Corey Hart fait lever la foule avec la tournée Never Surrender 6 juin 2019!

Corey Hart La tournée Never Surrender 6 juin 2019 Ce jeudi 6 juin 2019, au Centre Vidéotron c'était le grand retour de Corey Hart, 20 ans après son tube Sunglasses at Night. Il nous revient avec un tout nouvel album Dreaming Time Again et les gens avaient vraiment hâte de passer la soirée debout avec lui à crier et chanter tous ses succès . Comme première partie c'est le groupe Glass Tiger, connu pour leur succès « Don't Forget Me » et « Someday », qui agissait comme invité spécial. D'ailleurs, Ie groupe de rock canadien rejoindra Corey Hart pour tous les spectacles de la tournée canadienne « Never Surrender » en 2019.

Glass Tiger Ombrage Les fans étaient aux petits oiseaux lorsque dès 19h pile, Glass Tiger est venu mettre de l'ambiance dans le Centre permettant de ne pas voir le temps passé et de se replonger dans cette époque des années 80 . Ils ont fait resurgir de bons souvenirs avec les 9 chansons présentées comme "My song", "I'm still searching", "This is London", "My town" en terminant par "This is your life" sous les applaudissements des fans et le chanteur nous rappelle que l'amour et la gentillesse vont de pair et nous apporte beaucoup sans nous coûter un sous.

Corey Hart Ombrage Après la pause, l'icône de la musique canadienne, Corey Hart s'amène sur scène avec ses souvenirs, ses invités pour livrer la commande de sa première tournée majeure à travers le pays depuis 1986. Produite par Live Nation, la tournée « Never Surrender » a commencé à St-John's, Terre-Neuve, le jour de son anniversaire soit le 31 mai. Ce soir on a l'impression d'avoir utilisé la machine à remonter dans le temps et déplacé le Centre Vidéotron avec tous ses occupants (plus de 8000 spectateurs) dans les années 1980 et l'effet est immédiat...les gens sont debout, dansent, chantent et vibrent au son de Corey Hart et de ses musiciens aux doigts magiques qui l'accompagnent à merveille tout comme ses choristes dont Julie Masse (son épouse en fait partie).

On a droit à des retrouvailles énergiques, vibrantes qui soulève la foule en un instant lorsqu'il le voit arriver en chantant "Dreaming" et enchaînant avec "Bang" reproduit avec des couleurs psychédéliques qui ajoutent à l'effet du moment colorant l'arrière scène qui devient par moments un album photos souvenirs ou écran de vidoclips d'époque, nous le montrant en pleine jeunesse. Il nous fait rêver et rend bien vivante la nostalgie qui s'empare de plusieurs, pour le plus grand bonheur des fans qui ne demandaient pas mieux que de ressasser de vieux souvenirs en compagnie de Hart.

Corey Hart Ombrage Il enfile plusieurs succès dont un duo avec Julie Masse "Là bas" avant de lui laisser la scène pour qu'elle puisse nous chanter son classique "C’est zéro" qui a plu vraiment aux fans qui criaient de plaisir, démontrant qu'elle n'a pas été oubliée . Corey a une énergie débordante comme un jeune en plaine croissance qui carbure à l'amour de son public qui lui offre une dose d'amour illimité. Que ce soit "I'm your soul", "It ain't enough", "Everything in my heart" son coeur bat au même rythme que la foule qui bouge et participe dégageant une aura de bonheur. Vraiment le détail sur les écrans géants donnent un plus pour les gens qui apprécient tout ce qui enrobe tous ses vieux hits ainsi que la musique frappante par moments surtout lorsque la saxophoniste y met du sien, c'est une pure merveille.

Corey Hart Ombrage Il rend des milliers de gens heureux en ayant un B stage, au centre du parterre, qui le rapproche de son public qui a adoré cette surprise qui lui a permis de garantir ce rapprochement qu'il cherchait avec son monde pendant environ 30 minutes pendant lesquelles on a assisté à une demande en mariage en direct (qu'il a aidé à mettre au point pour un grand fan) en plus de nous présenter une admiratrice de 83 ans venue du Japon pour assister à son spectacle et pour laquelle il chante "Let it be". Il a parlé à maintes reprises en français ou en a fait l'effort et cela a été apprécié.

Corey Hart Ombrage A son retour sur la scène principale, une autre invitée se pointe soit la gagnante de la voix 2019 Geneviève Jodoin pour un duo avec "L'hymne à l'amour", avant de chanter "Bad case of loving you" comme une dynamo qui continue d'enmagasiner cette méga dose d'amour des gens de Québec. En rappel, la boule disco arrive en arrière plan et c'est "Sunglasses at night" qui enflamme la nuit, suivi de "Viva la vida" pour terminer avec "Never surrender" sous les vivas des fans heureux qu'il ait décidé de passer à Québec.