IMMORTAL CHI – l’histoire d’un maître Tai-chi dévoilée sur la scène du Grand Théâtre de Québec

C’est dans la soirée du 29 mars 2017 que le producteur du spectacle Shaolin Warriors, acclamé mondialement, récidive avec une nouvelle production tout aussi spectaculaire composée d’arts martiaux chinois et d’acrobaties à couper le souffle, accompagnés d’un ensemble de percussions entièrement féminin! Immortal Chi raconte l’histoire captivante d’un maître Tai-chi dans sa difficile quête pour retrouver sa force intérieure et son énergie perdues. La tournée a débuté sa première mondiale au Royaume-Uni en 2014 à la grande joie du public et de la critique et qui se retrouve ce soir sur la scène de la Salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec.

Immortal Chi Cette coproduction CPAA Productions (Chine) et Nova-Lux (Canada) possède une équipe de talents tant au niveau des acteurs soit plus de 20 acteurs (danseurs et percusionnistes) qu’à la direction avec Erick Villeneuve : directeur artistique et metteur en scène, Luc Boivin : directeur musical, Phenix Lin : chorégraphe, Mireille Vachon : conception des costumes, Josh Zangen : conception des décors, Louis-Pierre Morin : effets spéciaux, Gabriel Duceppe : programmation des musiques,Jacques Lévesque : conception des éclairages, Jean François Robichaud : concepteur au contenu vidéo, Sonya St-Martin : assistante au directeur artistique et Valérie Gareau : coordinatrice de production.

Immortal Chi Dès le début on peut dire que Immortal Chi est un spectacle particulier presqu’enivrant lorsque l’on écoute la musique asiatique et que l’on se laisse aller aux mouvements répétés parfois lentement lors de séance de tai-chi ou rapidement lors d’enchaînements plus athlétiques que l’on sent remplis de tradition ancestrale et de culture contemporaine en un savant mélange. Les projections sur écran sont partie intégrante du spectacle y ajoutant ainsi orage, pluie , dessins animant le paysage. « Le présent est le point d’équilibre entre le passé et l’avenir » et toute l’histoire nous montre la sagesse cumulée dans le passé et la transmission des connaissances pour l’avenir.

Immortal Chi Dès le départ on se sent dépaysé par les sons, la musique traditionnelle et la magie qui semble se dégager des décors et mouvements lents du grand maître. Après on a droit à des enfilades de bâtons, des cascades débordantes d’adrénaline y mêlant des armes traditionnelles, avec des projections vidéo imaginatives, et des tambours que tous attendaient avec des chorégraphies d’art martial et des costumes magnifiques. L’escadron des katas traverse la scène, à travers la saison des bambous, dans la forêt verdoyante, la nature en action (grenouille, aigrette et serpent ) sont en mouvement souples avec des mouvements précis, descriptifs et très acrobatiques. Immortal Chi nous amène dans un voyage dont les différents décors viennent mettre en valeur l’incroyable talents des acteurs.

Immortal Chi Mais le numéro préféré je crois est celui des 5 percussionnistes chinoises qui jouent sur 6 tambours dont les mouvements sont incroyables et sûrement imbattables. Le rythme de leurs tambours vous pénètre graduellement étant presque hypnotique même si on ne les voit pas toujours car elles sont cachées derrière le paravent, leur son vous poursuit. On ne peut renier le talent des « samourais » avec leur épées ou bâtons ou autres armes utilisées et l’ajout de projections est aussi un plus donnant une dimension virtuelle.

Immortal Chi Une expérience absolument inoubliable pour tous et toutes et une leçon de vie, de sagesse et partage sur le fil du temps. Pour plus de détails, cliquez ici