Caisses de mémoires déposées le 30 octobre aux bureaux du BAPE à Québec


Mémoires déposées le 30 octobre aux bureaux du BAPE à Québec Photos: Caisses de mémoires déposées le 30 octobre aux bureaux du BAPE à Québec - Entre autres sur les photos: Christian Simard, directeur général de Nature Québec; André Bélisle, président de l'Association québécoise de la lutte contre la pollution atmosphérique; Marc Nantel, vice-président de la Centrale des syndicats du Québec; Denise Boileau, vice-présidente du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec; Michel Leclerc, directeur général des Amis de la Terre - Section Québec; Dr. Michel Duguay (U.Laval).

Déchets radioactifs
« Les profits découlant de l'exploitation minière de l'uranium sont de courte durée, mais les tonnes de déchets miniers laissés derrière demeurent toxiques et radioactifs pendant des milliers d'années. Cela n’est pas du développement durable et représente un fardeau inacceptable pour le Québec, les communautés affectées et les générations à venir », affirment d’une même voix Dr. Éric Notebaert et Dr. Isabelle Gingras, membres de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement (ACME).

« Nous invitons le Québec à suivre l’exemple d’autres populations dans le monde qui ont tourné le dos à ce minerai radioactif et qui ont plutôt privilégié d’autres types de développements. C’est notamment le cas de la Colombie-Britannique, de la Nouvelle-Écosse et de l’État de Virginie, près de chez nous », explique Ugo Lapointe, porte-parole de la Coalition Québec meilleure mine.

Mémoires déposées le 30 octobre aux bureaux du BAPE à Québec Faites-vous entendre en novembre et décembre
Les Québécois sont invités à exprimer leur opinion en personne lors des audiences du BAPE qui auront lieu dans différentes villes et régions du Québec, notamment à Montréal (17 nov.), à Kipawa (19 nov.), à Sept-Îles (24-25 nov.) et à Québec (27-28 novembre). Le BAPE tiendra également des séances spéciales pour entendre les nations autochtones à la Baie-James (11-12-13 novembre), au Nunavik (1ère semaine de décembre) et à Montréal (15 décembre). Les citoyens et les organismes qui veulent présenter en personne leur opinion devant le BAPE doivent le signifier au BAPE : uranium@bape.gouv.qc.ca, 418 643-7447 p. 422.

Signez et déposez un mémoire modèle en ligne
Pour faciliter la participation et la mobilisation des citoyens préoccupés par l’exploitation de l’uranium au Québec, des mémoires modèles ont été préparés et peuvent être signés et déposés au BAPE en ligne : www.quebecsansuranium.org/lettre

Mémoires déposées le 30 octobre aux bureaux du BAPE à Québec Campagne internationale
En parallèle de cette mobilisation au Québec, la Première nation Crie du nord du Québec, avec le Grand chef Matthew Coon Come en tête, poursuit une campagne internationale contre l’exploitation uranifère au Québec. De passage en Allemagne au début d’octobre, la délégation se rendra bientôt en Inde et en Australie, l’un des plus grands producteurs d’uranium dans le monde. Partout, les Cris rencontrent différents experts internationaux, des populations affectées par l’uranium, et présentent un court métrage portant sur les risques du minerai radioactif pour la santé, l’environnement et leurs communautés. « Nous anticipons également le dépôt de plusieurs mémoires au BAPE en provenance de l’international encourageant le Québec à ne pas aller de l’avant avec les mines d’uranium, premier maillon de la chaîne du nucléaire » de conclure M. Lapointe

Source: www.quebecmeilleuremine.org
Photos: Jocelyn Gagné

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec