ComediHa! Fest, une première année couronnée de succès

L’équipe de l’Agence QuébéComm est très fière de déposer un bilan à succès pour la 16e édition du Festival International du Rire de Québec, une première sous sa nouvelle identité du ComediHa! Fest. Le grand public, les festivaliers, les artisans et l’industrie ont accueilli très favorablement la nouvelle appellation ainsi que le produit distinctif et renouvelé. Un vent de fraîcheur a permis au ComediHa! Fest de connaître sa meilleure édition à tous les points de vue.

La nouvelle mouture du ComediHa! Fest s’est déployée sur trois fins de semaine et a présenté plus de 100 spectacles (gratuits, à billetterie et laissez-passer) dans plus de dix lieux de diffusion, dont le Grand Théâtre de Québec, le Palais Montcalm, la salle Albert-Rousseau, le Théâtre Capitole, un chapiteau à place D’Youville, le parc de la Francophonie et de nombreux autres.

« Je suis fier de l’équipe, fier du vent de fraîcheur, fier du succès de foule et surtout fier du contenu présenté et des créations spécifiques à l’événement. Je suis surtout fier que le ComediHa! Fest soit en voie de devenir une vitrine exceptionnelle sur la création en humour, avec ses contenus riches, exclusifs, qualitatifs et inédits. Le ComediHa! Fest est un vrai carrefour international de l’humour, et je maintiens le rêve qu’il devienne le Cannes de l’humour », affirme Sylvain Parent-Bédard, président-fondateur de l’Agence QuébéComm et du Festival.

Un carrefour international de l’industrie
Le ComediHa! Fest est en train de devenir un incontournable : le carrefour international de l’humour pour les festivals internationaux, les artisans, les artistes, les télédiffuseurs, les diffuseurs et les consommateurs d’humour sous toutes ses formes, tous des festivaliers d’importance. Des centaines d’artisans de l’industrie ont participé à l’événement.

Plusieurs artistes de la francophonie ont marqué le festival cette année dans le cadre du volet international « Humour du Monde », dont Gad Elmaleh et Olivier de Benoist qui ont notamment connu un franc succès tant au niveau de l’achalandage que de l’appréciation du public. Olivier de Benoist a su bien marier son style européen avec le style américain. Une adaptation convaincante qui a fait lever la foule lors des Galas.

Pour une 4e année consécutive, ComediHa! a accueilli un jury des International Emmys Awards, composé d’une quinzaine de personnalités fortes de l’industrie télévisuelle, dont les vice-présidents de Warner Bros et de NBC Universal, les grands studios américains. L’organisation des IEMMY a d’ailleurs salué l’accueil remarquable de l’organisation et la qualité du jury en place pour l’événement. Tous se donnent rendez-vous à New York en novembre pour le grand gala annuel.

ComediHa! est aussi un carrefour de l’industrie télévisuelle en humour. Au terme du Festival, ce sont plus de 40 heures de télévision qui ont été créées et produites dans la capitale, soit trois séries : Les Gala ComediHa!, pour télédiffusion cet automne sur les ondes de ICI Radio-Canada et Canal D; le Comédie Club ComediHa!, pour télédiffusion sur les ondes de V cet hiver et le Show parallèle – Comédie Club (animé par Cathleen Rouleau), pour télédiffusion sur les ondes de Musique Plus.

Dans le cadre du Festival et en collaboration avec TELUS, ComediHa! a créé, produit et lancé la websérie «Boîte Vocale », dirigée par Rabii Rammal. « Boîte Vocale » est une série de 8 capsules qui met de l’avant des personnalités publiques ordinairement extraordinaires afin de révéler les personnes derrière les personnages. En 48 heures, uniquement sur Facebook, plus de 200 000 visionnements ont été compilés et permettent la résonnance de ComediHa! sur le Web. Cette série, née du partenariat entre le ComediHa! Fest et TELUS, vise à favoriser l’accessibilité. « Boîte vocale » rapproche les personnalités des gens du public par le partage d’entretiens humains, personnels et intimes. L’équipe a aussi été approchée par plusieurs membres de l’industrie ayant un intérêt à participer au concept. Une création à suivre…

Des créations, des productions, des moments et des lieux marquants ! Tous garderont longtemps en tête des images fortes des créations et des événements inédits et marquants du ComediHa! Fest. Que ce soit pour l’un des nombreux Galas mettant à l’avant-plan les vedettes de l’humour, pour l’une des nombreuses soirées du Comédie Club présentant sur scène les étoiles montantes de l’humour ou encore pour le mémorable spectacle de Gad Elmaleh, dont nous ne pouvons manquer de souligner la grande générosité, le ComediHa! Fest a procuré des moments de rire de haute voltige.

« Gad Elmaleh a été selon moi le meilleur one-man-show présenté depuis les débuts du Festival International du Rire en 2000 », exprime Sylvain Parent-Bédard.

La diversité et la créativité des spectacles constituent aussi un fait marquant de cette édition. Plus de 100 spectacles étaient offerts : des spectacles concepts et collectifs, des thématiques, des one-man-shows, des rodages, des spectacles mystère et beaucoup plus, présentés sur dix sites.

« En terme de lieu de diffusion, le chapiteau ComediHa! à place D’Youville a été mon coup de cœur. L’an prochain, j’espère multiplier les expériences chapiteau et mini-villages à ambiance festive sur différents sites dans la ville, un peu comme au Fringe d’Édimbourg », poursuit Sylvain Parent-Bédard.

De nombreux spectacles ont définitivement fait mouche. Plusieurs représentations ont fait salle comble, une première pour le festival. Les Galas ComediHa! d’Éric Salvail (les deux représentations) et d’Olivier Martineau ainsi que le spectacle de Gad Elmaleh ont tous affiché complet. Les Comédie Club ComediHa! d’Éric Salvail, de Mike Ward et de Pierre Hébert, les spectacles mystère de Jean-Michel Anctil ainsi que de nombreux autres spectacles ont aussi fait salle comble. Enfin, le spectacle « Les Gars de Québec » a rempli totalement le parc de la Francophonie obligeant la fermeture du site.

« Nous sommes très satisfaits des résultats d’achalandage. Nous avons connu une hausse de vente de billets. Plus de 30 000 billets et laissez-passer ont trouvé preneur », a déclaré François Lapointe, directeur général du ComediHa! Fest.

Le ComediHa! Fest remet trois prix « distinction » Parmi les moments forts en terme de contenu, l’équipe de ComediHa! a sélectionné des artistes et spectacles s’étant distingués.

Le prix «RÉVÉLATION» ComediHa! a été décerné parmi les prestations scène dans le du Comédie Club ComediHa! qui est jugée selon l'originalité du contenu, l'efficacité comique du numéro, la qualité générale du numéro et le potentiel de carrière de l’artiste. En tout, 48 humoristes se qualifiaient cette année. Ce prestigieux prix est accompagné d’une bourse de 5 000 $ attribuable au développement d’un projet artistique, qui sera présenté en primeur au ComediHa! Fest 2016. S’ajoutera également une tournée de spectacles à l’international auprès des festivals partenaires du ComediHa! Fest, le Voo Rire de Liège (Belgique), Morges sous rire (Suisse), le Marrakech du rire (Maroc) et à Paris.

Le prix ComediHa! « Révélation » 2015 est remis à Yannick de Martino.

Avec ses réflexions surprenantes et hilarantes sur des sujets variés, que ce soit sur le Capitaine Crochet, les curieux malicieux, les casse-tête ou les couples, Yannick s’est particulièrement démarqué lors du numéro qu’il a fait au Comédie Club ComediHa! Très présent tout au long du festival, Yannick a fait salle comble au Chapiteau, samedi soir dernier. Pince-sans-rire, il a été la découverte de la soirée lors du Gala animé par P-A Méthot. Son passage au parc de la Francophonie en première partie des Gars de Québec a été remarqué par la foule, nombreuse, qui s’est tordue de rire au son de son humour surréaliste et déjanté. Une révélation !

Le prix « CHARLOT» ComediHa!, notre coup de cœur, a été décerné à un artiste, ou un collectif d’artistes, qui s’est nettement démarqué dans le cadre d’un Gala, du Comédie Club ComediHa! ou d’une prestation à l’intérieur de la programmation régulière du ComediHa! Fest. Le jury a pris en considération l’originalité, l’innovation, la folie et l’audace du contenu artistique des prestations. Les réactions suscitées auprès du public sont également un indicateur important et considéré.

Le prix « Charlot » est remis au numéro « Procès d’Éric Salvail », un numéro original qui a provoqué l’hilarité générale lors du Gala ComediHa animé par Éric Salvail. Les planches du Grand Théâtre se sont transformées en palais de justice le 20 juin dernier alors que Pierre Hébert a intenté une poursuite contre Éric Salvail. La raison de la poursuite ? Une surexposition médiatique ! Pierre Hébert était prêt à tout afin de gagner son procès. Il a invité la mère d’Éric Salvail à témoigner contre son propre fils et même Véronique Cloutier est venue l’appuyer dans sa poursuite.

Le tout était présidé par Maître Anne-France Goldwater, interprétée de façon exceptionnelle par un José Gaudet désopilant, avant que la véritable Mme Goldwater fasse son apparition sur scène pour acquitter Éric Salvail !

Avec Éric Salvail, Pierre Hébert, Josée Gaudet, Anne-France Goldwater, Véronique Cloutier et Colette Salvail.

Le jury des prix ComediHa! tient également à faire une mention spéciale au numéro de Franky présenté lors du Gala animé par Patrice L’Ecuyer. Son personnage bizarroïde et mystérieux et sa séquence de jeux de mots désopilante ont atteint la cible. Il a fait lever tout le Grand Théâtre! Un coup de cœur !

Le prix « Antoine » ComediHa!
Le prix « Antoine » est décerné à un artiste ou un artisan du monde de l’humour pour son implication sociale et/ou communautaire auprès d’un individu, ou auprès d’un groupe d’individus ou d'un organisme caritatif. Après une évaluation au mérite parmi les candidatures à ce prix, l’équipe de ComediHa! la division humour de l’Agence QuébéComm remettra à l’artiste sélectionné un montant MINIMUM de 1 000 $ qu’il ou elle offrira à la cause de son choix. Dans le cas où son implication comporterait une levée de fonds, l’artiste recevra un montant équivalent à la somme amassée jusqu’à concurrence de 5 000 $. Nous sommes fiers, par ce prix, de mettre l’épaule à la roue et de souligner les initiatives individuelles des artistes et artisans du monde de l’humour qui ainsi donnent aux suivants, moins favorisés.

Cette première édition du prix « Antoine », qui est l’idée du président-fondateur de l’Agence QuébéComm et du Festival, Sylvain Parent-Bédard, père d’Antoine, son fils aîné atteint d’autisme et souffrant d’épilepsie et de problèmes de mobilité, se veut la première étape de mise sur pied d’une Fondation « Antoine » qui aura pour mission de venir en aide aux personnes ayant besoin d’un coup de main pour améliorer leur qualité de vie.

Ce premier prix « Antoine» est donc remis à Mike Ward qui, notamment, organise (de sa propre initiative) depuis maintenant 3 ans un spectacle-bénéfice pour venir en aide à monsieur Alain Gaudet, atteint d’amyotrophie spinale de type 3 (une forme de dystrophie musculaire), afin de lui permettre de demeurer dans son domicile et de défrayer les coûts de ses traitements à domicile plutôt que d’être dans CHSLD. Mike Ward, qui ne cherche aucunement une quelconque reconnaissance à ce niveau, compte plusieurs beaux gestes à son actif, moins connus du public. Ne citons qu’un exemple récent : lors de sa participation à un spectacle d’humour pour Haïti à Port-au-Prince en 2014, Mike a fait don de son cachet à l’orphelinat Maison des Anges. Quant il s’agit d’aider, l’humoriste insolent et effronté se métamorphose en humaniste discret.

Chiffres sommaires du ComediHa! Fest
Budget d’opération: 8 millions
86% revenus privés et 14% de revenus publics
Plus de 100 spectacles, 250 artistes et près de 700 artisans

Les bénévoles et les partenaires : un précieux soutien
L’organisation tient à souligner l’implication de ses précieux bénévoles et partenaires pour leur soutien indéfectible, essentiel au succès de l’évènement.

Le ComediHa! Fest-Québec est toujours aussi reconnaissant de l'aide précieuse que lui accordent son partenaire présentateur, TELUS, et ses partenaires, Loto-Québec, Air Transat, Financière Sun Life, Discount, Banque Nationale, Boréale, Couche-Tard, Location d'outils Simplex, Familiprix, VIA Rail Canada, Pepsi Alex Coulombe Ltée, 47e parallèle, Raymond Chabot Grant Thorton, Hôtel Château Laurier Québec, Bistro Bar l’Atelier, Radio-Canada, V, Canal D, le Gouvernement du Canada, le Gouvernement du Québec, la Ville de Québec, l'Office du Tourisme de Québec, Commission de la Capitale Nationale, le Marrakech du Rire, le Voo Rire de Liège, Morges Sous Rire en Suisse et l'Agence QuébéComm.

Média des 2 rives, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec