Pelchat - Aznavour, Désormais, au Capitole de Québec 9 juin 2019, tout un spectacle!

Depuis le lancement de son disque hommage "Pelchat - Aznavour, Désormais" Mario nous avait promis un spectacle rempli de surprises et sa grande rentrée s'est faite au Capitole de Québec les 7 -8- 9 juin 2019, dans la salle de Jean Pilote qui lui avait fait découvrir la musique d'Aznavour lorsqu'il l'accompagnait en 1981 en tournée (après son 1er disque) . Comme si c'était un retour aux sources, un merci pour un rêve d'enfant qui se réalise grâce à ces connaissances inculquées et au support de ses parents qui l'appuyait et qui lui a permis de faire un hommage le plus fidèle et sincère possible. Christian Turcotte qui a fait la réalisation de l'album, est comme toujours son chef d'orchestre et ils se retrouveront également aux Francofolies à Montréal le 22 juin 2019 à la Maison symphonique de Montréal.

Pelchat - Aznavour, Désormais Ombrage Après avoir chanté Michel Legrand et Gilbert Bécaud, Mario Pelchat complète sa trilogie d’hommages aux illustres auteurs-compositeurs européens en revisitant aujourd’hui l’œuvre de Charles Aznavour. Le rideau se lève d'une manière un peu dramatique avec vidéo mixte de photos de Pelchat et Aznavour pendant que Mario nous arrive en enfilant son veston mimiquant certaines paroles de "Je m'voyais déjà" avec le grand orchestre de 12 musiciens qui l'accompagnent. Il est en pleine forme et cela se sent dans le contrôle de sa voix puissante pendant qu'il nous chante "Désormais" puis il s'adresse à nous en disant qu'il est venu nous raconter un peu la vie d'Aznavour et nous parler de la sélection des chansons qu'il a choisi nous indiquant quelques liens qui le relient à Aznavour, nous rappelant qu'il était un géant, authentique et généreux.

Pelchat - Aznavour, Désormais Ombrage Accumulant succès après succès, Aznavour, cet inégalable auteur-compositeur-interprète, aura composé et enregistré plus de 1400 chansons durant une carrière qui aura couvert plusieurs décennies. Il restera sans contredit le plus grand chanteur que la francophonie ait connu, en plus d’avoir réussi le pari d’être reconnu mondialement. Son héritage est très riche et son style demeurera toujours unique et inimitable. Aujourd'hui on le réalise encore plus avec une belle mise en scène grâce aux écrans nous amenant de images du Café de Paris pour "La bohème" chanson mythique s'il en est une et dont on sent l'émotion nous gagner.

Les fans de Pelchat sont aux petits oiseaux ; de belles images d'archives ornent la chanson "Sa jeunesse". Comme le rappelle Mario, à cette époque tout était sujet à chanson, la vie lui dictait certains titres comme "Mes Emmerdes" sans que personne ne s'en offusque. Avec "le temps" on voit encore plus la technologie utilisée qui donnent de très beaux effets avec les projections tant sur l'écran géant derrière lui que sur ceux qui sont devant les lutrins des musiciens y projetant des mots, nuages, horloge et autres images. Il enchaîne "La mama" puis "Que c'est triste Venise" quand l'amour n'est plus. Peu importe la chanson interprétée, il s'approprie tellement les paroles que la version offerte est sienne, comme s'il l'avait écrite.

Pelchat - Aznavour, Désormais Ombrage "J'en déduis que je t'aime" chanson qui lui rappelle la reprise de ses amours et les éclairages nous donne l'impression d'être au cinéma par moments comme dans "Hier encore" très imagée. Beaucoup de grands ont enregistré des chansons d'Aznavour que ce soit Sinatra, Gainsbourg. Fred Astaire et plus encore. Qui aura cru qu'il avait composé "Le mexicain" qui a fait resortir le côté taquin de Mario qui s'amuse comme tout. Tout jeune son père faisait jouer un 45 tours "Un monde avec toi" de Raymond Berthiaume pour se rendre compte que c'était une composition d'Aznavour et comme il adore cette chanson il a pu la chanter en même temps que lui grâce à la magie de la synchro-vidéo.

On apprend que Piaf le fascine et comme il est né la même année qu'elle est décédée il n'a pu réaliser le rêve de chanter avec elle donc ce soir il chante en duo grâce aux projections de "Tes yeux" qu'il termine avec Claudette Dion qui nous fait la surprise de se joindre au spectacle pour compléter la chanson en duo avec Mario. Il poursuit la nomenclature des compositions parfois surprenantes d'Aznavour comme "La plus belle pour aller danser" et nul autre que Michèle Richard qui vient ajouter à la magie avec la profondeur de l'Orchestre donnant un rendu spectaculaire sous les applaudissements de la foule qui la regarde danser avec sa robe scintillante avec un Mario souriant et très content de son passage.

Dernière surprise pour la chanson "Aye mourir pour toi" chanson interprétée par son idole Michel Louvain qui chante avec une voix forte qui n'a pas changée au fil du temps car malgré ses 82 ans, il charme et inspire toutes les générations qui ont eu l'honneur de le voir sur scène. Après "formidable" avec la projection du logo de son dernier disque, il nous présente sa chanson préférée "Non je n'ai rien oublié" avec une telle puissance dans la voix donnant une superbe interprétation qui nous pénètre surtout lorsqu'il continue avec "Mourir d'aimer" très intense (notre préférée) - Fait à noter, le tragique suicide de Gabrielle Russier au début des années 70 donne naissance au film sublime "Mourir d'aimer" qui est une histoire vraie et nul autre qu'Aznavour ne pouvait écrire une chanson aussi intense.

Pelchat - Aznavour, Désormais Ombrage Dans "Emmenez-moi" on voit des images d'Expo 67 que ses parents avaient visité sans lui et du haut de ses 3 trois il aurait bien voulu y aller aussi., donnant une ovation monstre donnant à un rappel magistral de "Il faut savoir" et dès les premières notes on avait l'impression d'entendre un scopitone, de notre enfance avec les mêmes émotions magiques qui se transportent dans la salle, tout à fait magnifique nous rappelant que même "Les plaisirs démodés" peuvent nous apporter encore beaucoup de plaisir. Donc félicitations pour ce spectacle très scénique, bien ficelé et qui nous fait voyager dans le temps. Bon été au vignoble et une belle tournée à l'automne.