FESTIVAL DE CINÉMA POUR ENFANTS DE QUÉBEC 2015- soirée d’ouverture

C’est hier soir, 27 février 2015, au cinéma Le Clap (2360 chemin Ste-Foy, Québec) que s’est tenu la soirée d’ouverture officielle du Festival de cinéma pour enfants de Québec 2015 avec la présentation du film « Le chant de la mer » de Tomm Moore, scénario de Will Collins et musique originale de Bruno Coulais…qui nous transporte dans un monde magique et qui nous garde sous le charme tout au long de la projection.

Après les discours protocolaires des représentants/intervenants du FCEQ soit Mme Jessika Munger, directrice exécutive, de M.Robin Plamondon, président du festival et de Martin Carli porte-parole pour 2015 qui nous rappellent que pour bien voir un film, c’est au cinéma qu’on doit aller pour mieux le savourer, on nous a présenté le gagnant du concours d’histoires de l’École des pionniers St-Augustin : Manu Durette. Cet étudiant de 4e année a vu son texte traduit en film d’animation intitulé « Les bananes » et il a été très apprécié des gens dans la salle.

Dès le début les dessins, musiques et histoires contenus dans « Le chant de la mer » nous amène dans leur monde mythique et celtique en quelques secondes. Les couleurs et la façon de peindre cette belle histoire en font un film remarquable nous amenant dans une aventure rocambolesque au sein d’un monde inimaginable et très bien traduit pour les petits et grands qui prennent part au cheminement des jeunes Ben et Maïna qui vivent dans un phare sur une petite île celtique avec leur père, donc entourés par la mer.

Le Chant de la Mer Voulant les protéger de possibles dangers marins car la petite Maïna est très attirée par la mer et les phoques qui l’habitent, leur grand-mère vient les chercher pour les amener en ville, un soir d’halloween. C’est alors que Ben découvre que sa sœur est en réalité une Selkie, c’est-à-dire une sorte de sirène mi-femme, mi-phoque dotée de pouvoirs magiques, et qu’ils devront ensemble affronter une vielle sorcière qui n’entend pas à rire.

La magie se dégageant du coquillage de leur mère les amènent plus loin qu’ils ne l’auraient imaginé et les rapproche l’un de l’autre comme jamais. Ils devront affronter maléfices, hiboux et autres obstacles mais en suivant la lumière magique ils trouveront le chemin de la maison en courant avec les feux follets vers leurs destinées. Totalement enchanteur, un conte magnifique nous montrant les pouvoirs que chacun a en dedans de soi et nous amenant sous un arc-en-ciel de bonheur, colorant notre horizon sous ce fond musical celtique…tout à fait captivant. Vous en ressortirez avec le cœur plus léger.

Avec une programmation très diversifiée que vous retrouverez sur le site du Festival vous aurez tout un choix, selon les âges de vos jeunes avec des concours, ateliers, et plus encore; cette 4e édition du FCEQ est un incontournable pour les familles pendant la relâche scolaire, donc c’est un rendez-vous du 27 février au 8 mars 2015 sans oublier de voter pour votre préféré.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec