FESTIVAL D’OPÉRA DE QUÉBEC –CONCERT D’OUVERTURE 2015-07-26

Le concert d'ouverture du Festival d'opéra de Québec pour sa 5e édition nous a présenté à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm un programme couvrant des extraits d’opéra allant « De Lully à Rameau » ce samedi 25 juillet 2015. Sous la direction du chef d'orchestre Martin Robidoux. avec les Solistes : Samantha Louis-Jean, soprano, Michèle Losier, mezzo-soprano, Antonio Figuera, ténor et Marc Boucher, baryton accompagnés des musiciens des Violons du Roy et le Choeur de l'Opéra de Québec qui nous ont donc présentés des oeuvres de Lully, Charpentier, Destouches, Marais et Rameau.

Le concert a été dédié à la mémoire du chef d'orchestre américain Alan Curtis, décédé le 15 juillet à l'âge de 80 ans, qui avait dirigé le concert d'ouverture du Festival d'opéra il y a un an presque jour pour jour. M. Déry en a profité pour remercier les spectateurs de leur assiduité car ce sont eux qui font de Québec la seule ville canadienne qui a son festival d’Opéra depuis 5 ans déjà et qui contribue à faire rayonner la ville en étant l’un des moteurs culturels de la Capitale.

Ce voyage unique au coeur de la période baroque française dans toute sa splendeur, débute par Armide de Lully et dès les premières notes on se retrouve dans un jardin français aux abords d’un fleuve limpide qui coule rapidement donnant le rythme à l’œuvre jouée. Le chef d’orchestre Martin Robidoux nous démontre sans aucun doute sa passion et connaissance de cette période baroque en dirigeant d’une main assurée les Violons du Roy qui nous séduisent par la justesse d’exécution et leur ferveur.

Tour à tour les solistes prêtent leurs voix à ces œuvres immortelles enchaînant des extraits de Médée, Callirhoé, Sémélé et Hippolyte et Arice en première partie…bien que les spectateurs aient très apprécié le programme de ces cinq opéras ils n’ont pas eu souvent l’occasion de leur faire savoir à chaque fois car sous le plaisir de diriger ces œuvres, le chef en oubliait de faire une pause permettant au public de souligner ces performances.

Festival d'Opéra de Québec 2015 Chacun leur tour les solistes nous ont montré leur talent, leur tenue vocale assortie de diction impeccable nous permettant de bien suivre l’histoire telle que décrite en partie sur les feuilles remises avec le programme…pour mieux ne pas se perdre parfois. La puissance de leur voix ajoutée à celle du Chœur de l’Opéra donnait un effet marquant particulièrement lors du Chœur des Spartiates dont on sentait la présence fortifiée.

Les spectateurs semblaient suspendus à leurs lèvres et la seconde partie nous a offert cinq sections des œuvres de Rameau exclusivement soit. : Castor et Pollux, Dardanus, Platée, Les Fêtes de Polymnie, Les Indes galantes qui ont encore une fois démontré les variantes vocales de ces grandes voix qui ont fait honneur à toutes les pièces choisies de cet univers baroque grâce au savant mélange de leur beauté diverse magnifiée par la musique des Violons du Roy et sublimée lors des passages du Chœur de l’Opéra.

Toute une ouverture et on pourra voir la programmation des 11 prochains jours en allant sur le site du Festival d’Opéra de Québec pour ne rien manquer que ce soit le concert « De Bernstein à Plamondon », l’opéra légendaire « L’amour de loin », la Brigade lyrique et plus encore et qui se déroule jusqu’au 5 août 2015.

Média des 2 rives, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec