PELLEAS ET MELISANDE souligne les 100 ans de la mort de Debussy!

Dans le cadre du 8e Festival d'Opéra de Québec et pour commémorer le centenaire de la mort de Claude Debussy, il présente en collaboration avec le Festival Classica de Saint-Lambert et l'Orchestre de la Francophonie, en version concert le chef d'oeuvre lyrique "Pelléas et Mélisande". Sous la direction musicale de Jean-Philippe Tremblay, la musique de Claude Achille Debussy, livret de Maurice Maeterlinck, cette soirée nous a permis de bien entendre en version française ce drame lyrique en cinq actes chanté très distinctement par Guillaume Andrieux - baryton(Pelléas), Samantha Louis-Jean -soprano (Mélisande), Marc Boucher -baryton (Golaud), Caroline Gélinas -mezzo soprano (Geneviève), Frédéric Caton, basse (Arkel), Rosalie Lane Lépine -soprano (Yniold), Martin Dagenais -baryton basse (un médecin et un berger), soit les plus belles voix québécoises et françaises de l'heure.

PELLEAS ET MELISANDE souligne les 100 ans de la mort de Debussy Ombrage Ce soir pas de décor sauf le bois naturel de l'enceinte merveilleuse de la scène de la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm qui est remplie de musiciens de l'Orchestre de la Francophonie qui s'est formée le 3 juin 2018 de jeunes ne se connaissant pas mais qui ont vite pris le tour de bien s'accorder et ce soir cela donne des mélodies fabuleuses rendant hommage à leur créateur. Bien que non sous-titrée, nous comprenons très bien l'histoire de Pelléas et Mélisande dont les portions lyriques nous racontent comment le prince Golaud perdu en forêt se trouva devant Mélisande tout en pleurs,bien que ne le connaissant pas, elle accepte de le suivre et finalement de l'épouser, même si elle ne lui avait pas raconter son passé. Les portions musicales sont très présentes tout au long et nous dévoilent les secrets de cette composition.

PELLEAS ET MELISANDE souligne les 100 ans de la mort de Debussy Ombrage Au fur et à mesure du déroulement de l'histoire on entend Geneviève qui lit à son père le roi Arkel une lettre destinée à Pelléas de la part de Golaud dévoilant son mariage il y a 6 mois avec Mélisande. A plusieurs moments la musique se fait plus douce et légère lorsque Mélisande visite la forêt et la mer avec Geneviève, et devient plus mouvementée lorsque l'orage gronde au loin. Un mensonge anondin de la part de la belle à son mari précipitera sa perte, semant des doutes dans la tête de son époux. Plus le temps passe et plus Pelléas tombe sous le charme et on s'approche du dénouement fatal de cette histoire. Tout au long la musique de Debussy reflète leurs sentiments avec brio et la puissance du moment (désespoir, tendresse, découverte, amour, peur, finalité) dépeint par les cordes, les vents et percussions qui parlent leur langage.

PELLEAS ET MELISANDE souligne les 100 ans de la mort de Debussy Ombrage On suit toute cette histoire rocambolesque en espérant que l'amour soit plus fort mais au contraire, la loyauté ne fait pas le poids contre la suspicion et on ressent jusqu'au dernier souffle de Pelléas et Mélisande que le chemin est fait de désespoir, de tristesse malgré l'amour naissant, malgré la vie qui naît mais dont Mélisande ne pourra profiter. En plus des personnages principaux nous avions des choristes de grand talent soit: Éva-Marie Cloutier -mezzo soprano, Françis Belcourt -baryton, Oneyda Bigot - mezzo soprano, Keven Gedes -ténor et Étienne Quirion, ténor. Tout un programme qui a duré près de 3h30 avec entracte, on peut dire que les gens en ont eu pour leur argent.

PELLEAS ET MELISANDE souligne les 100 ans de la mort de Debussy Ombrage Prochainement au programme, entre autres, "La Belle Hélène" au Théâtre de la Bordée (30 juillet et 1er août 2018), "La Flûte enchantée" au Grand Théâtre (31 juillet, 2, 4 et 6 août 2018), Véronique Gens et les Violons du Roy le 3 août au Palais Montcalm. Donc un petit oeil à la programmation du Festival de l'Opéra vous en apprendra plus.