RÉJEAN DE TERREBONNE REÇOIT – au Centre d’art La Chapelle!

Comme on s’en rend de plus en plus compte, les gens de Québec adorent les spectacles d’humour que ce soit avec de grandes vedettes connues ou des nouveaux venus, le principal s’est se changer les idées, rire et repartir détendus avec plein de nouvelles histoires à raconter à ses amis lors du prochain party. Ce soir cela débute dans le noir avec des insolences du téléphones pas piquées des vers de la part de Jean-Claude Gélinas.

Réjean de Terrebonne Ombrage On apprend que Réjean de Terrebonne auraient diverti les gens de la Chapelle 16 fois en 2 ans selon ses dires, je dirais presque un record humoristique. Il y va de sa version personnelle des actualités allant des selfies perchés, en passant par être papa en 2018, les buffets à volonté, le magasinage, la politique, les personnes âgées, le pot thérapeutique. Il y a même une belle portion délirante sur la surconsommation lorsqu’un achat en entraîne un autre et plus encore y allant même à la dénaturation de consommation avec les Costco et IKEA de ce monde.

Il nous présente Alex Bisaillon qui à de l’énergie à revendre et va être au Comediha cette année. Il a son style particulier qui nous fait même des blagues à la sauce Lapointe ou autre, parle d’occupation double et de style de rencontre, de ce que c’est être ghosté. Il est de la jeune génération de 2012 de l’Ecole Nationale de l’humour et veut défendre la langue française dans ses numéros. Il y va de la famille, la séparation des parents, nostalgie pour se rendre en Chine et la peur de l’Avion s’aventurant même à la politique aux USA et des services de sécurité auxquels on eut être confronté.


Alex Bisaillon Ombrage Après une courte pause Réjean nous revient sur la différence entre les tavernes et les micro-brasseries qui ne sont plus le sanctuaire des hommes, où se réglaient des problèmes de société. Il effleure les scandales, la marijuana, le développement des technologiques alors une pensée, une gorgée . Il nous présente un autre humoriste de la relève, qui participera à Comediha également soit Marko Métivier qui fait lever la salle et nous fat rire à nous en donner mal au ventre. Heureux papa de deux enfants de 2 ans et 13 ans qui lui permet d’en savoir un peu plus sur l’attitude des adolescents, le style bubble head ainsi que sur l’art d’être un papa d’un bout de chou et les plaisirs qui s’y rapportent.

Marko Métivier Ombrage Comment administrer les médicaments, les concessions dans un couple, les décorations de la maison mais plus spécifiquement de Noël, totalement hilarant, l’amour en famille et tout ce que l’on peut faire pour séduire; vraiment une belle découverte. Continuant sur le même élan c’est Jean-Claude Gélinas qui nous présente son troisième invité qui arrivait de France, soit Stéphane Poirier qui se plaint que personne ne se souvient de son nom, qui n’est pas très vendeur. Après avoir vérifié si les gens de la salle se levait avec le sourire dans le visage, il est forcé d’admettre qu’il est le seul dépressif et réaliste.

Stéphane Poirier Ombrage Il a de la misère à comprendre la nouvelle génération qui passe leur temps à prendre des selfies de n’importe quoi sans parler des réseaux sociaux, qu’est-ce que l’on va léguer aux prochaines générations ? Le réchauffement de la planète, la génération dessin, la différence entre la manière que l’on était élevé et aujourd’hui. Il a même par bout l’impression de faire un numéro interactif car le public réagit beaucoup avec lui .

Quelques mots de Jean-Claude nous montrant qu’il a apprécié sa visite au Centre d’art La Chapelle et son plaisir qu’il a eu de nous présenter les grands de demain; terminant ainsi sous une salve d’applaudissements bien sentie de la part des fans qui se sont amusés encore une fois en leur présence en attendant le prochain de Réjean de Terrebonne qui nous amènera peut-être d’autre visite.