«Agnus Dei» avec Mario Pelchat et les prêtres au Centre Vidéotron!

Gestev présentait ce dimanche 2 décembre 2018 le spectacle tant attendu "Agnus Dei" avec Mario Pelchat et les prêtres au Centre Vidéotron dès 14h30 devant des fans enthousiastes qui attendaient impatiemment leur arrivée. Quand on pense que le églises se vident ou se convertissent en salle de spectacle, c'est bizarre de voir combien de personnes sont venus assister à cette grande messe musicale débutant d’abord avec les prêtres qui ont pris le micro et nous ont chanté un "Notre Père" fervent et puissant qui ont débuté les enchaînements par la chorale du Centre Vidéotron qui connaissait toutes les paroles dont plusieurs personnes âgées qui se retrouvaient soudainement dans leur jeunesse.

«Agnus Dei» avec Mario Pelchat et les prêtres Ombrage Les cris ont fusé de toutes parts lorsque Mario est arrivé sur scène en chantant "Rassemblement / Rassemblés en un même corps " avec la chorale gospel et le choeur des prêtres du diocèse de Québec qu'il a présenté un par un pour permettre aux paroissiens de saluer chaudement leur pasteur pour les remercier de leurs belles harmonies et de leur présence pour ce spectacle à saveur solennelle. Mario avait tout prévu pour revoir la musique religieuse avec laquelle il a grandi, à sa façon. Deux grands écrans étaient installés de part et d’autre de la scène, tandis que cinq étaient au dessus, accueillant des projections de belles images de la nature ou des vitraux entre autres. Une vingtaine de musiciens de l’Orchestre symphonique de Québec avaient été recrutés, en plus des instrumentistes de la troupe du chanteur qui servaient d'écrin pour ces voix magnifiques .

Il nous a chanté la chanson favorite de sa mère avec sur écran des fleurs qui ouvraient leur coeur, pendant qu'il répétait que la vie est comme une prière et son coeur s'y blottit. Il nous parle de sa période de chanteur de noces avant de nous présenter Cindy Daniel qui interprète "Si je n'ai pas l'amour", ensuite les prêtres reviennent avec "Je cherche le visage du Seigneur" avant que Mario enchaîne "Comme on fait son jardin" et "Que tu es grand" nous montrant sur les écrans combien la nature est grande et belle avec des images incroyables. "Panis Angelicus" force l'écoute par sa beauté et il n'a pas hésiter à pousser les notes lorsqu’il le sentait nécessaire. Sophia-Rose Boulanger en duo avec Mario nous a fait entendre un magnifique "Agnus Dei" puis on a la visite de Marie Josée Lord avec "les dernières roses de l'été" accompagnée par les prêtres et la première partie s'est terminée joyeusement avec Mario, les prêtres et le groupe Gospel.

«Agnus Dei» avec Mario Pelchat et les prêtres Ombrage Dans la seconde partie. le décor se modifie pour accueillir une crèche vivante et des invités qui défilent et sont à l'honneur comme Joe Bocan qui a ouvert avec sa vision de "Venez divin Messie", après quoi Margau est apparue comme un ange aux grandes ailes blanche pour entonner "Sainte nuit". Puis ce sont les prêtres qui entourant la crèche ont chanté "Dans cet étable" avant que se lève un des trois rois mages (Christian Marc Gendron) qui nous apprend la "Nouvelle agréable" on a même eu droit à un petit berger et son mouton sur les épaules "Dans le silence de la nuit" sous une voute étoilée magnifique, tandis que Cindy Daniel est allée chanter"Quel est l'enfant" au beau milieu du public dans les escaliers pendant que la crèche disparait de la scène.

«Agnus Dei» avec Mario Pelchat et les prêtres Ombrage "Holy City" de Marie Josée Lord qui a hautement plu à la foule nous a encore une fois montré sa voix puissante avec des beaux vitraux en arrière plan et l'étoile de Bethléem. Mario reprend avec les prêtres pour "Noël ensemble" c'est comme un cadeau. Pour être un peu moins solennel, Mario et Christian Marc entonnent "Il est né le divin enfant" avec la chorale Gospel, presque en formule gigue. "Les anges dans nos campagnes" nous amène Manon Séguin avant une finale digne des messes de minuit "Minuit Chrétiens" par Mario qui a souligné la présence du Cardinal Cyprien Lacroix avant de poursuivre "Quand les hommes vivront d'amour" chanté partout dans le cenre Vidéotron et on pouvait sentir l'amour grandir et remplir toute l'espace dans le coeur des gens heureux.