Jean-Pierre Ferland et les femmes de sa vie au Centre Vidéotron!


Suite au lancement de son dernier album sur étiquette Musicor intitulé "Toutes les femmes de ma vie" en octobre 2018 avec ces femmes qui ont toutes marqué le Québec de leur voix, Musicor Spectacles et Jean-Pierre Ferland ont décidé de présenter le tout en spectacle accompagné par Florence K, Yama Laurent, Laurence Jalbert, Julie Anne Saumur, Nanette Workman, Mélissa Bédard, Diane Tell, Luce Dufault, Isabelle Boulay qui ont été appelées à se joindre à lui à maintes reprises. Ce soir au Centre Vidéotron, agencé en version 3000 places, on sent la fébrilité des gens en attendant l'arrivée de Jean-Pierre et il n'a pas déçu car même à 84 ans on sent qu'il a le feu sacré qui brûle encore. En attendant son entrée, c'est Geneviève Leclerc qui est venue interpréter 5 pièces, question de réchauffer la foule.

Jean-Pierre Ferland et les femmes de sa vie au Centre Vidéotron Ombrage Dès son arrivée le Petit Roi a été salué chaleureusement et on pouvait sentir dans son regard et au timbre de sa voix qu'il était vraiment heureux d'être à Québec et de sentir l'amour de ses fans encore une fois. Il débute seul pour l'ouverture en nous sérénadant avec "Le petit roi" et son sourire légendaire. On retrouve sa voix suave et séductrice en symbiose avec ces voix féminines qui sont heureuses de partager le même micro que lui pour interpréter ces belles paroles, cet héritage musical. Ces standards de Ferland prennent une nouvelle vie grâce aux duos riches, touchants et inédits avec les femmes de sa vie ; des artistes avec qui il a collaboré ou des femmes qu’il a admirées, durant sa carrière de près de 60 ans.

Jean-Pierre Ferland et les femmes de sa vie au Centre Vidéotron Ombrage Au contact de ces femmes qui l'entouraient, on le sent un peu comme un adolescent qui a su s'entourer de celles qui meublent son esprit et il un prend plaisir fou à les appeler une après l'autre d'abord Florence K qui s'installe au piano et l'accompagne avec "Les courtisanes" puis c'est au tour de Yama Laurent de venir mélanger sa voix lors de la chanson "Le showbusiness" où elle semble se retenir un peu mais elle nous a montré la profondeur de sa voix lors de "Au fond des choses le soleil emmène au soleil " un peu plus tard dans le programme. Ensuite il s'amuse avec Laurence Jalbert "Avant de m'assagir" ce qu'ils ne semblaient pas vouloir faire; l'énergie passait agréablement entre les protagonistes du spectacle.

Jean-Pierre Ferland et les femmes de sa vie au Centre Vidéotron Ombrage Il a interprété quelques chansons seul mais comme dans "T'es belle" il a terminé son hymne en dansant avec sa belle Julie-Anne nous montrant leur complicité et amour mutuel. On le retrouve plus coquin lorsqu'il appelle Nanette Workman pour un "Sing Sing" énergique et amusant tout comme dans les "Fleurs de macadam" avec Laurence qui faisait presque penser à une danse callée. Avec Diane Tell il a chanté "T'es mon amour t'es ma maîtresse" l'agaçant dès son arrivée et a même joint sa voix en modifiant un peu "Si j'étais un homme" donnant un autre ton à la chanson. Luce Dufault était émotive lorsqu'elle a chanté "Les immortelles" et la chanson préférée de Jean-Pierre "La musique" sous des éclairages chauds et savamment orchestrés comme tout au long de la soirée. Il a su faire de savantes harmonies de voix mais celle qui a particulièrement plu au public c'est "Je reviens chez nous" avec Mélissa Bédard.

Jean-Pierre Ferland et les femmes de sa vie au Centre Vidéotron Ombrage Il a parlé avec ses fans et certains mêmes se sont amusés à le siffler après ses histoires de Harley Davidson avant d'enchaîner avec Isabelle Boulay qui s'accordaient tous les deux pour dire "Je ne veux pas dormir ce soir". En rappel il a enfin accordé deux demandes spéciales avec "Une chance qu'on s'a" en solo avec la foule comme seul peut le faire un grand de la chanson qui a su traverser les générations et touché des millions de coeurs en 60 ans de carrière et on peut presque comparer ses textes à des perles enchaînées sur un merveilleux collier dont on ouvre le coffret pour les admirer une autre fois. Terminant avec "Un peu plus haut, un peu plus loin" et toutes ces voix qui l'entouraient ainsi une dernière fois sous une salve d'applaudissements encore bien sentie pour le remercier d'être venu à notre rencontre.