Orchestre symphonique de Québec – Le Championnat symphonique - 10 avril 2021 !

Orchestre	symphonique de Québec Ombrage Après le succès des projets jeune public Casse-Noisette – Un conte symphonique illustré et Orchestre 101, l’Orchestre symphonique de Québec dévoile son tout nouveau concert famille : Le Championnat symphonique. Cet événement webdiffusé sur leur page Facebook et leur chaîne YouTube dès le 10 avril 2021 à 10h30 demeurera disponible en ligne pour visionnement jusqu’au 18 avril 2021 cela en vaut la peine et ne vous demande que 48 minutes de votre temps, donc une pause pour vous et un apprentissage musical pour les enfants.

On retrouve nos deux commentateurs vedettes Bertrand Alain et Véronika Makdissi-Warren en direct de la salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec pour une analyse des prouesses instrumentales des musiciens et un accès privilégié à la scène. Le tout se passe dans l’ambiance fébrile des grands événements sportifs, nous faisant découvrir le talent des musiciens de l’Orchestre symphonique de Québec, les athlètes professionnels de la musique symphonique! Avec dextérité, finesse et intensité, ces instrumentistes de haut niveau vous feront vivre toute une gamme d’émotions, sous la direction du maestro Julien Proulx.

Dès que vous accédez au lien de visionnement, c'est le début de l'aventure: Le Championnat symphonique: à vos marques, prêts, Musique débutant par Les Noces de Figaro, Ouverture, K. 492 de WOLFGANG AMADEUS MOZART qui nous met l'oreille au diapason symphonique. Ensuite on entend aisément la cavalerie qui court après Guillaume Tell, dans l'Ouverture de GIOACHINO ROSSINI -pièce qui stimule aisément l'imagination des petits et grands. Puis avec EDVARD GRIEG Peer Gynt : Suite no1, op. 46 et avec le mouvement no 1- Le matin pendant lequel les flûtes et hautbois représentent le chant des oiseaux du matin avec magie... tout simplement sublime. Ensuite le picolo, le triangle, les violons et autres instruments à vent se joignent à la Danse Hongroise no21 de JOHANNES BRAHMS .

Orchestre symphonique de Québec - Mars 2015 - Archives Media des 2 Rives Ombrage Photo: Orchestre symphonique de Québec - Mars 2015 - Archives Media des 2 Rives

La course se poursuit avec du MAURICE RAVEL qui présente -Ma mère l’Oye V. Le jardin féérique qui nous offre des moments magiques comme tout beau conte musical avec carillons et une finale éblouissante. Le début de la Symphonie no5, en do mineur, op. 67 I. Allegro con brio de LUDWIG VAN BEETHOVEN nous semble si familier et les sons du début...papapapaw....donnant la sensation que l'on cogne à la porte nous donnant le goût de l'ouvrir pour voir s'il y a une surprise qui nous attend de l'autre côté. On prend une mini-pause pour parler au chef Julien Proulx et entendre les émotions que lui donne ce concert.

On a le droit à un genre de manifestation sur scène où on voit soudainement tous les musiciens brandir des cartes avec des numéros dessus indiquant l'âge qu'ils avaient lorsqu'ils ont commencé à apprendre leurs instruments, certains ayant multiples années d'expérience et certains autres montrant qu'il n'est jamais trop tard pour commencer à jouer d'un instrument. Après quoi on amorce les derniers morceaux du programme, avec ARAM KHATCHATOURIAN -et une Valse tirée du ballet Mascarade avant de voir poindre le fil d'arrivée avec La Fiancée vendue de BEDŘICH SMETANA .

En surveillant les programmes de l'Orchestre Symphonique de Québec, vos pourrez constater que malgré la pandémie notre Orchestre s'organise pour offrir des programmes de musique symphonique sans bouger de chez vous en attendant de refaire un retour dès que les consignes sanitaires permettent le retour des spectateurs en salle .pouvant applaudir le beau travail des musiciens. C’est un rendez-vous à ne pas manquer!