STEEVE DESGAGNÉ ET LE GRACEBAND au GRAND THÉÂTRE DE QUÉBEC

Samedi 22 mars 2014 est une date que se rappellera pour longtemps Steeve Desgagné qui se produit pour la première fois sur cette grande scène qu’est le Grand Théâtre de Québec en compagnie de son GraceBand, sa famille qui le suit en tournée littéralement car 4 des 7 musiciens sont ses frères et les autres de grand amis.

Afin de tenir sa parole, Mario Tessier, animateur de l’émission « On connaît la chanson » est venu présenté Steeve pour son premier spectacle dans une grande salle d’environ 1000 personnes; la majorité des spectateurs l’ont vu à la télévision et ils apprécient d’entendre Mario raconter l’histoire qui a permis à Steeve Desgagné de remporter 200 000$ pour avoir franchi toutes les étapes du jeu.

Steeve Desgagné Grand Théâtre Il amorce la soirée avec entrain, naturel, gentillesse et de l’énergie à revendre; on sent qu’il est d’attaque et de voir autant de gens devant lui l’électrifie, d’ailleurs sa mère assistait à un de ses spectacles pour la première fois avec deux de ses sœurs et plein d’amis qui travaillaient avec lui avant ce changement de carrière.

Pour cette tournée « Let it be me » il débute la soirée vêtu d’un veston blanc sur pantalon noir et d’une énergie débordante avec « Blue suede shoe » sous les vivas et cris des spectateurs qui sont déjà « All shook up » et qui l’accueillent comme le jeune ELVIS l’était avec qui il a des similitudes frappantes si ce n’est que la voix puissante avec laquelle il charme l’assistance en un clin d’œil grâce au charisme qui émane de lui.

Steeve Desgagné Grand Théâtre de Québec « Fever » a assurément donné quelques chaleurs à certaines spectatrices car les mimiques à la ELVIS se veulent séductrices et augmentent avec assurance au cours de la soirée; il interprète son répertoire avec brio, conviction, accompagné des voix des deux choristes ainsi que de belles harmonies de la part des boys qui s’amusent tout autant que lui pendant qu’il glisse de plus en plus dans le personnage qui l’habite.

Il enchaîne les succès d’Elvis qui l’ont marqué et qui représentent diverses périodes du King, de sa jeunesse, de sa période de films où les chansons étaient de loin supérieures au film lui-même, des années 1956 à 1977 nous offrant des pièces parfois inhabituelles en plus des « signatures » incontournables qui complètent l’illusion.

Présenté une seule fois en spectacle, à la suite de la mort de Martin Luther King, il a chanté lors de son spécial TV « Elvis Presley 1968 Comeback », l’immortel « If I can dream » qui nous a amené en un instant dans les salles de NBC, pour un réalisme frappant, une prestation à en donner des frissons et ma préférée de la soirée . On a vraiment l’impression de voir Elvis se balancer le bras devant nous.

Steeve Desgagné Grand Théâtre de Québec 22 Mars 2014 Il nous fait voyager dans le temps en présentant un feu roulant de pièces qui ont rempli l’imaginaire des femmes de tous les âges…choisies dans un répertoire d’environ 706 chansons donc les combinaisons sont illimitées et lui permettront de se renouveler sans cesse dans le futur. De plus ce soir il offre à Mario Tessier le plaisir d’un duo sur « Suspicious Mind » et le contrôle pour quelques minutes de son GraceBand.

Lorsqu’il chante «You’ve lost that lovin’ feelin’» sa voix puissante rend justice à l’original nous remémorant de façon magistrale les meilleurs succès du King pour terminer avec « An American Triology » tout simplement époustouflant qui fait lever la foule pour une Xième fois et qui n’arrête pas de scander son nom jusqu’à ce qu’il offre en rappel « Bridge Over Trouble Water » avec ferveur s’offrant totalement à un public qui l’apprécie à sa juste valeur.

Il est un des rares chanteurs dont la voix est presque meilleure à la fin qu’au début, comme si l’âme d’ELVIS n’avait pu résister à se glisser dans le corps de Steeve Desgagné pour l’ensorceler et se donner tout entier à ce plaisir d’être sur scène encore une fois.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec