Cerveau à la folie au musée de la civilisation!

Musée de la Civilisation UNE EXPOSITION QUI MARQUE L’ESPRIT!

Le Musée de la civilisation inaugure aujourd’hui une exposition multidisciplinaire consacrée au cerveau : Cerveau à la folie. Cette exposition est l’occasion de comprendre le fonctionnement complexe de cet organe vital, l’évolution de la recherche neuroscientifique, mais aussi les dysfonctions cérébrales. Cerveau à la folie aborde le sujet sensible des troubles neurologiques et psychiatriques, de leurs manifestations pathologiques, de leurs pistes de solutions ainsi que des mythes et réalités reliés à cet organe unique. Rigueur scientifique, regard social et vision artistique se croisent dans cette exposition, multipliant les points de vue permettant de tisser des liens entre science et société.

Cette exposition, qui jette un regard contemporain sur la santé mentale, laisse aussi une grande place à l’évolution et à la recherche en neurosciences. Il sera possible pour les visiteurs d’observer des objets surprenants provenant des collections scientifiques anciennes, mais aussi des équipements et de l’imagerie à la fine pointe de la technologie.

Cerveau à la Folie Cerveau à la folie est conçue et réalisée par le Musée de la civilisation, avec la collaboration du Musée Armand-Frappier. Présentée par le Centre de recherche CERVO du CIUSSS de la Capitale-Nationale, avec la participation du Fairmont Le Château Frontenac à titre d’hôtel officiel et du quotidien Le Soleil.

Citation :
« En 2009, le Musée de la civilisation avait conçu une exposition portant sur la pensée humaine, Copyright humain. L’exposition que nous inaugurons aujourd’hui, Cerveau à la folie, pourrait être qualifiée de suite logique à cette première exposition sur le sujet, puisqu’elle s’attarde davantage au fonctionnement de ce que j’appellerais « l’ordinateur » de notre corps. Cette exposition permettra donc au grand public de comprendre le fonctionnement de l’activité cérébrale, du rôle moteur, des émotions, en passant par le développement cognitif. Le public jeunesse, pour sa part, aura l’occasion de mettre à l’épreuve son propre cerveau à travers divers parcours interactifs et expérimentaux. »
-Stéphan La Roche, directeur général du Musée de la civilisation

Cerveau à la Folie Faits saillants :
La présentation des contenus de l’exposition se fait sur huit zones. Tel le réseau infini des connexions neuronales, plusieurs kilomètres de cordes divisent, unifient et structurent la salle, créant ainsi chacune des zones.

La salle d’exposition constitue l’intérieur (imagé) d’un cerveau. La muséographie reprend la thématique du cerveau avec ses formes, son côté organique, ses couleurs pâles ou neutres. Chaque élément est interconnecté, tout comme dans l’encéphale.

De plus, une œuvre visuelle et sonore, Rêve diurne, issue de la collaboration avec le MCQ et l’organisme PECH/Sherpa ainsi que le centre d’artistes AVATAR, participe à créer une ambiance poétique et organique.

La recherche en neurosciences est particulièrement bien représentée, avec la présentation de différentes collections scientifiques, dont le prestigieux prêt du prototype du scanner TEP, octroyé par le Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke du CIUSSS de l’Estrie.

Cerveau à la Folie En parallèle au parcours principal, des zones spécifiques ont été conçues pour les enfants de 8 à 14 ans. Entièrement adaptées à leurs intérêts et à leur niveau de compréhension, ces zones intitulées Mon cerveau et moi permettent d’aborder certains aspects du cerveau : son anatomie, ses dysfonctions, le rôle des sens et la sensibilisation aux questions de santé mentale chez les jeunes et les adolescents.

Une seconde activité jeunesse, 24 heures dans mon cerveau, leur permettra d’expérimenter de façon autonome le fonctionnement du cerveau, à travers huit stations correspondant à huit moments clés de la journée. Que se passe-t-il au sein des neurones lors d’exercices physiques, de périodes de stress ou d’apprentissage, lorsque la douleur vive d’une brûlure est ressentie ou que l’on se laisse emporter dans les bras de Morphée? C’est ce que vivront les jeunes à travers ces quelques mises en situation interactives.

Les visites commentées Cerveau à la folie permettront au grand public de découvrir l’exposition d’une manière magistrale et expérimentale, alors que les guides mettront à l’épreuve le cerveau des visiteurs par certaines expériences, souvent à leur insu!

Présenté du 16 mai 2017 au 11 mars 2018.