DENNIS DEYOUNG: THE MUSIC OF STYX…de retour au Capitole de Québec

Après avoir dû annuler plusieurs spectacles prévus en décembre à cause de la grippe, Dennis DeYoung nous revient enfin en pleine forme pour quatre nouveaux concerts en mars. Celui qui a écrit et chanté les plus grands succès de la formation STYX, fera vibrer les murs du Capitole au rythme des Lady, Renegade, Blue Collar Man, Show Me The Way, Mr. Roboto, Too Much Time On My Hands, Babe, Best Of Time, Suite Madame Blue, Come Sail Away et autres grands succès du célèbre groupe rock.

Dennis DeYoung Donc depuis hier soir, le 4 mars jusqu’au 8 mars 2015, les fans de Dennis DeYoung se retrouvent au Théâtre du Capitole pour replonger dans l’atmosphère particulier des chansons/musiques de Styx. Le spectacle débute sous les cris des fans venus à sa rencontre, parfois pour la deuxième fois depuis décembre, pour voir la « Grand illusion » opérer…c’est -the grand reopening- donc on continue ce qui avait été commencé en 2014.

Dennis à son clavier, bien souvent, donne le ton de la soirée avec un « Lady » qu’il chante devant un fond de scène étoilé, sous les cris enthousiastes de la salle. La scène est très bien montée et offre à chacun des musiciens un espace dégagé sur ces trois paliers lumineux. On sent qu’il est survolté et qu’il s’amuse beaucoup à interagir avec ses musiciens complices de sa tournée.

Dennis DeYoung Bien entendu son épouse Suzanne De Young est toujours sur scène comme voix de fond et pour une petite danse avec son conjoint lorsque le moment se fait sentir puis ses guitaristes August Zadra (lead guitar et vocalist), Jimmy Leahey (guitar et vocals), son drummer Tom Sharpe ainsi que John Biasucci (keyboard) et Creg Carter (bassiste et vocals) font tous partie de la famille.

Les systèmes de son et d’éclairage sophistiqués , nous font entrer dans l’action en moins de deux et font également partie de la recette secrète de Dennis. Il remercie son public de l’avoir attendu pendant les 5 semaines où il a perdu la voix et qu’il ne nous oublierait jamais car il se sent par bout plus québécois qu’américain, tellement il se sent bien ici. Dès les premières notes les fans savaient les pièces qui s’en venaient et chantaient avec leur idole en retrouvant leur jeunesse instantanément. Mr. Roboto a connu un très vif succès et cris lorsque le masque robotique apparaît dans les mains de Dennis qui s’amuse tout au long de la soirée avec ses fans qui lui crient qu’il l’aime dès qu’il y a un instant de silence.

Dennis DeYoung On a droit à une petite apparition de Jean Ravel qui a le privilège d’être sur scène avec Dennis à maintes reprises depuis les cinq dernières années, en chantant « 100 years from now », un duo bilingue très applaudi puis on en profite pour parler du spectacle Rock Story 10e anniversaire qui s’en vient au Capitole le 28 mars 2015 ainsi qu’en supplémentaire le 29 mai 2015, la première étant déjà presque complète sauf quelques billets au balcon.

Dennis DeYoung On a droit à de beaux duo/duel de guitares endiablées qui font crier le public et à de moments de tendresse comme lorsque Dennis chante pour sa femme la chanson écrite pour elle en 1979 et qui est toujours un hymne d’amour « Babe » que tous chantent avec lui. Après « Best of times » il offre un grand rappel « Suite madame blue » pour terminer par « Come sail with me » qui nous réchauffe le cœur avant de repartir dans la froidure de l’hiver.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec