EDGAR 2 ET SES FANTÔMES…une pure merveille pour les yeux et les oreilles, c'est à voir !

Edgar et ses Fantômes 2 Qui eu pu penser que la vente d’une boutique de musique pouvait nous amener dans un univers si bouleversant et si enrichissant ? C’est ainsi que l’on rencontre Catherine qui est venu à la rencontre d’Edgar pour une entrevue mais comme ce dernier a acheté la boutique il tient à lui montrer ce qu’elle contient et lui confier ses trésors . Comme il ne se sent chez lui que dans une salle de concert ou un magasin de disques cet endroit classique était parfait pour lui et ses invités. Dès le départ, la mise en scène de Michèle Deslauriers est invitante et nous laisse découvrir les secrets de si belle manière avec émotion, humour et un savant mélange de divers médiums qui nous laissent découvrir quatre géants au Grand Théâtre de Québec en première le 28 novembre 2017. Ils seront donc au rendez-vous le 29 novembre 2017 à 19 h , 30 novembre 2017 à 19 h ,1er décembre 2017 à 19 h , et 2 décembre 2017 à 14 h ou 19h.

Sous un texte d’Emmanuel Reichenbach, le producteur Jean-Claude Dumesnil nous amène à la rencontre de Verdi, Haydn, Tchaïkovski et Gershwin d’une façon si belle grâce à la musique des musiciens fantômes qui sont guidés par le directeur musical et maestro Jean-Pascal Hamelin nous permettant d’aller à la rencontre de quatre grands compositeurs en faisant leur connaissance tant au niveau musical que de leurs attitudes, aptitudes, morceaux de vie qui les ont influencé de leur jeunesse à leur mort. La portion théâtrale est un pur délice et les interactions entre les compositeurs très suaves…de vraies perles qui coulent de leur vécu.

Edgar (Edgar Fruitier) plus grand que nature nous hypnotise par son jeu et son amour de la musique nous faisant apprécier ses fantômes et avec sa boutique il a maintenant une place particulière pour accueillir tous les fantômes qui souhaitent le rencontrer pour demander son aide, pour retrouver des amis et partager avec lui. Son amie Catherine (Catherine Perrin) viendra a accepté la réalité des fantômes visiteurs et se laissera charmer par eux, leur vivacité, leurs histoires, leur charme, leur personnalité et acceptera sans aucun doute d’être l’assistante d’Edgar.

Edgar2 et ses Fantômes Notre voyage dans le temps débute avec Verdi (Sébastien Dhavernas), compositeur d’opéra au destin exceptionnel dont les œuvres sont jouées dans le monde entier qui arrive soudainement après qu’Edgar ait joué de la flûte enchantée. Quelques notes et on entend le ler concert fantomatique au son des enclûmes qui surprend Verdi qui félicite le maestro d’une si belle prestation. Il rencontre Edgar, celui qui garde leurs mémoires vivantes puis Catherine qui croit à une supercherie bien ficelée avec des acteurs et même des chanteurs d’opéra qui complètent la scène (Keven Gedes et Myriam Leblanc). Entendre la biographie racontée en direct par chaque compositeur est un vrai délice avec des répliques délicieuses entre des extraits de Il Travatore, La Traviata ou de Rigoletto qui vous amènent directement à son époque comme dans un rêve.

On poursuit notre voyage avec Haydn (Antoine Durand) qui est tout surpris d’être en 2017 et qui est venu voir Edgar pour retrouver son ami Mozart dont il a été le père spirituel et professeur de Beethoven et il tombe sous le charme des musiciens et de ses hôtes ne pouvant résister à jouer le jeu et raconter sa vie à son tour. La chimie opère et on apprend tant sur sa vie et que sa musique qui nous enchante . « Papa Haydn » savait s’occuper de ses musiciens pour en obtenir encore plus lorsqu’il a écrit 104 symphonies dont la symphonie 101 Londres ou l’Horloge ou la finale de la no 88 que l’on entend nous montrant tout un mélange de tendresse et de joie de vivre car il avait un cœur joyeux et cela se reflétait dans ses compositions en exprimant toujours des sentiments profonds . On apprend qu’il a été pendant 30 ans le compositeur attitré d’une famille princière avec son orchestre personnel mais il était obligé de composer sans arrêt, tout un contrat.

Tchaïkovski (Jean-François Blanchard) est un fantôme flamboyant, vibrant, père de Casse Noisette qui vient nous chercher immédiatement avec des pièces d’une profondeur incroyable comme lors du concerto pour piano no1 ou la marche de Casse Noisette mais encore plus prenante lors du Lac des Cygnes ou la Canzonetta, Les accords viennent chercher nos cordes sensibles devant tant de beauté, de délicatesse tout en puissance. Nous sommes ensuite surpris par l’entrée inattendue de Gershwin (Gilbert Lachance) qui est fougeux et qui bouleverse la musique classique en y ajoutant des éléments jazz ou blues (i got rythm, Fascinating rythm, An american in Paris), ce qui intrigue les trois compositeurs qui l’ont précédé car ce grand compositeur américain a beaucoup de culot et semble très brillant.

Après la pause on a une juxtaposition des styles, des compositions, des comparaisons entre les compositeurs qui prennent plaisir à se découvrir tout en nous renseignant d’une manière si intelligente avec ce mélange de théâtre, de musique, de chants , un peu de danse et l’interaction entre les compositeurs de diverses époques donne lieu a de belles batailles selon les succès obtenus mais tous ont convenu qu’ils composaient la musique pour leur public et selon l’inspiration que la vie leur apportait. . Des pièces phénoménales dont on entend des extraits si beaux que le temps passe si vite même si leur prestation dure 2h30 – un intermède merveilleux qui garde les spectateurs sous leur charme tout au long de la soirée.

Edgar et ses Fantômes 2 La boutique d’Edgar est un vif succès, un refuge de tous les musiciens et amateurs de belles musique qui procure une joie sans pareille, qui garde nos cœurs jeunes et nous font vivre de si beaux moments en compagnie d’un groupe d’interprètes de grands talents qui ont tout donné pour nous offrir une soirée incomparable et une finale du tonnerre, emballante et on se sentait vraiment privilégié d’avoir assister à la première de ce prodige et pour ceux qui n’ont pas eu la chance d’être là, encore 5 représentations à Québec avant de repartir sur la route donc un tour sur la page du Grand Théâtre de Québec et vous pourrez choisir la date et l’heure qui vous convient (à 19h les soirs et 14h le samedi après-midi) Tout un cadeau à vous offrir et à partager car Edgar 2 vous attend avec ses fantômes exceptionnels.