Musée national des beaux-arts du Québec présente l'exposition itinérante «Fugitifs»!

Musée national des beaux-arts du Québec présente l'exposition itinérante «Fugitifs» Ombrage C'est ce matin, 10 avril 2019, que les médias ont pu admirer cette nouvelle exposition itinérante "Fugitifs!" remplie avec des illustrations riches de sens au cœur des collections du MNBAQ. Le directeur général du Musée national des beaux-arts du Québec, Jean-Luc Murray était fier de s'adresser à nous lors de cette conférence printanière nous parlant de cette exposition où 9 artistes ont redonné vie à 13 oubliés.

Webster l'homme derrière le projet «Fugitifs» Ombrage Avant d'en faire la visite, Webster l'homme derrière le projet est venu nous dire pourquoi après réflexion il a décidé de créer ces "images" de ces esclaves qui ont été oubliés et qui méritaient que l'on s'arrête à leurs histoires. Mettre un visage aux articles écrits dans La Gazette de l'époque donne un effet spectaculaire et fait réfléchir.

Musée national des beaux-arts du Québec -  «Fugitifs» Ombrage Sensible à l’inclusion ainsi qu’à la mise en valeur de ses collections, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) est fier d’accueillir en ses murs Fugitifs!, un projet imaginé et orchestré par Webster, historien et artiste hip-hop, du 10 avril au 10 mai 2019. Dix dessins grandeur nature, réalisés par neuf illustratrices et illustrateurs québécois, donnent un visage à treize esclaves décrits dans des annonces publiées dans La Gazette de Québec et La Gazette de Montréal à la fin du 18e siècle. Ces œuvres sont intégrées à la galerie de portraits des notables, juste à l’entrée de la salle Devenir de l’exposition 350 ans de pratiques artistiques au Québec. Marie-France Grondin, designer au Musée, a travaillé en collaboration avec Haythem Mojah, afin de veiller à la scénographie et au design graphique de cette installation temporaire très spéciale.

Musée national des beaux-arts du Québec -  «Fugitifs» Ombrage Voilà une façon unique de redonner un visage humain à des femmes, des hommes et des enfants déshumanisés par la servitude. Ainsi, André, Lowcanes, Bell, Jack, Jacob, Joe, Nemo & Cash, Ismael, Bett, Robin, Lydia & Jane apparaîtront aux visiteurs grâce au talent des artistes : Paul Bordeleau, D. Mathieu Cassendo, Djief, Em, MALICIOUZ, Caroline Soucy, Richard Vallerand, ValMo et Amel Zaazaa. Ces derniers ont créé une image de ces esclaves, à partir de la description physique et vestimentaire détaillée par les journaux de l’époque lors de leur fuite. Les illustrateurs permettront à ces fugitifs d’exister autrement que dans l’imaginaire collectif. D’ailleurs, l’exposition démontre que ces esclaves n’étaient pas seulement des victimes passives de leur condition; certains d’entre eux ayant résisté, à la mesure des moyens dont ils disposaient.

Musée national des beaux-arts du Québec -  «Fugitifs» Ombrage Fugitifs! Salle Devenir de l’exposition 350 ans de pratiques artistiques au Québec, pavillon Gérard-Morisset du MNBAQ Du 10 avril au 10 mai 2019 - Laissez-passer requis RENSEIGNEMENTS : 418 643-2150 ou 1 866 220-2150 / mnbaq.org