LA ST-VALENTIN AVEC JEAN-PIERRE FERLAND...live dans ton salon !

Jean-Pierre Ferland
Archive Media des 2 RivesOmbrage Jean-Pierre Ferland - Archives de Media des 2 Rives

C'était une très bonne idée que de présenter un spectacle avec Jean-Pierre Ferland, amoureux éternel, pour nous chanter l'Amour. Il a vêtu un chandail jaune pour souligner les 50 ans de son album jaune. Il débute avec "Le soleil emmène au soleil" nous donnant le goût du printemps et du soleil puis il nous chante -regardez moi (After shave) car sa vie est gravée dans chacun des sillions de son visage, comme il le dit si bien chaque histoire a un visage.

Il présente chacune des pièces avec quelques mots humoristiques ou un petite histoire l'entourant et c'est le cas pour "T'es belle" souriant tout au long en repensant à celle pour qui il avait écrit cette chanson, tout en y allant d'une petite danse avec son épouse Julie Anne Saumure (l'une de ses deux choristes de ce soir). Il enchaîne avec "Quand on se donne" en duo avec sa belle puis nous parle d'un cadeau spécial reçu à Noël soit d'entendre une de ses compositions chantée/enregistrée par Hubert Lenoir soit "Si on s'y mettait" qu'il chante avec autant de ferveur.

Né le 24 juin 1934 à Montréal, Jean-Pierre Ferland n’a plus besoin d’être présenté. Auteur-compositeur-interprète ayant à son actif plus de 450 chansons et 30 albums lancés en carrière, il a également écrit quatre comédies musicales. Ses premières chansons écrites durant les années 60 forment sa période bleue. Au cours des années 70, la période jaune, il lance l’album Jaune, consacré depuis meilleur album du Québec par un jury composé de journalistes et de personnes influentes de l’industrie de la musique. Plus d’une trentaine de prix, distinctions et hommages au Québec et à l’étranger ponctuent sa carrière entre 1962 et 2009. Soulignant son album jaune il nous parle du 24 juin 1976 lorsqu'il présenta pour la première fois lors du spectacle unique (une fois cinq) sur la montagne "Le Petit Roi" avec de belles harmonies de Mélissa Bédard et Julie Anne Saumure.

Il se souvient d'un spectacle à Québec où il avait chanté avec Éric Lapointe "Qu'est-ce que l'on peut ben faire" , qui à l'époque lui avait donné mal à la gorge 4 jours. Il exprime sa joie dans chacune de ses chansons en particulier lorsqu'il écoute certaines portions musicales qui le font sourire encore plus; il est une vraie bête de scène, avec ou sans public devant lui, il se donne toujours autant. Il nous parle de la chanson qu'il a écrit avec son pianiste André Leclerc pour un enfant autiste "Le monde de Benjamin" (qui est rendu à 19 ans aujourd'hui); les paroles sont superbes et touchantes tout comme la musique, comme une superbe fleur sur le bouquet de ses succès, tout en tendresse et poésie comme lorsqu'il parle qu'il est sans mouvement mais en le regardant il nous dit dans ses yeux on voit qu'il danse.

On a le droit également à un trio avec "Que veux-tu que je te dise" donnant de très beaux moments avec le mixage des trois voix. Il ne pouvait pas ne pas nous présenter la première chanson qu'il a écrite de toute sa vie "Les immortelles" tout comme "Je reviens chez nous" popularisé entre autres par Nana Mouskouri qui l'a chanté en 7 langues ainsi que celle qu'il déclame comme étant la plus populaire "Une chance qu'on s'a" décrivant l'amour à l'infini. Terminant en format trio et l'incomparable "Un peut plus haut, un peu plus loin" qu'il avait interprété avec Céline et Ginette lors du 400e anniversaire de la ville de Québec.

Vraiment un beau spectacle pour la St*Valentin et que vous avez encore la chance de voir en communiquant avec Live dans ton salon, jusqu'au 21 février 2021. On apprend aussi que le 16 avril 2021 il sortira un nouvel album sur ses 60 ans de carrière donc c'est à suivre.