INTERNATIONAL MUSIQUES SACRÉES QUÉBEC – 20 ans déjà!

20 ANS ÇA SE FÊTE avec une « OUVERTURE SUR LE MONDE »
Ouverture sur notre monde, sur les partenaires du patrimoine religieux bâti, sur les partenaires artistiques, sur les musiciens d’ici et d’ailleurs et surtout grâce au public, qui accompagne l’IMSQ depuis 20 ans et qui continue de suivre les programmations choisies d’année et année. L’IMSQ est appelé à devenir l’allié naturel de tous les événements musicaux à caractère religieux se déroulant dans la grande région de Québec.

Rachid Zeroual avec son ney Ombrage Que ce soit par la production ou la coproduction de concerts, des rencontres inédites, des événements ponctuels ou des séries, l’IMSQ se tourne vers l’avenir et vous invite à découvrir des lieux immensément riches et des artistes aux talents incomparables le tout présenté par les Foyers Don Bar.

Ensemble Oktoécho Ombrage La programmation de ce 20e anniversaire, toute en modestie, nous propose des premières, des rencontres d’artistes de tous horizons. Concerts faisant une large place aux musiciens professionnels et aux étudiants de la Capitale-Nationale Encore une fois, l’IMSQ s’associe à des partenaires comme les Violons du Roy, l’Orchestre symphonique de Québec et à des lieux comme la basilique Notre-Dame de Québec, la chapelle de l’Amérique francophone, la chapelle du Monastère des Augustines et bien sûr, l’église Saint-Roch.

IMSQ à la Basilique Notre-Dame de Québec Ombrage La soirée d’ouverture qui a eu lieu le 2 novembre 2017 dans la majestueuse Basilique Notre-Dame de Québec, débute avec le thème « Par delà les frontières » avec l’Ensemble Oktoécho et Les Violons du Roy qui ont joint leurs forces pour la toute première fois en nous conviant à la rencontre d’univers multiples soit musique gnaou, musiques du désert, musiques du Maroc à laquelle s’est joint la voix unique de Leila Gouchi . Le tout étant sous la direction artistique de Katia Makdissi-Warren. Dès le départ on se sent dépaysé par le son de ces intruments inhabituels dans les églises de chez nous soit le ney (style de flûte), le kemençe (petit violon), le kanun et le oud aux consonnances marocaines , turques et arabiques.

Leila Gouchi Ombrage Rachid Zeroual nous a offert quelques improvisations avec son ney et s’est également joint tout au long du programme que ce soit en trio ou en groupe avec les Violons du Roy qui grâce à leurs instruments ont insufflé une dimension supplémentaire aux pièces interprétées, une profondeur qui venait nous chercher donnant un mélange particulièrement invitant. A maintes reprises la voix de Leila Goucchi s’est joint aux musiques pour offrir une autre vision de celles-ci.

L’IMSQ tient à remercier aussi les donateurs et les communautés religieuses pour leur appui indéfectible, année après année. Et bien sûr, merci à tous les bénévoles qui sont de retour à chaque année.