TOCADÉO CHANTE NOËL, au Grand Théâtre de Québec



Le Grand Théâtre de Québec nous a permis de trouver l’esprit de Noël les 18 et 19 décembre 2015 en ayant mis à la programmation de la Salle Octave-Crémazie le groupe « TOCADÉO » qui est venu nous chanter Noël à leur façon soit avec panache, humour et passion. Comme Noël est fait d’un mélange de souvenirs, de traditions, de rencontres avec la famille et les amis et de belles chansons qui ont parsemées notre vie, TOCADÉO passe plus de 2 heures à nous charmer avec leur version de Noël.

D’abord, on entend une conversation hors chant décrivant les meilleurs souvenirs de Noël de Dany, Benoit, Patrick et René allant des enfants empilés sur le lit pendant que les grands continuent de réveillonner, des bottes dans le bain, des tours de sleigh, des grelots dans la nuit…puis ils entrent en scène et débute avec « Adestes fideles » toujours des harmonies superbes avec piano et violon en trame de fonds. Ils nous amènent dans la plus belle nuit du monde « C’est la nuit de Noël » que l’on ne peut s’empêcher de fredonner avec eux.

Ils nous souhaite bienvenue dans leur party des fêtes et réitèrent qu’ils sont contents d’être de retour ici à Québec et ce à guichet fermé pour 2 soirs. On se laisse bercer par la nostalgie et la magie des souvenirs qui remontent en surface surtout avec « Noël c’est l’amour » encore plus beau particulièrement lorsque les 4 voix s’entrecroisent pour un résultat si bien contrôlé avec la douce musique du violon nous rappellant le bon temps, la famille, les chats qui s’amusent avec les boules de Noël, les cadeaux et encore plus.

Tocadéo Leurs visages expressifs décrivent encore mieux les pièces interprétées et leurs interventions individuelles pour nous présenter leur chanson parfaite de Noël sont de pures perles et font bien rire les gens. On sent l’amour et l’appréciation de l’un à l’autre passer entre les chanteurs et le public. Pour René Lajoie, la chanson de Noël c’est « Joyeux Noël » et le plaisir d’être autour du sapin pour ouvrir les cadeaux et ho surprise, il déballe un CD de Tocadéo, quelle belle idée de cadeau, qu’il offre à une spectatrice bien contente.

Pour Patrick Olafson ce sont les beignes de sa grand-mère et les histoires de son grand-père puis nous chante sa plus belle chanson de Noël « Have yourself a merry little christmas » avec une complicité particulière avec Marc-André Cuierrier, pianiste et directeur musical. Le décor aux abords sobres est très effectif avec un beau sapin décoré, cadeaux inclus et un second arbre argenté près du piano et plein de neige au plancher…tout à fait intime comme si on était dans leur grand salon.

Tocadéo Un des moments forts de la soirée c’est la présentation de « l’Ave Maria », de Schubert dédié aux victimes des actes terroristes des de la dernière année, où les 4 voix créent des harmonies superbes répondant au diapason du piano et la complainte du violon reflétant la prière chantée sous l’éclairage des chandelles de la nuit, se terminant sous les bravos retentissants dans la salle. On souhaiterait tous la paix dans le monde comme cadeau de Noël.

Un souvenir intemporel de nos hivers, nous rappelant les Classels, « le sentier de neige » nous garde sous le charme qu’ils dégagent suivi d’un magistral « Sainte Nuit » a cappella, leurs voix étant la seule musique. Les accents magiques de l’archet de Nathalie Bonin touchent notre corde sensible tout au long du spectacle mais prend encore plus de vibrato lors de « Amazing Grace » donnant une âme particulière à cette pièce mythique, tout comme « L’ll be home for Christmas » un peu plus jazzé.

Tocadéo Noël c’est aussi l’enfance, les vacances, les glissades en traîneaux, les enfants, la tournée des « mononcles » et cela donne lieu à un medley de Noël délicieux, amusant ou plusieurs succès s’enfilent sur une brochette de plaisirs partant « Au royaume du bonhomme hiver » en passant par « Petit papa Noêl », « Sleigh Ride » et « Jingle Bells » entre autres…une première heure de souvenirs enrubanés avec 4 père noëls « grelots ».

Au retour on a un aperçu de leur dernier album cadeau « Tocadéo Live » avec la chanson « Somewhere », magnifique, qui nous subjugue totalement; album qui se veut une récapitulation des 7 dernières années, avec des succès qu’ils n’avaient pas enregistrés auparavant. On poursuit avec la tradition américaine des carollers toujours accompagnés d’un canon de cloches. Puis Benoît Miron qui se souvient de la période où quand partir vers la parenté c’était plaisant, particulièrement si ton père était responsable de la musique pour le party et qui nous interprète sa chanson de Noël « Père Noël arrive ce soir ». Tandis que pour Dany Laliberté, c’est la tradition du caribou de son grand-père et le dépouillement de l’arbre de Noël qui importe , lui rappellant comment la vie est belle « What a wonderful world ».

Tocadéo Ils nous présentent ensuite leur version de « L’Ave Maria de Tocadéo » qui a donné lieu a une ovation monstre où tout le monde s’est levé dès la dernière note. La puissance et la douceur de leur voix se reflètent dans « Ma liste de Noël » tout à fait sublime puis « Noël Blanc » qui est la vraie chanson de Noël pendant laquelle ils nous serénadent en se promenant dans la foule pour remercier les gens d’être là en leur donnant la main, ce qui est très apprécié par les fans. Ils nous présentent également « L’étoile de Noël » avant de passer au bilan de l’année qui forcément nous fait penser à ceux qui ne sont plus là et pour lesquels ils entonnent un « Hallelujah » vraiment grandiose.

Pour alléger le tout, on a droit au mon oncle saoul qui amène cette portion style comédie musicale avec un « Mexico » des plus hilarants, bataille de boule de neige incluse. Terminant avec la messe de minuit et le « Minuit chrétien » qui nous rappelle nos origines avec le violon magique de Nathalie Bonin qui nous a ému tout au long de la soirée.

Tocadéo Après avoir offert au moins 6 ovations debout à TOCADÉO, cette fois les gens se lèvent spontanément au rappel qui souligne la période du Jour de l’An et des rigodons endiablés/ chansons à répondre de Québec à St-Dilon donnant le goût à tous de danser, chanter et d’aller préparer leur réveillon pour créer d’autres souvenirs qui viendront nous réchauffer le cœur comme ce soir. Idéalement, on aimerait bien passer notre nuit de Noël avec eux car ce serait sûrement un méchant party mais on pourra toujours mettre leur disque de Noël pour voir resurgir le feeling si doux de cette soirée magique.