FESTIVAL DE CINÉMA DE FAMILLE DE QUÉBEC… Ouverture officielle!

FESTIVAL DE CINÉMA DE FAMILLE DE QUÉBEC…LE CLAP offre le meilleur Ombrage Cette 7e édition du Festival de cinéma en famille de Québec (FCEQ) nous amène encore une programmation très variée qui s’adresse à tous les âges, petits et grands, chacun y trouvant son compte avec 82 films provenant de 22 pays. Aujourd’hui, 3 mars 2018, c’est l’ouverture officielle du Festival avec le film d’ouverture « DRÔLES DE PETITES BÊTES » film de Arnaud Bouron et Antoon Krings, d’une durée de 88 minutes offert en version originale française (France-Luxembourg 2017) qui est en compétition 2018 contre 6 autres longs métrages qui sont en liste :

• Drôles de petites bêtes de Arnaud Bouron et Antoon Krings.
• Nelly et Simon : Mission Yéti de Pierre Gréco et Nancy Florence Savard
• Dans la forêt enchantée de Oukybouky de Rasmus A. Sivertsen
• Le voyage de Ricky de Toby Genkel et Reza Memari
• La grande course au fromage de Rasmus A. Sivertsen
• L’école des lapins de Ute von Münchow-Pohl
• The Peppercorns and the Curse of the Black King (V.F.) de Christian Theede

DRÔLES DE PETITES BÊTES Ombrage Ce matin les spectateurs étaient attendus par une animation spéciale faite par un magicien , une maquilleuse et des jeunes qui amusaient les gens avec leur jonglerie et acrobaties. Après une brève présentation officielle du Festival, place au cinéma. Ce film d’animation nous amène dans le monde du très petit, soit celui des petites bêtes vu et vécu par les abeilles, Avec des dessins de très haute qualité qui nous font instantanément entrer dans leur monde sous fond d’une belle mélodie et une qualité morale d’ouverture sur les autres, le partage et la joie du travail bien fait; cela permet aux jeunes de répondre à ces belles valeurs tout en s’amusant avec ces beaux petits personnages séduisants.

Un grillon cherche refuge et arrive au village la veille de la fête de la Reine Marguerite et comme il est un peu naif il tombe vite dans le piège de la cousine jalouse et diabolique Huguette la guêpe. Donc Appolon devra défendre son honneur car il est condamné à tort de la disparition de Marguerite. On voit son combat, son espoir, sa volonté pour régler le problème et ramener l’ordre au jardin et à la ruche. On a droit à des scènes magiques au clair de lune de miel, un décompte des étoiles, au pouvoir de l’imagination et de l’avenir avec une nursery superbement colorée. Des personnages attachants comme la Reine Marguerite, Apollon le grillon, Mireille l’abeille, Loulou le pou aidés par certains nuisibles qui peuvent parfois devenir des alliés…une bien belle histoire qui s’est terminée sous les applaudissements d’appréciation générale.

En sortant les cinéphiles avaient droit à une petite boite souvenir surprise surmontée d’une belle étoile du FECQ (balle anti-stress) pour rappeler l’ouverture officielle de cet important Festival de cinéma.

Cro Man Ombrage Également au programme de la matinée, CRO MAN, film de 89 minutes, de Nick Park (v.f. de Early Man) qui nous amène à revivre l’âge de pierre avec Dug et sa tribu qui vont soudainement se retrouver devant un terrible ennemi signe du changement du temps et qui s’empare de leur vallée. Afin de reprendre leur vie en main, Dug et son ami sanglier, prendra son courage à deux mains pour combattre un vil souverain d’un nouvel âge, soit celui de bronze.

Ce dernier aimerait bien raser cette civilisation ancienne qui est plus combattive qu’il l’aurait souhaité. Cette incursion dans le monde du sport antique est très bien imagée, colorée et est dépeinte avec humour et fait partie de la sélection Focus Aardman Studio qui avait produit également poulets en fuite, souris city et shaun le mouton. Profitez du FECQ pour venir voir ces créations qui sont là pour le Festival et que vous ne reverrez pas après la fin du festival le 11 mars 2018.

Ces deux films d’exception sont encore à l’affiche plusieurs fois au CLAP pendant le Festival de cinéma en famille de Québec. Programmation sur le fceq.ca/ et sur le site du cinéma LE CLAP pour ne rien manquer.