REMEMBER – HOMMAGE À BRYAN ADAMS au Centre d’art La Chapelle


Plusieurs fans de Bryan Adams, de sa musique et voulant se rappeler les meilleurs succès des 30 dernières années sont venus assister au spectacle hommage rendu par le groupe« Remember » qui a trouvé son nom en se basant sur le premier album intitulé « Bryan Adams » qui contenait la chanson Remember…même après 30 ans, cet artiste originaire de Kingston en Ontario, séduit encore par des pièces qui ont bien traversées le temps.

Ils se sont également inspiré de la tournée en trio de Bryan Adams du début des années 2000, au concept tout en blanc, et c’est ce qui frappe au levée du rideau de l'hommage Remember ...tout est blanc, le rideau à l’arrière du groupe, leurs vêtements, les colonnes de son, les guitares (sauf une exception pour ce qui est de la guitare classique)… comme si M. Net avait aseptisé le tout pour donner un look hyper brillant.

Hommage à Bryan Adams Le groupe, formé de trois musiciens aux performances dynamiques et énergiques, ont pour objectif de continuer à mettre en lumière les plus grands succès de cet artiste canadien au talent exceptionnel, toujours aussi vivant et écouté! Ils ont offert deux parties d’une dizaine de chansons chacune tout aussi vibrantes les unes que les autres et histoire de nous faire entrer en matière plus vite, ils interprètent trois pièces consécutivement avant de se présenter aux spectateurs.

Les duos-duels de la guitare et de la base ont démontré tout le doigté que les musiciens ont sans oublier le drummer qui s’éclate toute la soirée…on peut lire le plaisir et la joie constante que les musiciens ont tout au long de la soirée et qu’ils partagent avec leur public. Moment à noter en particulier la prestation du guitariste sur la guitare classique qui ajoutait une note magique dans « Have you ever really loved a woman » entre autres, agrémentant ce programme déjà très chargé.

hommage à Bryan Adams Ils les font participer d’ailleurs en invitant certaines personnes à monter sur la scène pour danser sur la pièce « She’s only happy when she’s dancing » ou à taper des mains ou chanter avec eux à quelques reprises sur des classiques qu’ils interprètent à leur manière, que ce soit sur des pièces un peu plus romantiques ou rock avec la pédale au fond parce ce qu’il ont fait « Everything i do, i do it for you » jusqu’à la dernière note.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec