Les drôles de Ténors - Début de tournée au Capitole de Québec


C’est ce vendredi 26 septembre 2014 que Les Drôles de Ténors ont vraiment débuté leur tournée à travers le Québec avec leur spectacle présenté au Théâtre Capitole pour le plus grand plaisir des fans venus à leur rencontre.

Je dirais également pur enchantement car tout au long de la soirée on reste sous le charme de leurs voix puissantes, élégantes lorsqu’ils chantent en solo, duo ou trio car « les drôles de ténors » que ce soit Michael Rancourt, Francesco Verrecchia et Steeve Diamond apportent encore plus et brillent autant en chanteurs, imitateurs, comédiens en nous faisant passer le temps si vite que l’on voudrait que cela n’arrête pas.

La variété est aussi au rendez-vous car cet amalgame d’humour, de chansons et d’imitations nous apportent d’un monde à l’autre partant de Bon Jovi, Phill Collins, Journey en passant par Dean Martin pour se rendre à Andrea Bocelli plus drôle que jamais en duo de ténors italiens. Ils assaisonnent la sauce avec un Venise sans gondole ou un Madrid qui n’est pas vraiment au bon endroit.

Jean-Pierre et Ginette forment un duo Le court volet jeunesse nous ramène de quelques années assurément mais fait toujours crier les femmes sans oublier les chansons ponctuant les années allant de 1960 à 2014 qui offrent un tourbillon musical sans pareil nous faisant voyager à une vitesse folle. Michael et Steeve nous offrent également des duos-imitations où ils sont tour à tour l’un ou l’autre Ginette et Jean-Pierre quand ce n’est pas Gerry ou la Piaf, qui requièrent un timing et une présence extraordinaire et dont les spectateurs n’en reviennent pas…cela est fait avec tellement de facilité apparente que l’on reconnaît là le grand art avec lequel ils délivrent le tout… ces inversions sont vraiment un petit bijoux.

Autre moment fort, les voix magnifiques de ces ténors chantant à capella, segment débutant par un « Ave Maria » phénoménal nous montrant toute la puissance de Francesco Verrecchia qui subjugue toute l’attention avant de continuer en trio avec un superbe « Amazing Grace ». Enchaîner avec un duo-duel de Claude François et Frank Sinatra propose tout un changement qui est suivi d’une pause qui est arrivée trop vite à notre goùt. On entend partout la satisfaction du programme proposé qui nous fait passer du rire aux larmes et qui provoque une anticipation pour la seconde partie.

Le dynamisme est au rendez-vous avec des chansons empruntées dans le monde rock and roll, country ou pop avant de nous faire plonger dans l’actualité vue selon Daniel Lemire, Mario Jean et leurs invités, vraiment un pur délice, d’une légèreté et nous donnant à rire encore une fois. Et si Sergio Leone ne faisait pas partie de la portion western spagetti, il nous manquerait beaucoup. Le programme nous permet de savourer les forces de chacun sous multiples facettes que normalement ils ne présenteraient peut-être pas dans un spectacle solo.

Les ténors de l'humour L’imitation de certains humoristes dans un autre métier que le leur, les expressions que l’on entendaient dans notre jeunesse , les moments musicaux grâce au talent de guitariste de Francesco ou les instruments invisibles de Michael rehaussent également cette production. Steeve se révèle plus dans les portions qui bougent le plus et le style Van Halen, Gun and Roses lui colle à la peau autant que ses imitations de Ginette Reno et autres personnages qui nous ont vraiment épatés.

Mais la finale est tout simplement grandiose nous amenant dans le monde des grands disparus et des délices musicaux tels que « Imagine », « What a wonderful world » qui nous laissent tout simplement ébahis et lorsqu’ils enchaînent avec leur version de « L’hymne à l’amour » vous serez au 7e ciel avec les imitations incluses dans ce méli-mélo gigantesque et je peux vous assurez que vous en ressortirez le cœur léger, le sourire aux lèvres et il se pourrait même que vous finissiez par « Crying » tout heureux de ces quelques moments de bonheur qu’il faut absolument cultiver. Tout simplement formidable.. à voir et à revoir pour le mélange d’émotions qui s’en dégage et à partager pour un plus grand plaisir.

Après leur prestations les 3 ténors ont eu la générosité de parler avec leurs fans et de nous accorder un petit entrevue informel dans lequel ils nous disent que la tournée ne fait que débuter, donc vous aurez l’occasion d’ici les deux prochaines années de les voir un peu partout dans la Province, dont le 18 octobre à Montréal, puis à Dégelis, Sherbrooke, St-Hyacinthe (voir leur calendrier sur leur site Facebook) pour mieux nous revenir à Québec au printemps 2015. Après environ 1 ½ ans de travail, le spectacle continuera d’évoluer selon l’actualité, les incontournables à conserver et d’autres numéros qui seront modifiés selon la réponse de leur public .

Les Ténors de l'Humour Michael et Steeve qui avaient eu l’occasion de collaborer avec les ténors de l’humour se retrouvent ici comme deux larrons en foire. Cela est encore plus remarquable lorsque l’on apprend que Steeve a passé les 3 derniers étés en Suisse avec 3 autres imitateurs dans un quatuor qui se retrouve chaque été et que Michael ainsi que Francesco continuent de faire des spectacles solos en parallèle, sans oublier les corporatifs. On peut dire que nos drôles de ténors connaissent vraiment ce que leurs fans aiment et leur offrent ici sur un plateau d’argent. A propos de leur chanson qu’ils aiment entendre ou chanter particulièrement ?? nous sommes tous en accord que ce sont les voix à 3 qui laissent une empreinte indélébile…on leur accorde volontiers 3 médailles d’or.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec