fonds destinés à appuyer l'Institut et à apporter soutien et réconfort à l’ensemble de ses clientèles, enfants et adultes, qui présentent une déficience. La Fondation subvient à leurs besoins matériel et financier non comblés et permet aux personnes vivant des situations de handicap de développer leur autonomie et d'améliorer leur qualité de vie.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec