MARTIN DESCHAMPS et LE MOONWATER BIG BAND « L’ÉPOQUE DES CROONERS » 16 au 18 avril 2021 !

Martin Deschamps Ombrage Comme toujours Live dans ton salon nous présente divers styles de spectacles avec une panoplie d'artistes de styles divers. Cette fois c'est Martin Deschamps qui n’a pas fini de nous surprendre. Il présente en exclusivité, un spectacle qui veut vous transporter à L’ÉPOQUE DES CROONERS, quand le jazz et le Boogie régnaient dans toutes les grandes villes! Accompagné du MOONWATER BIG BAND composé de 18 musiciens, Deschamps revisite le répertoire des plus grands « chanteurs de charme » comme Sinatra, Aznavour ou Ray Charles. Le charismatique rocker à la voix chaude s’approprie ces classiques avec une aisance extraordinaire.

Lorsque cela débute on sent qu'il est heureux d'être sur scène avec ce grand orchestre pour interpréter "Fly to the moon" de Sinatra qui est enrobé par cette musique de l'époque Crooner. Style de musique qui a débuté dans les années 20 après la première guerre mondiale, qui s'est assagi pour revenir en force après la deuxième guerre mondiale nous amenant une chanson de Charles Trenet "La mer" qui, chantée par Martin, a une toute autre saveur, une sonorité particulière que Martin fournit avec sa voix rauque et basse. Le tout suivi par "Moon Dance " pendant laquelle le claquement des doigts des musiciens conservent le tempo.

Lors de "Mack the knife" on dirait que la voix de Martin est identique à celle de Louis Armstrong et il semble vraiment à l'aise dans les pièces qu'il a choisi tout comme "Just` a gigolo" pendant lequel il prend plaisir à chanter ce style soutenu par ce big band de 18 musiciens. On le voit même se mettre à la batterie pour la pièce "Pink panther" et autre pièce du temps "Sing sing sing" de Benny Goodman. On apprend qu'il a créé ce spectacle pour sa mère qui adore ce style et tant qu'à être en famille il invite sa fille LOU GRANGER DESCHAMPS à être aussi de la fête en chantant "At last" ainsi qu'une pièce qu'il a composé "Peace and Love" tiré de son dernier album et on ressent l'amour entre eux en lui disant de prendre soin de la planète pour elle.

Martin Deschamps - Opération Enfant-soleil 2014 - Archives Media des 2 Rives Ombrage
Photo: Martin Deschamps - Opération Enfant-soleil 2014 - Archives Media des 2 Rives

Après avoir pris un shooter ils continuent avec le classique "In the mood" qui donne le goût de danser puis nous amène dans le monde des blues brothers avec "Minnie the mucher" de Cab Caloway plein d'énergie et les yeux remplis de plaisir. Il met ses lunettes fumées pour chanter Elvis "Heartbreak Hotel" sous de superbes éclairages. Il nous parle également des archives de Vic Vogel -grand jazzman – qui composait de belles mélodies puis dédie à sa mère sa version de "Georgia on my mind" qui a sûrement plu à sa maman. Il continue dans la même veine avec une chanson offrant le son de Vogel et Offenbach avec "Le blues me guette" avec sa voix rock.

Martin parle des crooners québécois allant de Michel Louvain à Jean-Pierre Ferland pour arrêter son choix sur les Classels et "Avant de me dire Adieu" qu'il interprète avec puissance et bonheur poursuivant avec "L'essentiel" de Ginette Reno tout en puissance et beauté. Pendant le "Formidable" d'Aznavour on a droit à un solo du guitariste Ricky Paquette membre intégral du Moonwater Big Band qui font un travail exceptionnel tout comme dans "Jazzanova" donnant un son nous rappelant Santana. Martin nous rappelle que le monde nous réserve souvent de belles surprises, qu'il faut vivre car le monde est beau "What a wonderfull world" qui nous fait rêver.

Après les remerciements pour tous ceux qui étaient dans l'organisation de la soirée, pour les musiciens, pour le groupe de Live dans ton salon, il termine avec " Rock this town" nous souhaitant de passez un bel été tout en musique. Donc si vous désirez voir ce spectacle ou toute une variété d'autres artistes dans vote salon, je vous invite à aller sur le site de Live dans ton salon pour choisir votre spectacle favori chaque semaine.