4e one-man show de Réal Béland intitulé Faire Semblant!

Réal Béland Ombrage Ce Vendredi 9 février 2018, c’est à la Salle Edwin Bélanger (141 boulevard Taché Est) à Montmagny, que Ressorts Liberté nous a présenté le 4e one-man show de Réal Béland intitulé Faire Semblant! Ce dernier nous réservait une surprise en ayant en première partie nul autre que sa fille Charlotte (22 ans) qui est venue interpréter trois de ses compositions basées sur sa vie soit « Me retrouver », « La date non officielle » et « La graine de muffin » s’accompagnant elle-même à la guitare.

Ensuite, dans un intro de rock star, c’est l’entrée de Réal , père de quatre filles, tout heureux de sortir de la maison lui donnant un break de 4 femmes sur 5, Charlotte étant au programme, car la synchronicité de la gente féminine peut parfois s’avérer un peu lourde mais avec l’humour absurde qu’on lui connaît cela prend parfois un très beau tournant . Comme il est à la mi-quarantaine, il supporte parfois moins bien les choses et particulièrement ceux qui font semblant. Que penser de l’évolution des réseaux sociaux, de la publicité omniprésente et du phénomène incontournable du vieillissement.

Que ce soit les selfies, les foodies, les pseudo connaisseurs de vin et leurs manières, la sécurité dans les aéroports, les nouvelles règles, les humains et leurs travers ou les animaux qui nous font réagir sans oublier le plus beau de tous, l’hibou québécois et son cri fascinant. La vieillesse est aussi au cœur de ses réflexions et les différences entre femmes et hommes qui nous amène les vieux chialeux s’adressant anonymement sur le web.

Il est plus personnel en nous parlant brièvement de sa famille, de ses enfants de 9-10-16 et 22 ans puis sautant du coq à l’âne on arrive dans les styles de rire, de voix qui ne sont pas représentatives avec la personne physique, de la publicité chantée dont certaines sont bonnes mais parfois pas renversante. Tous attendaient avec impatience l’arrivée de Monsieur Latreille, inimitable, incorrigible et super improvisateur qui cette fois parle à une dame de 86 ans de Repentigny et à 21h15, n’a pas réussi à déstabiliser cette dernière qui croyait parler avec une amie Jacqueline qui avait la grippe comme elle, le tout grâce aux contacts fournis par sa petite fille Mélissa.

Un des métiers les plus bizarres, bruiteur peut s’avérer très surprenant et amusant; il nous en fait la démonstration avec brio, digne fils de Ti Gus (son père très connu) puis il enchaîne plusieurs absurdités tournant autour des métiers, de certains produits, des robots et de certaines maladies et des problèmes qui peuvent en ressortir…Pour bien terminer la soirée car les gens ne veulent plus le laisser partir il nous offre en supplément une portion d’un ancien numéro que les gens ont apprécié également. (Celui sera remplacé par un autre numéro qui ne pouvait être fait ce soir )

Il a été rencontré ses fans après le spectacle avec la gentillesse et l’humour qu’on lui connaît pour pouvoir prendre des photos avec eux et signer des autographes, en prenant le temps de répondre à leurs questions …une âme gentille dans un corps d’enfant malcommode qui s’amuse à nous faire rire même si on se retrouvait seul dans la forêt avec un bel hibou fou fou.

Pour plus de renseignements sur les prochains spectacles de Réal Béland.