LE CHOEUR DU MONDE…Le Vent dans les Voix au Cégep Lévis-Lauzon

LE CHOEUR DU MONDE…Le Vent dans les Voix C’est ce vendredi 5 juin 2015 que la chorale Le Chœur du Monde a présenté son spectacle estival annuel « Le vent dans les voix », au Cegep de Lévis-Lauzon. Comme le dit si bien leur directrice musicale et pianiste, Andrée Têtu, « Le vent est un élément qui peut être aussi bienfaisant que destructeur. Pour nous il a soufflé comme une brise amenant fraîcheur et énergie. Il nous a transporté dans un monde d’aventures nouvelles et stimulantes. D’ailleurs dans le mot « aventure », il y a le nom « vent ».

LE CHOEUR DU MONDE…Le Vent dans les Voix Leur programme « Courant d’Airs » nous a amené une orchestration et des harmonisations faisant miroiter 1000 couleurs certains aux accents plus solennels comme « fils de roi » ou plus populaires « La voix que j’ai » avec des harmonies plus douces avec une profondeur qui accroche et à voir la réponse du public les motive encore plus à produire des spectacles variés en y ajoutant parfois des chorégraphies, des accessoires et une pointe d’humour pour un résultat encore plus vibrant.

LE CHOEUR DU MONDE…Le Vent dans les Voix Les pièces modifient leur langue et leurs tempos différents donnent un programme confectionné particulièrement pour enlever le stress, se fermer à l’extérieur et ses exigences et se laisser amener sous le vent des voix. Parfois comme dans « Bonsoir Tristesse », une soliste donne le ton avant d’être appuyée par les couleurs des voix de la chorale comme une douce mélodie qui ensoleille la tristesse de la pluie. Peu importe le morceau choisi, le groupe complet nous montre leur enthousiasme par leur tempo et leurs paroles qui nous font voir la passion avec laquelle ils livrent leur prestation.

Dans « Open Arms », dès la première note de la mélodie, leurs voix nous amènent le souffle de l’amour, tout en douceur, d’un amour partagé entre la musique et les voix envoûtantes ; leur chœur s’envolant avec une belle puissance au final tout comme dans « Gimme some ». Le medley sur Sir Elton John nous a montré un groupe qui aime chanter, s’amuser avec le public, parodier certaines pièces mais en gardant l’effervescence de leur compositeur; le tout complété avec des pas de danses et de belles lunettes vibrantes.

LE CHOEUR DU MONDE…Le Vent dans les Voix « The rose » nous fait ressentir une émotion particulière grâce à l’harmonisation tout en douceur et en rêve tandis que « Un homme, ça pleure aussi » nous a donné un duo d’hommes impressionnant qui a été vraiment très apprécié. « Summer of 69 » très dynamique nous montre leur sens de la fête en terminant sur une chanson ensoleillée qui appelle le rythme de l’été et invitant à la danse. Un programme vocal avec une note de cœur, un exécutoire sans effets secondaires négatifs qui permet d’entendre la vie d’une autre façon.

Média des 2 rives, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec