Le Festival d'opéra de Québec : une 9e édition sous le sgne de la grandeur!

M. Pierre A. Goulet, président du conseil d’administration du Festival d’opéra de Québec, ainsi que M. Grégoire Legendre, directeur général et artistique, dressent un bilan des plus positif de cette 9e édition du Festival d'opéra de Québec qui se tenait cette année du 24 juillet au 4 août 2019.

Au cours de ces 12 jours d’activités présentées aux quatre coins de la Capitale Nationale, Québec a vibré au rythme de l’art lyrique et le public très enthousiaste fut chaque fois au rendez-vous.

Les Noces de Figaro Ombrage Cette année encore, une programmation variée et novatrice a séduit un vaste public, comblant tant les connaisseurs que les festivaliers qui découvraient cette forme d’art pour la toute première fois. Grégoire Legendre, directeur général et artistique du Festival, se dit emballé par l’édition 2019 : Toutes les facettes de l’art lyrique furent représentées, allant de notre production majeure, Le vaisseau fantôme de Wagner, la plus ambitieuse jusqu’ici du Festival et a constitué l’événement lyrique de l’été à Québec; à une mise en scène avec piano des Noces de Figaro de Mozart au Théâtre La Bordée en collaboration avec Jeunesses musicales Canada; en passant par l’opérette, des airs d’opéra français, un opéra jeunesse et la Brigade lyrique qui, pour une 9e année, a fait découvrir au public de la Vieille Capitale les plus beaux airs d’opéra dans un programme conçu spécialement pour la saison estivale.

Au total, 275 artistes et artisans de la scène ont charmé le public dans divers lieux de diffusion exceptionnels tels que le Grand Théâtre de Québec, le Théâtre La Bordée, la Chapelle du Musée de l'Amérique francophone, la Cathédrale Holy Trinity ainsi que le Musée national des beaux-arts du Québec.

En partenariat avec Radio-Canada Québec, le Festival présentait comme production principale Le vaisseau fantôme, en collaboration avec The Metropolitan Opera (New York), le Nederlandse Opera (Amsterdam) et le Festival d’Abu Dhabi. Cette monumentale fresque de Richard Wagner, mise en scène par le cinéaste et réalisateur québécois François Girard, a ébloui à la fois les critiques et le public grâce à l’intensité de la musique de Wagner et la force de la proposition narrative de François Girard, appuyées par les décors grandioses de John Macfarlane et les projections de Peter Flaherty. Production la plus ambitieuse jusqu’ici du Festival, l’équipe créative du Metropolitan Opera s’est rendue sur place à Québec durant cinq semaines, travaillant sur la scène du Grand Théâtre de Québec afin de créer et mettre au point cette production qui prendra ensuite la route de New York en mars 2020 puis d’Amsterdam. À Québec, quatre représentations eurent lieu avec succès au Grand Théâtre de Québec, les 28 et 30 juillet, ainsi que les 1er et 3 août.

Vaisseau Fantôme Ombrage Des interprètes de renommée internationale qui furent chaque fois à la hauteur des défis de cette partition exigeante, la justesse d’interprétation des chœurs, des chorégraphies parfois hypnotisantes, une mise en scène époustouflante ainsi que l’excellence de l’Orchestre symphonique de Québec dirigé par le réputé chef d’orchestre québécois Jacques Lacombe ont assuré à cette production un succès hors du commun.

Une fois de plus, c’est un spectacle de très haut calibre qui a envoûté les amateurs d’opéra venus de partout au Québec et d’ailleurs.

La distribution comprenait six solistes dont les carrières respectives les mènent actuellement sur les plus grandes scènes du monde. La soprano sud-africaine Johanni van Oostrum incarne une Senta intense et passionnée au jeu scénique raffiné; sa voix est idéale pour ce rôle redoutable, tant vocalement que dramatiquement. Le canadien Gregory Dahl fut un Hollandais très convaincant. Le public de Québec a pu découvrir la basse allemande Andreas Bauer Kanabas dont la voix puissante rendait pleinement justice au rôle de Daland. Le ténor québécois Éric Laporte (Erik) ainsi que le ténor acadien Eric Thériault (le Timonier de Daland) se sont tous deux illustrés dans leurs rôles respectifs; ils ont démontré qu’ils sont des musiciens engagés possédant une solide technique vocale doublée de dons d’acteurs évidents. Allyson McHardy (Mary), invitée fréquente du Festival (on a pu l’entendre notamment dans Louis-Riel en 2017 et La flûte enchantée de Mozart en 2018) complétait avec bonheur la distribution Les artisans du Vaisseau Fantôme Ombrage Quelques uns des artisans(tes) qui ont rendue la réalisation du «Vaisseau Fantôme» ici à Québec... félicitations les plus sincères à vous tous pour un excellent travail.