Orchestre Symphonique de Québec – Concert Réconfort du 13 novembre 2020!

Orchestre Symphonique de Québec Ombrage Après tant de durs moments passés en confinement, de nuit d'halloween aux allures effrayantes, de pensées qui se font parfois tristes compte tenu des demandes nous empêchant de voir notre famille, nos amis ce soir ce concert réconfort de l'Orchestre Symphonique de Québec nous permet de laisser notre esprit couler sur le belle musique de Barber -adagio pour cordes qui met du baume sur notre coeur meurtri. En écoutant ces musiciens nous donner leurs talents, on peux s'évader pendant quelques minutes en laissant errer nos espoirs au son de ces archets magiques sous la direction de Nicolas Ellis.

Il enchaîne avec BEETHOVEN : Symphonie no 7, Allegretto et grâce à cette façon de faire on peut se réconcilier un peu de ne pas pouvoir être sur place en étant enveloppé de toute cette musique; même si le son n'est pas aussi bon que lorsqu'on est bien callé dans nos bancs au Grand Théâtre on peut tout de même apprécié le choix des pièces interprétées. – L’Orchestre symphonique de Québec conviait ainsi la population de la Capitale Nationale à se rassembler lors de ce concert virtuel à la suite des événements tragiques du 31 octobre dernier donnant ainsi l’occasion pour l’ensemble des citoyens de Québec de se recueillir ensemble, de vivre un moment musical réconfortant et de renforcer les liens qui les unissent.

« L’Orchestre appartient aux gens de Québec. C’est à travers la musique, qu’il joue auprès d’eux, un rôle communautaire essentiel. Il est un instrument de rassemblement et d’apaisement, il se fait un devoir d’être présent dans de pareilles circonstances, alors que nos pensées se portent vers les victimes et leurs proches », témoigne la présidente directrice-générale de l’Orchestre, Mme Astrid Chouinard. Joué en direct de la Salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec et diffusé gratuitement sur les médias sociaux de l’Orchestre symphonique de Québec (Facebook – YouTube ) .

Orchestre Symphonique de Québec
Archive de Media des 2 Rives Ombrage Orchestre symphonique de Québec le 20 mars 2019 - Archive de Media des 2 Rives

Robert Lepage a fait la lecture d'un texte de présentation pour la pièce STÖLZEL Bist du bei mir chantée par Hélène Guilmette, soprano, qui nous montre son talent et la qualité de son chant. Suivie de SCHUMANN : Symphonie no 2, Adagio espressivo pendant lequel on peut pour une fois voir les musiciens en gros plan pour ceux qui les regardent habituellement des balcons ou rangées un peu plus éloignées distinguant encore plus leur intensité en se laissant porter par leur musique.

Hélène Guilmette, soprano nous revient avec le Requiem, Pie Jesu de FAURÉ avec les accents de la harpe qui nous donne une impression angélique comme si elle était un ange priant pour la paix dans ce monde qui semble bousculé ces derniers mois. Suivi par une musique très douce de MAHLER : Symphonie no 5, Adagietto où on apprécie le mouvement des archets qui traduisent si bien le sentiment de cette symphonie pour nous enrober encore ue fois de beauté, de grandeur comme si ces cordes faisaient revivre l'espoir, la douceur pour un monde meilleur. Sans oublier la magnifique passion dela harpiste dont le doigté nous hypnotise avec sa fluidité et finesse.

Pour terminer le tout on nous offre STRAUSS : Morgen accompagnée de la soprano Hélène Guilmette qui prête sa voix lors de ce dernier chant couronnant cette prestation de l'Orchestre Symphonique de Québec qui a eu le don de nous réconforter comme prévu nous rappelat que la musique soigne certains maux et nous réchauffe le coeur.

Vous aurez encore l'opportunité d'entendre à nouveau l'Orchestre Symphonique de Québec dans le cadre de la promotion:

NOVEMBRE À L’ORCHESTRE
En effet, deux concerts gratuits seront offerts en webdiffusion, en direct du Grand Théâtre de Québec

L’Orchestre symphonique de Québec est heureux d’annoncer la tenue de deux concerts virtuels qui auront lieu au cours du mois de novembre.

En direct du Grand Théâtre de Québec, ces concerts seront diffusés gratuitement sur les médias sociaux de l’Orchestre (page Facebook et chaîne YouTube).

Rachmaninov 2 – Le Mythique - Mercredi 18 novembre à 20 h
Ce sera sous la direction de Jean-François Rivest, réputé pour son énergie et son style passionné, que Stewart Goodyear, jeune pianiste torontois salué par la critique, interprètera un sommet du concerto romantique, le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov, qui possède un des plus beaux mouvements lents jamais composés.

Le concert s’ouvrira sur l’Ouverture la plus célèbre de Verdi : La Force du Destin. Pour finir cette soirée sur un ton tout aussi majestueux, l’Orchestre interprétera l’optimiste Symphonie n° 8 de Dvořák, qui fut inspirée d’œuvres populaires. Ce concert est présenté dans le cadre des Mercredis classiques Hydro-Québec.

PROGRAMME
Jean-François Rivest, chef
Stewart Goodyear, piano
Verdi : La Force du destin
Rachmaninov : Concerto pour piano no 2, op. 18 
Dvorak : Symphonie no 8, op. 88 

Les Mille et Une Nuits de Shéhérazade - Dimanche 22 novembre à 14h30
Inspirée des contes des Mille et Une Nuits, Shéhérazade aurait suffi à elle seule à assurer à Rimski-Korsakov l’immortalité. Ce poème symphonique est sans conteste une merveille en matière d’orientalisme, un bijou de la musique du XIXe siècle. Aussi au programme, deux œuvres marquantes de Tchaïkovski : le Pezzo Cariccioso, où le musicien trompe ses angoisses face à la mort en écrivant cette belle page plus expressive et mélancolique que tourmentée.

L’œuvre est achevée en une semaine à peine. Suivront les Variations sur un thème rococo, véritable joyau du répertoire pour violoncelle. D’ailleurs, le compositeur tenait cette page pour l’une de ses meilleures partitions. Ygor Dyachkov, sous la direction d’Alexander Shelley, relèvera le défi! La première œuvre au programme, la Symphonie minute de José Evangelista est décrite ainsi par son compositeur : « Cette courte œuvre en quatre mouvements reproduit en miniature le plan d'une symphonie ».

PROGRAMME
Alexander Shelley, chef
Yegor Dyachkov, violoncelle
Evangelista : Symphonie minute
Tchaïkovski : Pezzo Capriccioso, op. 62 
Tchaïkovski : Variations sur un thème rococo, op. 33 
Rimski-Korsakov : Shéhérazade, op. 35