Restos Plaisirs: une entreprise Québecoise en pleine expansion!

Fondé en 1987 par Jacques et France Gauthier, et avec aujourd’hui à sa tête Pierre Moreau et ses associés, Restos Plaisirs séduit sa clientèle depuis plus de 30 ans. Basé sur le dynamisme de ses gestionnaires et sur un besoin constant de se renouveler et d’innover, le succès de cette entreprise québécoise est indéniable. Alors que le secteur de la restauration regorge de défis et d’enjeux de taille, la direction de Restos Plaisirs a des idées plein la tête pour assurer la croissance du groupe et conserver sa position dominante dans l’industrie.

Il y a quelques semaines, Restos Plaisirs soulignait la réouverture de son tout premier restaurant, celui qui a donné naissance au groupe il y a plus de 30 ans, Le Cochon Dingue du Quartier Petit Champlain. Les rénovations majeures de cet établissement historique se veulent une belle occasion de poser un regard sur la croissance importante que connaît Restos Plaisirs depuis plusieurs années, et aussi, sur les plans d’avenir de l’entreprise.

RESTOS PLAISIRS EN CHIFFRES (Voir Annexe)
Les dernières années se sont avérées animées chez Restos Plaisirs qui, entre 2010 et 2017, est passé de 350 à près de 900 employés, en plus de doubler son nombre d’établissements et ses ventes. Au cours de cette période, plus de 15 millions $ ont été investis pour ouvrir de nouvelles succursales et rénover des restaurants existants. À ce jour, l’entreprise qui opère 12 restaurants, 2 boutiques et un service de traiteur sous 7 marques réalise un chiffre d’affaires qui franchit la barre des 50 millions $.

VEILLER À LA CROISSANCE DE L’ENTREPRISE
Afin de poursuivre sur cette lancée, la direction de Restos Plaisirs travaille sur un plan stratégique qui permettra de veiller à la croissance de l’entreprise au cours des prochaines années. « À ce jour, toutes les options sont sur la table, mentionne Pierre Moreau, PDG de Restos Plaisirs. Que ce soit le développement de nouveaux marchés, l’acquisition de restaurants, la création de nouveaux concepts, l’élargissement de nos gammes de service ou toute autre opportunité de croissance », ajoute-t-il. En ce qui a trait aux ventes, l’entreprise souhaite doubler son chiffre d’affaires d’ici cinq ans.

ASSURER UNE RELÈVE 100 % QUÉBÉCOISE
Alors que la question du transfert d’entreprise représente l’un des enjeux les plus criants au Québec, Restos Plaisirs est fier d’avoir pris l’initiative de redonner l’entreprise à ses dirigeants et aux artisans qui l’ont construite. « C’était la volonté de Jacques Gauthier et de ses associés de l’époque, son épouse France et Josée Hallé, lorsque j’ai accepté de prendre la direction du groupe », précise Pierre Moreau, qui cumule plus de 20 années d’expérience en gestion. Celui qui a grandi dans une famille de restaurateurs et qui auparavant occupait un poste de gestionnaire chez St-Hubert a fait le saut au sein de la grande famille Restos Plaisirs en 2010. Il s’est depuis entouré d’une équipe de direction compétente et très performante avec laquelle il veille au succès de l’entreprise.

Parmi les 15 associés du groupe se retrouvent des chefs, ainsi que des membres de la direction incluant le PDG de l’entreprise, Pierre Moreau, et son fondateur, Jacques Gauthier. Pour ce dernier, demeurer une organisation 100% québécoise était fondamental. En plus d’assurer la pérennité de Restos Plaisirs, l’ouverture de l’actionnariat aux employés représente une opportunité d’avancement fort intéressante, ceux-ci ayant la possibilité d’y accéder lorsqu’ils atteignent un poste de gestionnaire.

TROUVER DES SOLUTIONS POUR CONTRER LA PÉNURIE DE MAIN-D’ŒUVRE
Conscient des enjeux qui touchent actuellement l’industrie de la restauration, Restos Plaisirs fait preuve d’initiative en mettant en place des mesures concrètes pour pallier la pénurie de main-d’œuvre. Pour ce faire, Restos Plaisirs a récemment conclu un important partenariat avec le centre de formation professionnelle Fierbourg, qui offrira dorénavant la formation Service de restauration (DEP) à 45 % en entreprise, en plus d’attester la formation professionnelle des chefs de Restos Plaisirs. Conciliant stratégiquement le travail et les études, ces deux programmes représentent une avenue intéressante d’embauche pour Restos Plaisirs. Par ailleurs, le groupe a toujours fortement mis de l’avant les possibilités d’avancement en entreprise auprès de ses employés. Plusieurs d’entre eux ayant fait leurs débuts en tant qu’étudiant occupent dorénavant des postes de direction et certains sont même devenus associé chez Restos Plaisirs.

À PROPOS DE RESTOS PLAISIRS
Restos Plaisirs opère 12 restaurants, 2 boutiques et un service de traiteur sous 7 marques : Cochon Dingue, Café du Monde, Paris Grill, Lapin Sauté, JAJA, Ciel! Bistro-bar et Restos Plaisirs – boutique et traiteur. Le Cochon Dingue est le concept phare de Restos Plaisirs avec cinq restaurants situés sur la rive-nord et un sur la rive-sud de Québec. À ce jour, Restos Plaisirs emploie près de 900 employés. Depuis 1987, Restos Plaisirs persiste dans sa mission première qui se résume à séduire le client.

ANNEXE – RESTOS PLAISIRS EN CHIFFRES

2010 –
Déménagement et réouverture du restaurant Paris Grill dans le Complexe Jules-Dallaire
Ouverture du restaurant Le Petit Cochon Dingue

2011 –
Rénovations du restaurant Le Café du Monde

2012 –
Transformation du restaurant Le Petit Cochon Dingue
Ouverture du restaurant JAJA dans le Complexe Jules-Dallaire

2013 –
Ouverture du restaurant JAJA Lebourgneuf

2014 –
Ouverture du restaurant Ciel! Bistro-bar dans l’hôtel Le Concorde
Ouverture du restaurant JAJA dans l’hôtel Le Concorde
Mise en place d’un service de banquet

2015 –
Rénovations du restaurant Lapin Sauté
Achat du service de traiteur Chef Chez Soi, maintenant Restos Plaisirs –
Boutique et traiteur

2016 –
Rénovations des trois restaurants JAJA (Ste-Foy, Lebourgneuf, Le Concorde)

2017 –
Ouverture du Cochon Dingue Lévis
Ouverture du Cochon Dingue Place Ste-Foy
Ouverture d’une boutique de prêt-à-manger dans le Complexe Jules-Dallaire (Ste-Foy)

2018 –
Rénovations du Cochon Dingue Champlain