GINETTE RENO … HO HO HO en première au Capitole de Québec


Après avoir rempli à pleine capacité le Capitole en mai dernier pour son premier passage à ce théâtre mythique, c’est avec une joie immense que Ginette Reno revient pour présenter son premier spectacle de Noël bien qu’elle soit une inconditionnelle de cette période bénie avec un titre qui représente bien ses sentiments « Ginette Reno, ho ho ho ». Elle se donne tellement qu’elle a vraiment l’âme d’une Mère Noël qui voudrai gâter tous ses petits cœurs.

Entourée d’environ 14 musiciens de calibre, elle est là, plus grande que nature avec un sourire qui illumine toute la salle et nous garde presque en était de grâce, ne voulant perdre aucune note ou anecdote qu’elle raconte. Avec les 9 représentations prévues et qui sont pratiquement à guichet fermé, c’est vraiment un cadeau de pouvoir être là à écouter ses grands succès incontournables qui ne pourraient ne pas être du programme tels que « L’essentiel », « C’est beaucoup mieux comme ça » et un mélange des meilleures chansons de Noël qui se retrouvent sur son premier disque de Noël qu’elle a fait en 1967 et qui ont rappelé de bons souvenirs à son public.

Ginette Reno Elle s’offre et se donne comme le plus beau cadeau de Noël que l’on pourrait recevoir car il se révèle en multiples couches nous apportant le rire grâce à certaines blagues qui comblent le temps où la chorale Arc-en-Sons se joint à elle, comme ils l’ont fait lors de son spectacle à la Basilique de Ste-Anne, la joie lors des portions plus rythmées, la tendresse lorsqu’elle se transforme en grand-maman Ginette et chante avec ses deux petites-filles Alexandra et Lily-Rose, chacune leur tour et la nostalgie ressortant de ces pièces intemporelles qui nous la montrent vulnérable tout en conservant une puissance hypnotisante qui nous la rend si chère…on l’aime et elle nous le rend à la puissance 10.

Mais la plus belle surprise qui nous montre sans aucun doute son sens de l’humour et son amour pour Noël, c’est la chanson du Bonhomme de neige qui découle d’un conte entendu avant son entrée en scène dignement vêtue d’un habit de bonhomme de neige qui est heureux mais qui voudrait bien qu’on lui donne un cœur qui l’amènerait droit au bonheur…et je peux vous assurer qu’elle a autant de cœur qu’elle a de voix. La voir ainsi habillée et chantant « Ive got the music in me » nous donne le goût de se joindre à elle et de construire son bonhomme juste après le show…c’est un moment de pur délice qui épate tous ses fans. Pour nous cela devient la plus belle nuit de Noël, avec une prière fervente où son cœur d’enfant appelle « Petit papa Noël » en duo avec Alexandra. Très touchant également, le duo avec Lily-Rose qui ne sait pas comment mais qui veut toujours rester petite tout comme elle le souhaite pour sa grand-maman.

Le groupe « Arc-en-Sons » apporte une dimension supplémentaire, une profondeur à la voix magnifique de Ginette que ce soit lors de « La prière » ou d’autres pièces nous rappelant la nuit de Noël et ses merveilles. Comme si on pouvait entendre sa voix glorifier Dieu à notre Messe de minuit, ce serait exceptionnel mais ce soir c’est un « alleluia » qui résonne dans le cœur de tous les spectateurs.

Ginette Reno Elle alterne entre les chansons de Noël et ses succès incontournables mais ce sont « Fais-moi la tendresse », « Un peu plus haut, un peu plus loin » et « Je ne suis qu’une chanson » qui ont littéralement électrifier les gens de l’assistance qui ont ressenti une décharge de frissons communicatives lorsqu’elle chante sans micro, sans musique …on voit sa passion et elle se donne entière sans retenir l’élan qui la fait nous prendre dans ses bras pour l’ultime rapprochement qui se produit avec tous ceux présents.

Elle a tout de même tenue à revenir pour une ultime chanson de Noël, toute douce nous souhaitant un « Joyeux Noël » et on aurait bien voulu se retrouver près d’elle, devant le feu qui danse dans la cheminée. Faute de quoi le public s’est précipité après la présentation au comptoir de souvenirs pour acheter un produit bien qu’ils ne pourront jamais oublier cette soirée magnifique et magique.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec