LE CHOEUR DU CEGEP DE LÉVIS-LAUZON….Gloria in excelsis


LE CHOEUR DU CEGEP DE LÉVIS-LAUZON….Gloria in excelsis Avec le programme « Gloria in excelsis » que le Chœur du Cégep Lévis-Lauzon a présenté le 30 novembre 2014 dès 14h, à l’Espace symphonique de Lévis, on peut dire que la période des fêtes est débutée de façon magistrale. Une douce musique, celle de l’Ave Maria de Mascagni, nous accueille pendant l’entrée des choristes qui chanteront de tout cœur de grands classiques nous rappelant l’hiver, Noël, la famille, la joie et les réjouissances entourant la naissance du Sauveur.

LE CHOEUR DU CEGEP DE LÉVIS-LAUZON….Gloria in excelsis Le Chœur joint sa voix à celles des Musiques d’Anna Spirina pianiste virtuose aux accents élégants, de Grégoire Painchaud à l’archet magique donnant des sons divins, de Ian Simpson à la contrebasse offrant un son profond ainsi que Simon Tremblay dont la trompette appuie l’émotion du moment. Ils enchaînent des cantiques, contes musicaux et glorias donnant un amalgame savoureux saupoudrées de l’hiver avant que les 3 ténors tant attendus se joignent à la fête.

Leur directrice musicale Carole Légaré nous explique chacune des pièces présentées toujours aussi brillamment. Sa joie de vivre se transposant ainsi tant dans la parole que dans son regard brillant de plaisir. L’aménagement de l’Espace symphonique nous permet de bien voir sur cinq rangées tous les visages souriants des choristes heureux d’être là pour nous divertir puis de rester en retrait pour écouter avec le public les voix puissantes et attachantes des trois ténors.

LE CHOEUR DU CEGEP DE LÉVIS-LAUZON….Gloria in excelsis Le premier ténor qui se présente nous interprète une prière « Pieta Signore » et « E la solita storia del pastore » (extrait opéra) avec ferveur et puisssance qui résonnent dans cet espace magique. Frédéric Beaudoin nous amène à son tour dans un autre endroit tout près de l’eau, souvenir d’un été passé, avec une diction impeccable et un naturel désarmant passant directement à un air d’opéra rempli d’amour. Guillaume Boulay, notre troisième ténor, nous chante une version peu connue d’un Ave Maria (P.Mascagni) avec une résonance pénétrante avant de nous amener dans une promenade dans les Appalaches pendant « I wonder as I wander »… des salves d’applaudissements ont salué leurs performances.

En seconde partie, après l’italien, l’anglais et le français, on arrive en Ukraine avec le chœur et « Schedrick » (folklore ukrainien) avant d’entendre les « Messagers du ciel » et leurs harmonies sublimes qui nous charment tous avant de terminer en demandant « Quel est l’enfant qui est né ce soir ? ». Puis la symbiose du chœur, de la musique et des trois ténors se produit; ils nous offrent des instants de pur bonheur lorsque l’on écoute une suite de chansons qui pénètrent tant notre esprit que notre âme qui s’élève devant tant de beauté sublimant l’amour, la vie, la nature en un grand merci au Créateur.

LE CHOEUR DU CEGEP DE LÉVIS-LAUZON….Gloria in excelsis De pures merveilles telles que « Neila Fantasia », « Nessum dorma » ou « Gesu Bambino », tout un plateau d’émotions servies magistralement par ces voix magnifiques, chantées avec une ferveur et puissance peu commune pénétrante presque ensorcelante. Avec un « Minuit chrétien » si magistral on peut dire que même si nos maisons ne sont pas prêtes pour le réveillon et la période des fêtes, notre cœur lui repart avec l’esprit de Noël insufflé par ce concert spectaculaire…Quel cadeau magnifique et magique qui nous a été offert aujourd’hui.

Média des 2 rives.com, votre source d'information sur ce qui se passe des deux côtés du fleuve soit Lévis et Québec