ORKISSTRA, totalement spectaculaire au Capitole de Québec!

La soirée du 24 janvier 2020 a été mémorable pour les fans de Kiss qui se sont pointés au Capitole de Québec qui présentait avec les Productions Orchestra le show ORKISSTRA, un hommage pour le groupe mythique KISS spectaculaire et hypnotisant. Jamais l’univers du légendaire groupe n’aura été revisité de façon aussi grandiose! Le spectacle ORKISSTRA se veut l’ultime célébration unique en son genre qui continuera de perpétuer l’œuvre du groupe KISS de façon ROCKESTRALE! Mettant en vedette la formation KISSED, reconnue pour la qualité et la précision de leurs interprétations, ainsi que le Big Ben Orchestra composé de 12 musiciens, ORKISSTRA vous en mettra plein la vue et plein les oreilles!

Orkisstra Ombrage Dès la fermeture des lumières et avant même l'arrivée du groupe sur scène, les cris fusent de toutes parts car les fans de KISS sont partout arborant leurs gilets à leur effigie et de l'enthousiasme à revendre car ils sont prêts à fêter avec eux et c'est l'apothéose lorsque les rideaux nous révèlent un décor impressionnant qui est éclairé comme jamais grâce aux bons soins de PRLX (Pierre Roy concepteur d'éclairage) , avec des torches allumées sur les écrans placés sur le devant de chaque lutrin des musiciens du Big Ben Orchestra qui sont fabuleux et formeront une trame de fonds indispensable pour cette méga production qui nous tient en haleine plus de 2h15.

Orkisstra Ombrage On est fasciné tant par les images que les costumes et maquillages qui complètent à merveille leur métamorphose nous amenant à Québec KISS et leur énergie débordante. Arborant leur costume "destroyer" ils amorcent leur programme avec "Detroit Rock City" nous les montrant arborant pour la première fois leurs nouveaux costumes avec des bottes gigantesques, capes, gilets métalliques et jouant de leurs instruments de manière endiablée. C'est plaisant de voir leurs visages reproduisant les originaux, même les musiciens de l'Orchestre ont aussi un maquillage spécial pour l'occasion.

Orkisstra Ombrage Ils sont en feu et les gens de la salle aussi avec leurs cris, leurs applaudissements et en chantant tout au long de la soirée. Ils enchaînent les succès "Deuce", "Lick it up"avec des écrans qui nous envoient des baisers, "Calling Dr Love", "Hide your heart" ou "Do you love me". Le chanteur change parfois d'une pièce à l'autre nous montrant la versatilité des performers même le drummer s'y met à un certain moment. Ils s'amusent à faire crier le monde et la réponse ne tarde pas surtout lors de solo de batterie ou de guitare, les fans adorent leur manière de bouger et de recréer des moments fabuleux.

Orkisstra Ombrage "Hard luck woman", "100 000 years", "Heaven's on fire" ou "Schock me" avec un mega solo de guitare qui prend presqu'en feu tellement il joue rapidement (hot smoking guitar solo) et qui nous ont amené au moment tant attendu soit le crachage de feu lors de "Firehouse" tout à fait incendiaire. Quebec avait envie d'une nuit folle et KISSED leur a procuré "Crazy night" qui termine la première partie de 1h. Tout était vraiment au rendez-vous que ce soit au niveau des costumes, maquillages, trames de fond, animation visuelle, pyrotechnie, crachage de feu et show de boucane avec des musiciens qui se donnent sans compter.

Orkisstra Ombrage La deuxième partie nous surprend car ils arrivent en habits de ville pour une portion plus tranquille, pour le segment acoustique et cela fait bizarre avec leur maquillage coloré. "Coming home", "Going blind", "World without heroes", "Everything i look at you" et "Shandy" composent cette section pendant laquelle on nous présente tous les musiciens de Orchestra qui nous enchante avec un medley "KISS Symphony" magnifique nous permettant de mieux entendre le piano, les violons, trompettes et donnant lieu à une ovation debout pous les musiciens – pendant qu'un autre changement de costumes s'opère pour nous ramener le style plus connu de KISS avec the "Love gun costumes" qui ramène la frénésie dans la salle.

Orkisstra Ombrage "I love it loud" et l'incontournable superbe "I was made for loving you" qui fait lever la salle et l'énergie encore d'un cran donnant l'impression que le toit pourrait lever si ce n'était que des étages supérieurs tout comme dans "New York Groove". Autre moment frappant, lorsque "Gene" fait un solo avec son Axe guitar et qu'il crache du sang qui coule sur son torse et sa guitare tout à fait délirant avant le solo de drum "God of thunder" qui fait hurler les fans. "Love gun", "Shout it out loud", "I still love you", "Beth" et "Rock'n roll all night" complètent le programme fou de cette soirée décapante. Après plus de 2 heures de spectacle ils ont répondu aux demandes de rappel pendant plus de 13 minutes, toute une performance électrisante, toute une première.