NICOLAS NOËL disperse “La magie de la poussière d’étoiles » au Grand Théâtre de Québec


C’est ce dimanche 14 décembre 2014, soit 11 dodos avant la grande nuit que Nicolas Noël et son lutin Grésille se sont amenés sur la scène du Grand Théâtre de Québec pour divertir petits et grands qui sont venus à sa rencontre en grand nombre pour cette supplémentaire en matinée, la présentation prévue en après-midi étant déjà complète.

Partout autour on voit des petites tuques rouge et blanche et chapeau à grelots avec un tas de petits lutins prêts à faire la fête ; impatients de voir arriver le héros du jour « Nicolas Noël »; ils chantent pour le faire entrer sur scène plus rapidement. Surprise c’est Grésille, le lutin qui arrive en premier et qui est accueilli par les enfants qui le reconnaissent. Il s’amuse bien avec les enfants qui lui répondent rondement lorsqu’il dit qu’il voudrait être aussi populaire que Nicolas et qu’il est capable de faire de la poudre magique tout comme le Père Noël.

Nicolas Noël On a droit à des histoires mais aussi des chansons qui semblent déjà très connues des enfants qui chantent en chœur avec les deux protagonistes du spectacle. On sent l’amour que les enfants reçoivent et retournent également à Nicolas Noël qui leur donne des conseils, des bons mots et leur offre son rire franc, chaud, qui les enveloppe. Ils écoutent religieusement tout ce qu’il leur raconte : comment il utilise la poudre magique pour devenir petit et entrer dans toutes les cheminées, parle de la livraison des cadeaux à tous les enfants du monde dans une seule nuit tout en chantant et vibrant sous une aura magique.

Il s’amuse en jouant des tours à Grésille qui a un peu trop un sentiment de puissance…Nicolas lui fera regretter ses actions aventureuses qui pourraient avoir des conséquences désastreuses s’il ne veillait pas au grain . La poussière d’étoile filante et la neige éternelle ne sont pas des ingrédients avec lesquels on peut jouer…même si on se prend pour le Roi des Lutins. Les enfants crient leur désapprobation à maintes reprises à Grésille puis continuent de chanter et de s’amuser pendant près d’une heure de ces facéties. Ils adorent la recette de poudre magique, le conte tiré du grimoire parlant de la maman de Grésille.

Nicolas Noël Bien des parents aurait bien aimé avoir une petite bouteille de « poudre à dodo », la poudre la plus importante de l’année et qui ne sert que la nuit de Noël. Il apprend aux enfants que « Maman est toujours là » avant de disparaître à cause des manigances de Grésille sous les cris des enfants même si ce n’est que quelques minutes. Devant un lutin si repentant, Nicolas lui pardonne en lui apprenant qu’il s’est joué de lui car il avait oublié de mettre dans sa recette l’ingrédient le plus important, soit la magie venant des lettres des enfants adressées au Père Noël donnant lieu à une autre chanson spéciale « La magie des enfants ».

Il indique aux petits que les cadeaux qu’ils reçoivent dans la nuit de Noël sont fabriqués avec tout l’amour des cœurs de maman et papa…et qu’ils sont eux-mêmes le plus beau cadeau que leurs parents peuvent recevoir. De bien belles leçons d’amour et de retour à la source, à ce qui est essentiel, avant de terminer par de petits mots doux « Joyeux Noël à tous les enfants du monde » sous les applaudissements retentissants de l’assistance qui pour la majorité s’est dirigée dans le hall pour rencontrer Nicolas Noël qui les a accueilli avec sourire et un beau « ho, ho, ho »…après avoir saupoudrer sur tous un peu de poussière d’étoiles.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec