Le Palais Montcalm, Maison de la Musique, a présenté un programme double ce vendredi 23 mars 2018!

Le Palais Montcalm, Maison de la Musique, a présenté un programme double ce vendredi 23 mars 2018 qui nous offrait une soirée blues de haute qualité et nous a présenté deux artistes de grands renoms soit JACK BROADBENT maître du slide guitar ainsi que DAWN TYLER WATSON accompagné du Ben Racine Band, toute une soirée remplie de plus de 2h40 qui a ravi tous les spectateurs

John Broadbent Ombrage La spectacle débute par Jack Broadbent, qui avait cassé la baraque au Palais Montcalm l’an dernier et a continué dans la même veine cette année. Il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs de guitare slide au monde ! Bien implanté dans son style blues authentique, Broadbent fait des vagues à travers toute la planète en tant que meilleur bluesman de notre époque. Son jeu dynamique et unique a attiré des dizaines de millions d'admirateurs qui ont vu ses vidéos électrisants.

John Broadbent Ombrage Après avoir passé la dernière année en tournée internationale à charmer les publics avec son style unique qui mélange l’acoustique virtuose et la guitare slide, accompagné par une voix qui se partage entre le folk qui prend aux tripes et le blues; ce soir il démarre sa portion sous le chapeau des roues en faisant vibrer sa slide guitar comme si c’était une locomotive qui fonce dans la nuit … « on the road again » avec des chansons qu’il a écrites ou affectionne en particulier. « Making way back home » de l’Angleterre à Québec avec un son typiquement blues, une bière et un whiskey à porter de main; il a le don de surchauffer l’atmosphère grâce à ce feu qui le consume.

John Broadbent Ombrage Sa voix rauque convient parfaitement à son style de chansons et il alterne avec une autre guitare donnant un style différent mais tout aussi intéressant et captivant . Au son entendu on dirait que les spectateurs se sont transformés en bubble head qui bougent la tête au même rythme que le cœur du musicien. On entend même des chansons nouvelles dont « This town » qu’il dédie à Québec où il se sent chez lui, cela donne l’impression d’écouter un secret tout en douceur avec de beaux accords et des éclairages savamment dosés qui nous permettent de mieux le voir. Terminant après 65 minutes avec un rappel « Too late » apportant une belle douceur qui nous enrobe avant de terminer son programme.

Ensuite c’est la portion de Dawn Tyler Watson et le Ben Racine Band qui nous attrape dans leur tourbillon en débutant musicalement avec « Too busy being pretty » avant de nous présenter la reine du Blues Canadienne qui nous chante « Can’t nobody but God » de manière très dynamique et avec une énergie débordante. On comprend vite pourquoi elle est la première chanteuse canadienne à remporter l’International Blues Challenge, et la première femme en 25 ans à recevoir cet honneur ! Le tout après une convalescence suite à une opération au cœur. Nul doute, l’artiste de blues et son groupe ne reculent devant rien.

Dawn Tyler Watson and the Ben Racine Band Ombrage Parlant d’honneur, on apprend également que Ben a été sacré meilleur guitariste de l’année en remportant le Albert King Award à l’International Blues Challenge. De plus, la voix de Ben Racine est marquée par un «soul» digne des plus grands artistes de R&B des années 50 et 60. Inspiré par des chanteurs comme Junior Walker, Bill Withers, Stevie Wonder ou Clarence Carter, il nous fait voyager à une époque où la voix était au coeur de la musique. Il y va d’ailleurs de quelques duos avec Dawn qui nous amène au cœur de la fête et nous fait ressentir la chimie qu’il y a entre eux et leur public qui par bouts frisonne de plaisir…le rythme leur sort par la peau.

Dawn Tyler Watson Ombrage Que ce soit de son disque « Jawbreaker » ou quelques nouveautés que l’on pourra entendre sur leur disque « Inchallah » qui sortira en juin 2018, la musique nous transporte dans leur univers particulier. Les amateurs de blues ont été hyper ravis d’entendre ces jeux de guitare qui couvrent un large éventail de styles jumelés aux autres musiciens de grands talents que ce soit au clavier, batterie, basse, saxophones, trompette qui complètent le groupe. Leur énergie est contagieuse et le charisme de Ben se combinent pour faire un son tout à fait original.

Dawn Tyler Watson Ombrage Passant de rock endiablé par une ballade super saxy (solo de saxophone époustouflant) au blues avec accent gospel, on sent que leur aventure n’est pas près de se terminer pour notre plus grand plaisir qui ce soir a duré plus de 75 minutes…donc tout un doublé qui nous a fait oublier la réalité, tout à fait fabuleux.