Yves Duteil présente son spectacle RESPECT à la Salle Albert-Rousseau!

Ce dimanche 24 mars 2019, à la Salle Albert-Rousseau, Les Productions Martin Leclerc ont présenté le spectacle "Respect" avec Yves Duteil et ses musiciens pour le plus grand plaisir des fans venus à sa rencontre, certains même le suivant partout au Québec et même en France pour pouvoir savourer sa voix et sa poésie. Applaudi dès son entrée, il s'installe au piano débutant le programme seul puis après l'ajout d'un violoncelliste il interprète "Mon piano a 100 ans", une si belle douceur qui nous touche au coeur. Puis il poursuit deux autres pièces aussi belle avec "Le mur de la prison d'en face" et "Fragile" qui nous montre encore la sensibilité de l'interprète où s'ajoute la contrebasse et sa nouvelle saveur.

Yves Duteil présente son spectacle RESPECT Ombrage Lorsqu'il passe à la guitare, il salue son public et nous explique le sens profond de ses compositions, il nous fait réfléchir lorsqu'il raconte l'histoire de son ami qui aimait les bosa-nova et qui a marié "Argentine" donc il nous présente sa chanson pour son ami et les bons souvenirs rattachés. Après mon "petit âne corse", on apprend que c'était un portrait de sa fille comme il le dit en souriant. Très poétique, il enchaîne avec "Si j'étais ton chemin" en hommage à son ami Jean qui fait du miel et qui peu importe le chemin à parcourir ne lâchera pas donnant à tous un avant-goût du paradis.

Yves Duteil présente son spectacle RESPECT Ombrage Avant de poursuivre avec "Respect" il demande à la foule de se lever, d'imiter le signe de respect qu'il nous montre et prend un selfie de groupe avant de chanter et on peut dire que la portion violoncelle est vibrante apportant une profondeur indéniable. Ensuite l'une de ses chansons les plus connues et l'une des plus acclamées "Prendre un enfant par la main" et dès les premières notes on ne peut s'empêcher de chanter avec lui ce qu'il souhaite ardemment . Tous ensemble on partage avec lui cette douce ballade d'amour qui s'est terminé avec une ovation bien sentie, le tout nous amenant à une pause.

On revient à cette soirée de poésie unique avec "Le passeur de lumière" en souvenir de son beau-père Jean qui est astronome et qui lui a présenté le monde des étoiles. la mer et la photographie et qui au fil du temps l'ai aidé à connaître les étoiles avant de devenir son passeur de lumière. Une musique un peu plus rythmé mais toujours des textes merveilleux et de si belles explications qui nous font comprendre encore plus ses textes poétiques. Dans "La chanson des justes" on retourne en arrière, l'intolérance de la guerre envers les juifs dont les mots sont vraiment justes et vous font sentir ces sentiments d'injustice magnifiquement traduit par les sons pénétrants du violoncelle qui semble pleurer pour les injustices.

Yves Duteil présente son spectacle RESPECT Ombrage Tout au long de la soirée on a le droit à de belles douceurs, de si beaux textes que ce soit dans "Mélancolie", "Armés d'amour", "Pour que tu ne meures pas" nous montrant en particulier son doigté comme étant de la poésie en mouvement qui nous touche tout comme dans "Quarante ans plus tard" prouvant que l'amour peux durer et devenir un amour éternel, qui plait assurément à tous ces couples dans la salle qui se resserre encore plus et chantonnent avec lui avant d'arriver au dernier "Virages" . Après nous avoir présenté ses magnifiques musiciens Philippe Nadal (violoncelliste), Dominic Cloutier (percussions), Jacques Roy (contrebassiste -directeur musical) qui eux aussi ont offert une si belle prestation le public demande un rappel puis deux et au final on entend "la langue de chez nous" que tous réclamaient puis "pour les enfants du monde entier" et "Apprendre" se terminant sous une ovation monstre pour le remercier d'être venu à notre rencontre pour nous séduire encore une fois. Donc un gros merci à Productions Martin Leclerc pour nous avoir permis d'assister à un si beau spectacle à Québec.