Bibis, cloches et escarpins ou: L'évolution de l'étiquette vestimentaire!

L'évolution de l'étiquette vestimentaire. Le Musée de la civilisation rend hommage et met en lumière une partie de la vaste et riche collection d'Annie et de feu Pierre Cantin, grâce à l'exposition Bibis, cloches et escarpins.

Mme Annie Cantin Ombrage Tirée de leur fabuleuse donation, qui compte quelque 1 800 objets, une sélection de 43 vêtements et accessoires propose un regard sur l'étiquette vestimentaire de la bourgeoisie de la première moitié du 20e siècle.

Cette incursion dans un passé pas si lointain donne l'occasion de constater comment les codes vestimentaires et les manières de consommer la mode ont évolué avec l'avènement de la modernité. L'essor des grands magasins, la Première Guerre mondiale, l'industrialisation et la consommation de masse comptent parmi les phénomènes qui ont introduit de nouvelles tendances et influencé notre rapport à la mode.

Bibis, Cloches et Escarpins Ombrage Bibis, cloches et escarpins. Regard sur la donation
Annie-Cantin-et-Pierre-Cantin est une exposition conçue avec la collaboration des étudiants du cours Activité d'intégration et de transition : l'histoire au musée de l'Université Laval, sous la direction de la professeure et spécialiste d'histoire sociale, Aline Charles.

Bibis, Cloches et Escarpins Ombrage Citations :
« Cette exposition charmera à coup sûr le visiteur par le raffinement et l'esthétique des pièces exposées. Le Musée est reconnaissant envers Annie et Pierre Cantin, qui ont fait preuve de clairvoyance en collectionnant des habits et des accessoires dans les années 1960 alors que les familles avaient tendance à se départir de tout ce qui n'était pas « moderne ». Grâce à leur sensibilité et à leur goût sûr, le Musée a pu intégrer à ses collections des objets significatifs de notre patrimoine et porteurs de plusieurs thématiques d'expositions. »
-Stéphan La Roche, directeur général

Ventes par catalogues Ombrage « Mon époux et moi avions rêvé de fonder notre propre musée, mais cela a pris une autre forme avec le Musée de la civilisation, une institution capable d'en assurer la pérennité et la mise en valeur. Pendant toutes ces années où Pierre et moi recueillions avec passion tous ces objets, je n'ai cessé d'être fascinée par l'élégance des tenues d'autrefois, par la qualité des travaux d'aiguille réalisés par les femmes d'ici, et par le savoir-faire de nos artisans. Ces trésors doivent être vus du plus grand nombre et je crois sincèrement que le Musée saura comment les mettre en lumière et en contexte pour leur donner tout leur sens. »
-Annie Cantin, donatrice

M.Stéphan La Roche, directeur général du Musée et Mme Annie Cantin Donnatrice Ombrage Faits saillants :
- À travers ces vêtements et accessoires, c'est un pan méconnu de la mode qui se dévoile; la confection à domicile et la distribution commerciale de la première moitié du 20e siècle ainsi que les codes vestimentaires et l'étiquette de l'époque sont aujourd'hui révolus. En conclusion, l'exposition nous fait réfléchir sur l'impact des achats en ligne et des réseaux sociaux qui diffusent les dernières tendances;
- Amoureux du patrimoine, Annie et Pierre Cantin constituent leur collection entre 1960 et 2007, année du décès de monsieur Cantin;
- En 2007, le couple Cantin offre au Musée de la civilisation d'examiner l'ensemble de sa collection, qui compte plus de 5 000 objets;
- En raison de leur rareté, de leur attrait esthétique, de leur état de conservation remarquable et de la documentation disponible, quelque 1 800 objets ont été sélectionnés puis intégrés à la collection nationale, notamment des costumes et des accessoires ainsi que des objets de la vie quotidienne;
- Pierre et Annie Cantin avaient acquis le Manoir Charleville à Boischâtel, près de Québec. À partir de 1970, ils y ont résidé et entreposé leur collection, dont plusieurs pièces faisaient partie de leur quotidien. Cette maison du 17e siècle a été restaurée et classée immeuble patrimonial en 1965. Le couple Cantin caressait le projet d'y réaliser un musée d'art et traditions populaires, un rêve qui n'a jamais pu se réaliser;
- L'exposition est présentée jusqu'au 8 octobre 2018.

Maintenant il vous est possible d'explorer plusieurs album contenant des photos de références d'objets de l'exposition... Cliquez ici