MNBAQ – Turner et le sublime inauguration le 9 février 2021 !

Turner et le sublimeOmbrage Tout le monde sur place lors de la visite de presse était heureux de pouvoir sortir et enfin revenir dans un des plus beaux noyaux de la culture soit le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) pour l'inauguration de leur nouvelle exposition "Turner et le sublime" qui débute du 10 février jusqu’au 2 mai 2021 , exposition qui nous présente les paysages grandioses du maître anglais, en exclusivité canadienne à Québec. La ministre de la Culture et des Communications, Mme Nathalie Roy, joint sa voix à celle de toute l’équipe du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ), qui célèbre , l’œuvre d’un visionnaire – l’un des artistes européens les plus importants du 19e siècle – Joseph Mallord William Turner (1775-1851), peintre, aquarelliste et graveur anglais, pour exprimer sa joie de renouer avec l’expérience muséale avec un artiste ayant marqué l’histoire de l’art international!

« C’est un véritable honneur pour notre capitale nationale, de même que pour tout le Québec, d’accueillir cette exposition de grande envergure et d’une qualité exceptionnelle. Votre gouvernement est fier d’appuyer le MNBAQ dans la réalisation de ses projets, qui attirent un public toujours plus large et avide de culture. Par ailleurs, je le félicite pour sa contribution à la réputation culturelle du Québec à l’international et sa détermination à faire de ses expositions des rendez-vous incontournables. », a déclaré Mme Roy.

Turner le sublime Ombrage Le Directeur général: Jean-Luc Murray, tout sourire, nous a parlé de la conception de l'exposition faite dans un esprit d’innovation et portée par des enjeux très actuels, présentée par la Banque Nationale en exclusivité canadienne à Québec cet hiver et qui permettra aux visiteurs d’aller à la rencontre de paysages saisissants – mettant en scène des tempêtes spectaculaires, des mers tumultueuses ou d’impressionnantes vues de montagne – et de vivre l’expérience du sublime soulignant le travail d'éclairage fabuleux fait pour mettre en valeur les pièces .

Annie Gauthier, directrice des collections et des expositions au MNBAQ nous dit que cette exposition majeure est organisée en collaboration avec la Tate de Londres à partir du Turner Bequest. C’est une occasion unique de voir des pièces exceptionnelles, qui circulent peu hors de l'Angleterre. L’exposition comprend plusieurs chefs-d’œuvre de l’artiste, comme Lumière et couleur – La théorie de Goethe (1843), de même qu’une sélection de gouaches et d’aquarelles d’une qualité exquise. Cet ensemble exceptionnel de 75 peintures et œuvres sur papier couvre la plus grande partie de la carrière de Turner, de ses débuts dans les années 1790 jusqu’à son apogée vers 1840.

André Gilbert conservateur aux expositions au MNBAQ nous explique qu'il mettait de l'avant l'émotion plutôt que la raison et maître du romantisme en peinture; il voulait rénover l'art du paysage, l'actualiser, le rendre moderne; en 60 ans il a fait plus de 30 000 oeuvres sur papier allant des carnets d'esquisses jusqu'aux tableaux à vendre. Cette exposition permet au Musée national des beaux-arts du Québec de mettre en valeur une œuvre de Turner provenant de sa collection. Scène dans le Derbyshire (1827) est un don de la succession de l'honorable Maurice Duplessis à la fin des années 1950. Une rare occasion de voir une œuvre phare de la collection d’art européen du MNBAQ!

Exceptionnellement nous avons eu une visite guidée nous permettant de voir l'exposition divisée en sept parties majeures: la première section de l’exposition est consacrée aux œuvres de jeunesse de l’artiste. La deuxième propose un bel ensemble de paysages de montagne, dont la majesté saisissante est particulièrement apte à rendre l’idée du sublime. Une spectaculaire série de scènes historiques et mythologiques est suivie d’une magnifique section de paysages lacustres de Suisse et d’Italie – dont un superbe ensemble de vues de Venise – où le motif de l’eau sert à développer une interprétation lyrique de la nature. Les marines et les études de ciels proposent des images fantastiques et profondément suggestives, évocatrices de l’infini. Enfin, le thème de la machine, largement exploité par l’artiste, permet de replacer Turner au cœur de la modernité et d’établir des liens entre la première Révolution industrielle et l'avènement de la conscience environnementale.

Turner le sublime Ombrage Pour la portion immersive et vraiment nouvelle, on retrouve trois animations différentes qui nous présente en premier l'Avalanche dans les grisons mélangeant l'eau, la glace et le sable en une minute impressionnante pour que le travail de Turner nous pénètre de cette façon originale ensuite on plonge dans la lagune de Venise (grande source d'inspiration de Turner) et la troisième juste avant de revenir au monde actuel nous sensibilise à la pollution de l'air de manière très puissante et effective, menace qui est encore très actuelle plus de 150 ans plus tard.

Avec sa façon unique et moderne d’embrasser le paysage, Turner bouleverse et interpelle encore aujourd’hui. Celui qu’on a surnommé le « peintre de la lumière » a été élevé au rang de maître du mouvement romantique, tant son œuvre a été marquée par une recherche novatrice. Sa façon d’être à l’avant garde a vraiment tout pour toucher le cœur de toutes les générations. Donc après cette période de disette culturelle, cela vous fera le plus grand bien de renouer avec le MNBAQ et ses expositions qui vous attendent pour vous égayer l'esprit.

Vous devez réserver vos plages horaires et acheter vos billets en ligne avec des départs aux 15 minutes (20 personnes à la fois soit 80 personnes à l'heure) de manière très sécuritaire et un clin d'oeil dans la section renseignements pour vérifier les heures d'ouverture ainsi que les disponibilités est un incontournable

Bonne visite, le personnel du MNBAQ vous attend pour vous accueillir et vous diriger lors de votre visite au musée

Turner et le sublime Pavillon Pierre Lassonde du MNBAQ Du 10 février au 2 mai 2021